Merci Le Parisien – Oise Matin !

Lu pour vous dans le parisien du 9 avril
Par Claire Guédon

Ces blogueuses racontent leur cauchemar ferroviaire

oui !!c’est nous !

Elles sont trois et ont décidé, depuis leur smartphone, de raconter en temps réel leur galère quotidienne avec la SNCF sur un blog humoristique

Leur meilleure arme est un iPhone et leur guerre sur les réseaux sociaux est quotidienne. Leur pseudo en dit long et leur avatar a les traits d’un renard malicieux, tantôt en colère, tantôt épuisé. Nora, Sophie et Lauriane, voyageuses au long cours de la ligne Paris-Creil ont lancé il y a deux mois un cybercombat contre la SNCF. Leur blog s’intitule SNCFvamtuer et s’adresse aux « usagers fatigués mais pas résignés! ».

La cible de leur vindicte est le « cadencement » mis en place en décembre, avec de nouveaux horaires et surtout d’énormes bugs en heures de pointe : retards innombrables et sous-capacité des rames.

Billets d’humeur, statistiques hyper-détaillées sur la régularité, informations ferroviaires, veille presse, vidéos cocasses et photos de trains version bétaillère s’enchaînent sur le blog. « Je voyage entre deux wagons… C’est pas mal », raconte un passager, tout en filmant l’intérieur de la rame où les gens sont debout ou au mieux, assis dans les escaliers. Le témoin s’interrompt au vacarme d’un train, puis reprend avec ironie : « C’est un peu bruyant mais j’ai 25 cm2 pour moi tout seul! »
Chaque document est daté, localisé et les récits sont écrits avec la précision du scalpel. Les post se font plusieurs fois par jour. « Le ras-le-bol m’a pris un matin du 1er février, confie Nora, quand je n’ai pas pu monter dans le train de 6h50. Je me suis sentie démunie et j’ai décidé d’écrire une lettre ouverte à Guillaume Pepy (NDLR : le président de la SNCF). » Elle commence alors à croiser le fer sur Internet, se lie avec d’autres usagers racontant leurs déboires. Et le trio prend forme.
Nora habite Lamorlaye, Sophie, Chantilly et Lauriane, Gouvieux. Les deux premières travaillent à Paris et la dernière, à Courbevoie (92). Les drôles de dames qui ont uni leurs forces en février sur les réseaux sociaux se sont enfin rencontrées pour la première fois, il y a une semaine. « Nous avons voulu créer un blog pour y mettre des éléments très objectifs, avec un peu de drôlerie, poursuit Nora. Cela rend notre quotidien plus supportable. »
Les auteurs sont incollables sur le type de trains et le nom du fabricant, leur capacité assise ou l’ancienneté du matériel. « A défaut de nous transporter correctement, la SNCF nous balade », commente Lauriane, en répondant à l’exploitant, qui vient de promettre des améliorations aux voyageurs. Les usagers du Paris-Creil ont constaté un taux de régularité aux heures de pointe de 60% le matin, et de 80% le soir. Celui de 8h18, au départ de Chantilly affiche un taux de 27%, d’après les stats des blogueuses. Désormais, elles veulent profiter des élections présidentielles et législatives pour interroger les candidats sur leurs mesures en faveur des transports SNCF en Picardie et Ile-de-France.

Publicités

17 réflexions sur “Merci Le Parisien – Oise Matin !

  1. Il y a aussi des accidents et des incidents avec les trains SNCF , mais un TGV qui a une heure de retard fait la une du 13 heures à la télé ,le déraillement à Breteuil n’a pas ému nos grands professionnels de l’ information nationale !

  2. C’est l’entreprise qui fait rouler le train qui doit s’assurer avant départ de l’état des wagons de la machine de remorque et du chargement – arrimage, respect du gabarit … Cet accident a été passé sous silence par les médias nationaux .Tout comme le tamponnement de 2 trains du privé entre Tours et Vierzon quelques jours plus tôt !

    • S’il s’agit bien de deux trains de marchandises rentrés en collision à faible allure à Maillé (37) dans la nuit du 1er au 2 février, il sagissait des EF Colas Rail et Euro Cargo Rail (une collision par rattrapage entre deux trains de marchandises avec, sans doute, une navigation à vue). Pour le coup, notre belle entreprise publique est aussi capable de faire des rattrapages (du coté de la Bresse ou d’Ambérieux-Lyon par exemple, le choc a eu lieu à 25km/h en ligne droite, pas d’alerte radio émise, l’adc ecr a déclaré que sa radio était HS. Cet adc a tout d’abord appelé sa direction avant de prévenir la régulation). Alors, public/privé ? Lequel est le moins pire ?! Vous voulez une liste des accidents « maison SNCF/RFF » et consort ? : http://www.bea-tt.equipement.gouv.fr/
      Bref. Le but n’étant pas de savoir qui est le meilleur ou le plus mauvais du privé ou du public.
      Le but, il est de dire que la politique menée depuis des décénies par la SNCF (à la demande de l’Etat parce que c’est une entreprise PUBLIQUE !) est CATASTROPHIQUE !
      Le « belle maison » n’a toujours pas fait franchis le pas entre l’époque où le crédo était « On fait rouler des trains » et maintenant où c’est « Je transporte des passagers ».
      Bref. On n’est pas sorti de l’auberge….

    • Je sais pas mais moi ce que j’ai compris c’est que des plaques sont tombés du train et ca aurait causé le déraiklement… Des infos plus précises ?

  3. …et puis vous savez, Pour qui sonne le glas ?, quand c’est pas le déraillement, c’est les feuilles sur les voies, les trains en panne (hydraulique, le froid, la canicule, l’humidité, la neige…), la signalisation, l’attente de matériel ou de personnel… Bref ! 10 pages sur ce blog ne suffirait pas à faire la liste des bonnes excuses de la Sneuf pour ne pas transporter ses clients (et oui ! C’est que nous sommes parait-il !!) dans des conditions dignes & à l’heure…
    Une de mes préférées que je vous livre tout de même car, pour un train de passagers, c’est tout de même le top : « Ce retard est dû à…. une prise en charge de voyageurs »… J’ai l’annonce audio si vous la voulez. C’était sur un 847808, le 21/02/2012 à 08H24 très précisemment en arrivant gare du Nord (et oui, on garde tout sur ce blog ! On devient fou !!!)

  4. Le train de marchandises qui a déraillé à Breteuil était un train du privé . Qui paient les réparations et les retards des autres trains ?

    • Dans un premier tps, c est rff. Ensuite, il semble pas que ce soit le train belge qui soit en cause, mais l entreprise qui a realisé le chargements des deux derniers wagons. Affaire a suivre…

    • Pour les réparations, je ne m’inquiète pas, RFF se chargera de faire payer l’opérateur privé ou son assurance.
      Par contre, vous avez raison, les retards des trains, c’est ma pomme ! La votre ! La notre ! Nous tous quoi !!!!!!! Pour changer…..
      Ceci étant, il faut relativiser (et pas minimiser, c’est pas pareil !) le retard que cela engendre.
      RFF a d’ailleur esquisé une tentative maladroite de nous faire gober, lors du comité d’étoile de Creil, que les retards étaient dus (et ont donc commencé à ce moment là) à ce déraillement qui a eu lieu le 17/02/2012. Primo, moi, perso, j’ai pas senti plus ou moins de retard sur les trains que j’emprunte (‘sont tous en retard, particulièrement depuis le cadencement) et deuxio, il n’y a absolument AUCUNE CHANCE pour que ça aille mieux à la fin des travaux (dernière quinzaine d’avril si je me souviens bien) vu que c’est la cata’ depuis mi-décembre ou presque… Donc….

  5. Bonsoir, je suis content de voir que vos actions quotidiennes sont reconnues à leur juste valeur. Merci d’avoir eu l’idée de ce blog et de continuer à le faire vivre.

  6. On entend parler de concurrence dans les Ter , en réalité ce sera le même matériel et le même personnel avec des actionnaires qui en voudront toujours plus! Les 200 millions d’€ de benefices n’iront plus à l état mais chez les milliardaires ‘

    • De toute façon, à l’État ou a des privés, le résultats, pour les usagers, sera toujours le même… Quoi que : la, l’État, il peut pas trop taper sur la trogne de la Sneuf car la Sneuf, c’est l’État. En revanche, si c’est privatisé demain ou ouvert à la concurrence, là, pas pareil. Et les cheminots n’ont plus grand chose à craindre car ils ont déjà été diminués en masse. Moins, c’est plus trop possible donc… Qu’est-ce qu’on aurait à y perdre ? Que ça marche moins bien ? IMPOSSIBLE ! Moins d’emplois ? La Sneuf a déjà pas mal déflaté. Donc ? Qu’est-ce qu’on risque ?!?!?

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s