Du civisme à géométrie variable… ou « comment la SNCF va me tuer »

Ce mercredi matin, encore une bonne marrade à bord d’un TER en surcharge dès Creil. Il reste deux gares à desservir et le Chef de Bord, pas aveugle, demande aux usagers de faire preuve de civisme tant il pressent que la montée des cantiliens tiendra plus du poussage dans les côtes que du « vous permettez, monsieur? ». Les Orrygeois, n’en parlons pas… Meuuuuuh !

creil 7h39

creil 7h39

7h47 chantilly

7h47 chantilly

chantilly 7h58

Chantilly 7h58. Vu du quai. Evidemment, on peut attendre le prochain. Sauf si comme hier « il ne passe pas ».

Quelle ironie…Voici ce que le civisme façon SNCF a donné lundi soir, en gare d’Orry la ville :

Merci à Caroline C pour son témoignage que nous nous empressons de multi-diffuser… Après tout, y’a pas que Pépy qui peut traiter d’incivilité. Quoique là, même si je conchie les blaireaux qui posent leur chaussures sur les sièges et que j’écrase les sacs qui ne veulent pas bouger des sièges « libres », on ne parle plus d’incivilité mais de mise en danger de la vie d’autrui….

C’est parti :

« Ce qui s’est passé hier (lundi) sur la ligne Paris-Creil est inadmissible…

A 23h19, à Paris Nord, gare RER (le dernier Ter partant malheureusement plus tôt, 22h37 de Paris) le RER part pour son trajet Paris-Creil.
Il effectue son trajet normalement.

Arrivé à Orry la Ville, soudainement, une annonce… Terminus !!! Les gens se rebellent, il fait un froid terrible, c’est la 1ère journée où il neige terriblement, il est autour de minuit 15… Les voyageurs paniquent à l’idée de se retrouver dans la nuit, en plein hiver, sous la neige, dans la forêt !!!

Les agents en gare d’Orry la Ville-Coye la Forêt ne veulent rien savoir et ferment la gare, laissant ainsi une vingtaine de personnes en difficulté… Le temps passe, il ne cesse de neiger, les gens sont frigorifiés, terrorisés par ce qui les attend. Certains s’aventurent à traverser la forêt en prenant le risque de faire de l’auto-stop, d’autres craquent, d’autres appellent la gendarmerie pour les alerter… La gendarmerie répond que ce n’est pas leur problème !!! Pour les quelques voyageurs qui ont résisté au froid et ont attendu devant la gare, ils ont pu avoir un car qui est arrivé vers 2h du matin….

Je souhaite vivement que les personnes qui ont osé s’aventurer dans le froid, la neige, la forêt, la nuit soient arrivées à destination sans problème grave….

Ce que les agents SNCF ont fait la nuit dernière à Orry est absolument inhumain.
Je souhaite dénoncer cela, il y a mise en danger de la vie d’autrui.
Nous avons déjà saisi Le Parisien ainsi que Courrier Picard pour qu’un article soit publié au plus vite.

De plus, nous allons envoyer un courrier au procureur de la République…
Affaire à suivre….

Bon retour à tous malgré tout. »

Comment peut-on humainement rentrer chez soi se coucher en laissant en plan des dizaines de CLIENTS (oui, oui, les usagers sont des clients) dans la nuit, le froid (il doit faire au moins -10°C ) et les laisser attendre pendant 2 heures ?

Comment des personnes peuvent-elles faire subir à d’autres personnes ce qu’elles ne feraient même pas subir à leurs propres animaux domestiques ?!?

Publicités

17 réflexions sur “Du civisme à géométrie variable… ou « comment la SNCF va me tuer »

  1. je suis pas juriste, enfin pas dans ce domaine .
    mais je pense qu’il n’y a absolument pas mise en danger de la vie d’autrui.
    Ceci dit j’aurais pas voulu être à leur place !!

  2. Bonsoir, 19h49, z26500 * 2 rames. Départ 2 mn de retard de PN.
    Départ d’Orry avec 1 minute de retard.
    Départ de Chantilly avec 3 mn de retard.
    Bonne soirée

  3. OK merci Elias mais ils n’expliquent pas :
    1. pourquoi le RER n’est pas finalement allé jusque Creil alors qu’il le devait
    2. le comportement des agents SNCF en gare d’Orry-la-Ville en fermant la gare
    Donc il ne faut pas revoir que la relation SNCF-Compagnies de bus mais bien en interne aussi …

    • Le RER s’est arrêté à Orry à cause de travaux, prévu et affiché depuis quelque temps dans nos gares…

      La suite de la réponse :
       » Cette gare est une gare TER, et nous n’avons pas d’agent Transilien. Cependant, nous sommes d’accord que vous auriez du être pris en charge plus rapidement. Concernant, la gendarmerie, lorsque nous avons fait appel à des bus de réserve, ils n’ont pas pu accéder à la gare depuis leur dépôt à cause des routes enneigées et la gendarmerie bloquait certains accès.
      C’est l’une des raisons qui a fait que vous avez attendu aussi longtemps avant que les bus puissent parvenir jusqu’à vous.
      Nous ne considérons pas ce que vous avez vécu comme “normal”, bien au contraire. Notre objectif aujourd’hui, c’est que cela ne se reproduise pas. »

  4. La réponse obtenue sur le blog Transilien :

    « Bonjour Elias,
    Ce train est arrivé avec un retard de 12 min en gare d’Orry-la-Ville, et le dernier car est partit avant que nous ayons eu le temps de prévenir la société de bus de ce retard.
    De plus les 3 autres bus prévus n’ont pas pu sortir du dépôt en raison des intempéries neigeuses (et suite à un droit de retrait des chauffeurs).
    Nous avons alors fait la demande de 3 cars d’astreinte du nord (de la ligne H) en remplacement des cars absents, mais qui ont été bloqués par la gendarmerie de Brie Comte Robert à cause de la neige…
    Afin d’éviter qu’une telle situation ne se reproduise, nos équipes sont en train de revoir nos process avec les compagnies de bus, afin d’anticiper au mieux, d’accompagner et prendre en charge nos clients. » …

  5. Bonjour à tous

    Je trouve cela aussi ahurissant et à titre personnel j’aurais moi aussi porté plainte et me serai déplacer à la gendarmerie éclaircir cela avec le responsable du gendarme de garde ce soir là !
    J’ai vu qu’avec bfm tv on pouvait poster films et photo pour témopiner de certaines situation ou événements exceptionnels. Quelqu’un en a-t-il déjà testé l’efficacité ?

  6. j’avais lu la news ce matin, et c’est édifiant… Ca me rapelle mon périple gare du nord ->compiegne, en 6h 😉
    Au moins j’étais au chaud … la sncf avait chauffé le train.

  7. Complètement AHURISSANT…moi aussi je vais partager !!!
    Et je conseillerais aussi à ces abonnés de déposer plainte…il faut absolument remettre les choses en place avec certains agents de la SNCF, et les mettre face à leurs responsabilités…

  8. J’ai annoncé à M.Le Calvez que « sa » gare avait de la chance que je n’étais pas parmi les naufragers hier sinon, ça lui aurait couté une porte, au bas mot…

  9. Que dit la loi dans cette situation.
    Tout d’abord, il n’est pas question dans mon poste de déterminer une quelconque responsabilité (SNCF, RFF, STIF, RATP…). Dans le cas d’espèce, cela n’est d’aucun intérêt.
    Tout d’abord, voici ce que dit l’article 122-7 du code pénal :
    « N’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s’il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace ».
    Alors, étant à considéré que les passagers qui se sont retrouvés sans aide ni assistance en gare d’Orry-la-Ville le 15/01/2013 vers minuit, il leur aurait été permis, au regard des faits évoqués dans le témoignage, de rentrer, par quel que moyen que ce soit (même par le biais de dégradation volontaires en fracturant un accès au bâtiment de la gare), afin de se protéger des intempéries, si l’on considère, évidemment, que -5°, la nuit, l’intégrité des personnes est menacée, manifestement.
    L’article 121-3 du code pénal dit aussi ceci, en substance :
    « […]la loi le prévoit, il y a délit en cas de mise en danger délibérée de la personne d’autrui. Il y a également délit, lorsque la loi le prévoit, en cas de faute d’imprudence, de négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, s’il est établi que l’auteur des faits n’a pas accompli les diligences normales compte tenu, le cas échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions, de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont il disposait. Dans le cas prévu par l’alinéa qui précède, les personnes physiques qui n’ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n’ont pas pris les mesures permettant de l’éviter, sont responsables pénalement s’il est établi qu’elles ont, soit violé de façon manifestement délibérée une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, soit commis une faute caractérisée et qui exposait autrui à un risque d’une particulière gravité qu’elles ne pouvaient ignorer. »
    En conséquence, la SNCF ou ses personnels ne pouvant manifestement pas ignorer la situation des passagers de ce train s’étant arrêté de manière impromptue à Orry-la-Ville, les conditions climatiques et, pour certains, l’absence de solution de « repli » et au regard du fait qu’ils avaient les moyens de fournir, à minima, un abris aux passagers ne l’ont pas fait, la SNCF et/ou ses personnels peuvent très certainement tomber sous le coup de cette article de loi qui est en corrélation avec les articles 222-1 et suivants du code pénal.
    Alors, certes, je ne suis ni avocat, ni magistrat mais je conseille très très vivement aux personnes concernées qui se sont retrouvés dans cette situation plus que préjudiciable, soit de porter plainte dans une gendarmerie ou un commissariat où que ce soit sur le territoire national, soit d’adresser (c’est mieux en l’espèce, surtout s’il en reçois 3, 4 ou plus pour les même faits…) un courrier en recommandé avec A/R à Monsieur le Procureur de la République près le tribunal de grande instance de Senlis (60) afin de porter à sa connaissance l’attitude pour le moins irresponsable de certains et peut-être même un peu « légère » de la gendarmerie qui n’a, semble-t-il, pas daigner se renseigner plus avant des conséquences sur l’intégrité physique que pourraient avoir ce « naufrage » en plein milieu de la forêt, à minuit, par -5°C.

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s