Le chaland …. qui passe

Amis usagers, la SNCF s’intéresse à sa clientèle… pour la vendre !

Le chaland étant le client potentiel qui passe dans une gare, la SNCF monnaye cette clientèle auprès des commerçants qui songent à s’installer dans les galeries marchandes et phagocyter de plus en plus de gares.

Il est vrai que grâce à la SNCF, nous passons de plus en plus de temps dans les gares. Tout ceci serait-il un plan subtil pour nous faire consommer? Ce sera indéniablement de la vente sur place car songer à emporter quelque chose de périssable ou de fragile, c’est inimaginable compte-tenu des délais ou des conditions de transports.
Ceci dit, la SNCF pourrait avantageusement proposer à une entreprise la vente de sandwichs et boissons au bord des voies lorsqu’elle rencontre des problèmes divers.Quelques baraques à frites ou des guinguettes pour égayer l’attente d’une locomotive de secours égarée entre Gonesse et Pierrefitte, un soir de canicule, ce serait sympa. Je ne serais pas contre échanger un cars de flics (situation vécue) contre un quart Vittel !
Pour ma part, sans appeler au boycott (ce qui serait de toutes façons interdit), je constate déjà que s’il m’arrivait de m’arrêter dans certains magasins de la gare du Nord, ce n’est plus le cas, car je me précipite pour voir les panneaux d’affichage et attendre avec angoisse les annonces, jusqu’à ce que je puisse enfin accéder à un train. Quant aux marchands de chaussures ou de vêtements, si je dois courir dans les couloirs et m’asseoir par terre, ils devront revoir leurs collections pour s’adapter à mes nouveaux besoins.
Je songe à créer une ligne de manteaux « modèle déposé (par terre) ».
Pour parler sérieusement, si les conditions de transports étaient fiables et confortables, tout le monde serait gagnant dans une telle stratégie, y compris l’économie.
A noter, dans l’Oise, les habitants de Saint-Quentin auront la primeur de ces boutiques du quotidien qui seront visiblement mise en place bien avant les nouveaux horaires.

Gares : Relay France et Servex France vont approvisionner les « boutiques du quotidien 
Après avoir lancé un appel d’offres en mars 2011, Gares & Connexions a sélectionné Relay France et Servex France pour ouvrir, fin 2012, les premières « boutiques du quotidien » dans huit gares. Relay va développer plusieurs concepts de magasins avec Casino, permettant d’acheter de la presse, de la restauration et autres produits et services du quotidien dans les gares d’Aix-Ville, Annecy, Dreux, Châtellerault et Epinay-Villetaneuse. Servex de son côté s’installera avec Monoprix à Charleville-Mézières,et Saint-Quentin-en-Yvelines. D’autres boutiques du quotidien feront leur apparition d’ici à la fin 2013 dans une vingtaine de gares.


Publicités

Une réflexion sur “Le chaland …. qui passe

  1. Ya qu’à voir la rénovation de St Lazare : ce sont près de 80 boutiques qui jalonnent désormais le parcours du français moyen prenant le train… Si c’est pas un plan conso ça !

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s