Urgence

Panne de train et voyageurs sur les voies. Circulation coupée pour une durée indéterminée !!

Publicités

9 réflexions sur “Urgence

  1. Le train pour Compiègne-Qaint Quentin-Maubeuge, devant partir à 18h37 est passé par les voies du rer B, en passant par Mitry-Mory puis Crépy en Valois, puis revenir sur ses voies à la Croix saint ouen. Arrivé à Compiègne avec 45min de retard.

  2. Apparemment, personne ne vous a encore donné le récit « de l’intérieur » de ce nouveau ratage de la SNCF. le voici donc :

    18h04, le train part normalement de Paris. Il s’arrête très vite une première fois à hauteur du RER « Stade de France » (mais pas côté quais, évidemment, de sorte que nous ne pouvions qu’attendre le redémarrage). 1er indice d’un souci latent : plus de lumière, ni de clim dans le train… alors que de nombreux trains circulent aux alentours ! Ca sentait déjà la panne…
    Il finit par repartir, et s’arrête à nouveau longuement (très longuement !) devant les immeubles qui longent la voir ferrée à hauteur de St Denis. De nouveau, tout est éteint, de nombreux trains passent aux alentours et, bien sûr, nous restons un long moment dans notre jus (il finissait par faire chaud !) sans la moindre info émanant des hauts parleurs… Voilà déjà une bonne demi-heure qu’on est parti, et le coup de la panne devient plus qu’évident… sauf pour la SNCF apparemment !
    Le personnel de bord finit pourtant par évoquer le problème, en disant attendre un avis du régulateur pour savoir si nous continuons notre route ou faisons demi-tour vers la Gdn.
    Apparemment, le choix est fait de repartir, et nous repartons tranquillement, à petite allure, en direction de Creil.
    Pris d’un optimisme béat, le machiniste annonce même espérer aller jusqu’au bout du trajet, avec un ton annonçant ou attendant un petit miracle.
    Bien sûr, ça n’a pas marché ! Le train s’est arrêté à hauteur de Villiers Le Bel. Cela faisait une heure que nous étions partis. De nouveau pas mal d’attente, et, finalement, l’annonce que le train ne repartira pas : le miracle n’a pas eu lieu !
    Entendant cela, de nombreux passagers sont descendus du train, sur les rails… D’où la coupure du réseau qui a suivi…
    Après encore pas mal d’attente, on nous demande de quitter le train et de rejoindre les quais du RER D, en direction de Paris ou de Creil.
    J’ignore ce qu’il est advenu de ceux qui allaient jusqu’à St Quentin, mais, pour ma part, après la reprise du trafic (et changement à Orry), je suis enfin arrivé à Creil vers 8h45 !
    Au fait, évidemment -et comme d’habitude- aucune excuse de la SNCF, ni même, simplement, d’eau distribuée au bétail que nous sommes…
    Quant à l’excuse de l’arrêt du trafic sur le réseau Nord, seules les peronnes sur les voies étaient mentionnées… pas le fait qu’elles sont descendues d’un train (encore) en panne ! Pfff…

  3. et oui le 19h10 part enfin à 19H50 bien passées….. ils annoncent un retard de 30mn…. ils ne doivent pas avoir les mêmes montres que nous… résultat 1H de retard à l’arrivée à Chantilly

  4. Oh la vache, c’est l’hécatombe ce soir. Retards en cascade à partir du 18h04.
    Ici, la cause de la fin des retards vue sur Infolignes : « Suite au déclenchement d’un système de sécurité la circulation a été perturbée dans ce secteur de 19h20 à 19h45 pour permettre des vérifications techniques. »

  5. Jeudi audit c’est fini ça ! Ils nous ont trouvé qqch de plus rigolo (faut bien changer les distractions de tps en tps 😉 , maintenant c’est Mercredi pourri ! Pas non plus…

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s