Semaine du 2 juillet – Compte rendu de la réunion Conseil Régional / SNCF / usagers du 28 juin

Par Sncfmepuise, représentante du Collectif à la réunion du 28 juin

Préalablement à la réunion un Bilan des usagers, 6mois après le cadencement, a été envoyé à chacun des participants. Ce document de synthèse présentait des constats factuels sur différents thèmes (régularité, capacité, communication…) basés sur vos témoignages.

Bilan 6 mois après le cadencement

———————————

Compte-rendu de l’entretien SNCF – Conseil Régional – Usagers du 28/06/2012

Etaient présents :

– Pour le Conseil Régional de Picardie : M. le Président du Conseil Régional : C.Gewerc et son directeur de cabinet, M. le Directeur Transports du CR : P.Gabet,

– Pour la SNCF : M. le Directeur Régional SNCF: J.A.Mougenot, M. le Directeur TER SNCF : J.L. Bouteleux

– Pour les Usagers : Fnaut Picardie : C.Dupart, M.Vidal, le Collectif SNCFvamtuer : Lauriane R.

Introduction du Président du CR:

Il constate que la situation s’est améliorée mais qu’elle n’est pas encore satisfaisante et qu’il reste encore beaucoup à faire. Il remercie M.Mougenot, qui a pris son poste récemment, pour sa démarche constructive, avec notamment des actions court terme mises en place sur le terrain qui ont permis d’améliorer la situation. Il rappelle que « tout prend beaucoup de temps dans le ferré », ce qui ne va pas de pair avec le quotidien des usagers qui souhaitent une amélioration immédiate (Rappel : obtenir un sillon de RFF prend 2 ans).

Il souhaite que les associations/ représentants d’usagers soient partie prenante aux négociations de la future convention CR-SNCF à signer en 2013 qui auront lieu à l’automne.

Il réaffirme sa volonté de développer le ferré en Picardie et rappelle que la majeure partie des usagers picards se rendant à Paris, le facteur limitant est la Gare du Nord qui rencontre un problème de densification. De facto, l’idée n’est pas de rajouter des sillons mais plutôt de mieux les étaler et d’agir sur la capacité des trains.

Présentation de la situation actuelle et des demandes par les représentants des usagers :

  • FNAUT : (Bilan FNAUT et des requêtes des usagers remis en séance)

1. Le CR confirme qu’il sera bien représenté au prochain Forum sur la mobilité.

2. Bilan : une régularité en hausse mais non encore satisfaisante avec un impact sur les correspondances à Creil notamment, le respect de la composition théorique des trains qui reste très problématique, des contrôles éhontés (la FNAUT a remis en mains propres 2 cas scandaleux de contrôles à la SNCF pour intervention de leur part). De plus, elle soulève le cas de contrôles avec barrière filtrante : les usagers manquent leur correspondance entre deux trains ! Concernant le non-rajout de sillons mentionné par M.Gewerc, la FNAUT manifeste son désaccord : il faut intervenir pour le service 2013 pour une meilleure répartition des sillons (ex: trou inacceptable de 40mn le matin aux heures de pointe à Compiègne). C’est indispensable pour une amélioration de la situation. Besoin de revoir les correspondances à Compiègne. Problèmes dans les cars de substitution sur Creil-Beauvais avec 2 arrêts non desservis (la SNCF va vérifier).

3. FNAUT a eu confirmation que le poste de Responsable des Relations des usagers TER au Conseil Régional a été pourvu en Juin et son nom nous a été communiqué.

4. FNAUT demande que les grilles 2013 nous soient communiquées au plus vite pour concertation avec les usagers : la SNCF et le CR devraient se décider avant fin juillet.

  • Collectif SNCFvamtuer:

1. Les interlocuteurs SNCF et CR confirment avoir lu et étudié les documents fournis il y a quelques jours, à savoir le Bilan 6 mois après le Cadencement, la synthèse des stats et le fichier des incidents des 2 derniers mois). Le CR et la SNCF ont indiqué que ces documents étaient d’une aide précieuse.

2. Présentation du Bilan (cf. Support pour plus de détails) et des demandes concrètes des usagers :

Régularité : une régularité en hausse mais non encore suffisante aux heures de pointe et en-dessous des 92% de la Convention (du 30/04-22/06 : 89% le matin et 82% le soir, avec des trains malades clairement identifiés et une mesure des retards tronquée du fait de la balise à Paris Nord à 900m du quai …

Capacité : un taux respect de la composition théorique par la SNCF encore trop faible et des trains structurellement sous-capacitaires clairement identifiés (3 trains le matin, 3 trains le soir). Sur notre proposition d’utiliser les rames VO2N, le CR et la SNCF nous ont confirmé avoir longtemps débattu l’année dernière, mais la faisabilité technique (km/h vs. sillon) ne le permet définitivement pas. La SNCF a confirmé qu’ils n’avaient pas normes stipulant que le seuil acceptable est de 5% de personnes debout dans les trains. Concernant les trains malades (17h49 et 7H40), la SNCF confirme qu’elle ne peut rien faire vu que ce sont les rames les plus capacitaires, ce à quoi les usagers répondent qu’il faut revoir les sillons.

– Un niveau de communication des agents SNCF en gare et à bord des trains très médiocre et quelques cas de contrôles trop zélés

3. Le CR a répondu favorablement à notre demande d’obtenir la dernière version de la Convention CR-SNCF en cours dès que possible, ce que demande la FNAUT depuis bien longtemps. Cela permettra aux représentants des usagers de l’étudier en profondeur pour être force de proposition pour la nouvelle.

4. Sur la fréquentation en hausse, quelques chiffres obtenus en séance:

2011 : 56000 voyageurs du TER Picardie (dont 60% d’abonnés) + 20000 Intercités par jour

2012 : une hausse globale de ~2% (soit ~1500 voyageurs en plus) (avec une hausse TER de 7%, à confirmer).

Présentation de la situation actuelle par la SNCF (M.Mougenot, assisté de M.Bouteleux):

Il souligne que la SNCF travaille avec le CR et les usagers/clients dans un climat de confiance et constructif.

1/ Solutions mises en place par la SNCF & actions en cours :

2 rames de réserve :

Matin : Creil, depuis le 02/05/12 (570 places). Elle a déjà servi 13 fois en mai et 8 fois en juin. Amiens : mise en place le 21/06 (V2N de 880 places assises), elle a déjà commencé à servir. Cela devrait permettre d’éviter de faire venir une loco du centre d’Achères et améliorer la régularité le matin et le soir (les incidents matériels du soir se répercutent souvent le lendemain matin.

Soir : Paris, une locomotive de réserve a été mise en place (toutefois, pas de rame de réserve sur Paris le soir, comme demandé par les usagers). Elle a servi une fois. Cela facilite car l’entretien des V2N se fait à Achères, d’où les difficultés d’acheminement.

Personnel supplémentaire : sont arrivés des techniciens de maintenance, des contrôleurs, et des conducteurs (activés quasiment tous les jours).D’autres conducteurs devraient arriver. Objectif : mise en qualité du matériel (maintenance préventive et corrective) et supervision technique de la flotte (Longueau).

Augmentation de la capacité de 2 intercités (2006 de 6H50 et le 2017) : +30 places chacun grâce çà des échanges de voitures. La SNCF reconnaît que la capacité restera tendue certains jours.

Étude des causes de problèmes de maintenance en cours : par exemple, des incidents nouveaux sont apparus : une quinzaine de problème d’ouverture de portes.

Des rames de 4 caisses au lieu de 5 caisses (mesure temporaire), le temps pour la SNCF de les réparer. Les représentants des usagers rappellent qu’il faut informer en toute transparence les usagers via des affiches pour qu’ils se reportent sur les trains encadrant (cf. ex d’affiche fourni par le Collectif).

Étude sur l’inversion du Bombardier du 6H52 à Orry avec le V2N du 7h04 quasiment terminée qui va nous être fournie. Inversion non encore validée : ils souhaitent vérifier la non-détérioration des trains du soir (19h10 par exemple). Le Collectif a réitéré sa forte motivation pour la résolution de ce train malade.

2/ Plan d’action Court-Moyen-Long terme de la SNCF:

Axe n°1 – Actions Court Terme (< 6 mois)

– Travail d’amélioration, conjoint avec la Direction de la Circulation, des processus de décisions des aiguilleurs pour une amélioration continue de la production sur l’axe Paris-Creil avec un meilleur respect des sillons. Ce travail avait été mené sur l’axe Creil-Beauvais avec de réels progrès observés ensuite.

– Revoir les installations dont certains passages à niveaux (le vandalisme n’explique pas tout)

– Maintenance des locomotives qui tractent les rames les plus capacitaires : les V2N + voitures + portes

– Anticipation des aléas climatiques (neige, froid, patinage, feuilles), via notamment le nettoyage des rails

– Revoir les indicateurs de performance (taux de régularité…) pour mieux gérer les incidents : cela fait 20 ans que ce sont les mêmes => la SNCF va les changer, en collaboration avec les usagers. Les balises existent depuis 20 ans. Concernant notre demande forfaitaire des +2mn pour les trains arrivant à Paris (voies 1 à 19), le CR et la SNCF ont confirmé avoir demandé à l’Infra ce que relève exactement cette balise pour voir si la sous-estimation est bien réelle et nous fourniront la réponse. A suivre.

Axe n°2 – Information et prise en charge des usagers

La SNCF reconnaît que le niveau actuel est très médiocre.

– Augmentation de la transmission des informations. Par exemple, les agents commencent à tous être équipés de Smartphone, formations pour l’information aux usagers…

– Gestion de crise : une salle de crise existe et 1 personne est dédiée

– Amélioration de la réactivité en cas d’incidents : mobilité des agents qui doivent passer de la lutte anti-fraude à la gestion de crise si besoin, en étant mieux positionner

– Attitudes de service : la SNCF reconnaît que certains comportements ne sont pas adaptés. Les taux de satisfaction client sont de 30% dans les trains et 60% dans les gares. M. Mougenot accepte de traiter certains cas de contrôles « hors normes » au cas par cas mais ne souhaite pas être trop permissif dans la lutte anti-fraude.

Les usagers ont reconnu qu’il y avait eu de réels progrès en terme d’affichage en gare. Le collectif propose de les mettre en ligne sur le site du TER Picardie (la SNCF reconnaît qu’il faudrait améliorer ce site)

Axe n°3 – Moderniser l’appareil de maintenance à Amiens-Longueau, avec une maintenance réactive sur les TER et en dépannage sur les futurs Régiolis (2013) (maintenus à Paris).

Les travaux de modernisation ont commencé.

=> Prochaine réunion SNCF-CR-Usagers : fin septembre 2012 – date à confirmer à la rentrée

Publicités

32 réflexions sur “Semaine du 2 juillet – Compte rendu de la réunion Conseil Régional / SNCF / usagers du 28 juin

  1. 7.58 chantilly vient d’entrer en gare à 8.21. C est encore le cirque ce matin. C’est un train minuscule en plus… Été pourri oui … 8.18 est en retard aussi … Et probablement 8.25 … À suivre !

    • Oh la vache ! Mais pas sur ce train bordel !
      En ce moment, avec les vacances, on perd beaucoup de remontées… Mais je pense que sur ce train une photo aurait été bonne 😉 !

      • Bordel encore ce matin : 7:58 a 20 mn de retard. Le quai à chantilly est bondé. La question est : va-t/on réussir à monter dedans ?
        Remarque de Cher et Tendre : « ce qu’il y a de bien c’est qu’ils respectent à peu près le retard… »

        • Bon point : annonce vocale pour nous prévenir que le 18 arrive dans 3 mn.
          Du coup, il reste des places debout pour les amateurs : nous sommes nombreux à préférer attendre… Rejoints par les passagers du 8:25.

          • Donc conclusion : tu as bien fait de te lever plus tôt pour prendre un train plus tard 😦 !
            Bande de naze ET d’incapable ! Il n’y arriveront jamais !

  2. bonjour,
    8h47 supprimé pour panne de loco (annonce faite à Chantilly) et 9h18 avec 10mn de retard. Plus de 20 personnes debout sur ma partie de caisse (vers la tête) et c’était pire sur le reste du train puisque train « court ».

  3. 9.18 est annoncé avec un retard de 10 mn afin d’assurer les correspondances… Je ne vous décris même pas l’état du quai à chantilly… Oui, été pourri !

      • Pas pu prendre de photos… Un ter que je n’avais jamais vu auparavant, bombardier sans étage, environ 7 wagon … Suis maintenant sur 12.10 complètement à l heure en V2n et vide (4 personnes dans le wagon ) tres bonne journée

        • Oui, ce sont des bombardiers sans étages. C’est la compo théorique. Normalement c’est huit voitures de 60 places chacune. S’il y en avait que 7, c’est une perte de 60 places…
          D’apres vous, c’était 20 personnes dans toute la voiture ou juste dans une partie de la voiture ?
          En tt cas merci de vos retours tres utiles pour nous !

  4. L’été sera pourri…

    TER Flash trafic Chantilly-Gouvieux 7:58 Retard 20mn-Paris-Nord 8:23 Retard 20mn-Attente personnel Info 0800099565 (N? vert)

    TER Flash trafic Chantilly-Gouvieux 8:47-Paris-Nord 9:11 Supprimé le 04/07-Incident sur train Info 0800099565 (N? vert)

    • Bon alors :
      1) – ça fait deux fois la meme cause de retard pour le même train (7:58). On nous avit annoncé des chefs de bord et des conducteurs en plus pour éviter ça : clairement, ce n’est pas suffisant.
      2) – 8:58 supprimé ! J’espere que des trains ont fait des arrêts supplémentaires ! Car déjà que le 9:18 est juste en temps.normal, sachant qu’il est possible qu’il fut en compo courte comme la moitié du temps, je n’imagine meme pas l’intérieur du train…
      Bref, ça merde bien visiblement !

  5. Pour mémoire pour les stats, le 20:10 n’était évidemment pas assez grand pour les passagers de 2 trains : gens assis dans les escaliers…

    • Annoncé finalement avec +25′ à Creil suite à des difficultés de préparation du train…
      Sachant qu’avant, 18h49 à +10′ ; 19h10 +15′ !
      Sinon, tu as pris quel train au final ? Ça a donné quoi niveau info ?

      Niveau régularité, c’est pas encore ça…

      • Affiché avec 30 mn de retard à l’arrivée à chantilly.
        J’ai finalement pris le 20:10, long, heureusement. Il était à l’heure et pas d’infos sur le train d’avant… Mais c’est pas illogique 😉

        • Le train d’avant mais d’après en fait non ?
          Car le 19:49 semble parti après le 20:10 !
          Bref, c’est l’été donc moins de remontés, mais encore pas mal d’incidents (sur les trains qu’on « surveille », 5 retards sur 19 ce soir, soit selon les bulletins, 80′ de persu ce soir).

  6. le 2 juillet : le train de 6h48 à Chantilly est à l’heure, mais très peu de places libres dans mon wagon, l’effet « vacances » ne s’est pas encore produit.

      • 16 mn de retard à l’arrivée à Paris nord. Pas une seule annonce du contrôleur. Bulletin de retard à l’arrivée, motif du retard = attente du personnel.
        Si c’est le contrôleur qu’on attendait, ça valait vraiment pas la peine… Ou bien il est jamais arrivé au final !

        • Tu as eu un bulletin de retard à l’arrivée ? Avec des agents qui les distribuaient ou tu as fais la queue pendant 10′ à la « bulle accueil » pour avoir le bout de papier ? En tout cas, jamais possible d’avoir une seule explication honnête, parce que le rapport entre un incident d’exploitation, une gene de circulation, et l’attente d’un chef de bord, faut la chercher !

            • É bé ! C’est parce que c’est juillet ? Nan parce que les bulletins de retards à l’arrivée, je n’en ai jamais eu, meme pour des gros retards (20′) !
              C’était une sorte d’excuse en fait 😉 !

          • Cela dit, si c’est bien un chef de bord que tu attendait en réalité, exemple typique d’une fois où le train aurait pu partir sans lui et éviter une bonne partie du retard. En plus, pour toi, sa présence n’a rien changé. On est sur un cas d’école à ce niveau !

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s