Mercredi 23 janvier : FAQ pour nos amis touristes étrangers (part one)

Getting aroundJ’accueille cette semaine le correspondant anglais de mon fils.

Soucieuse de ses progrès en français, je lui ai acheté un « phrase book » : les phrases utiles pour voyager en France.

Au vu de la rubrique sur les transports, (je cite « French trains are fast and punctual », probablement écrit par Guillaume himself), je me suis dit qu’il fallait tout de même préparer nos amis touristes étrangers aux « vraies » conditions de transport

Voici donc un petit extrait sous forme de FAQ en 2 parties (« à la gare », et « voyager en train »).
Toutes les questions sont réellement tirées du phrase book. Et toute ressemblance des réponses avec une situation réelle n’est pas purement fortuite…

At the station

PART ONE : AT THE STATION

PREMIERE PARTIE : A LA GARE

  • Is there an automatic ticket machine ?

Y a t-il un distributeur de billets ?

Alors oui mais vous voulez un ticket TER ou RER ? Parce que si c’est TER les machines sont en panne donc il faut aller faire la queue derrière les 200 personnes qui sont là bas, devant le guichet.
Et si c’est RER alors il faut descendre et tourner un peu dans le labyrinthe pour trouver le guichet RATP.
Ah vous savez pas si c’est TER ou RER ?… … …

  •  How much is a ticket to… ?

Combien coûte un ticket pour… ?

Alors ça dépend : vous l’achetez la veille ou 2 mois avant ? Abonné ? Vieux ou jeune ? Vous avez combien d’enfants ? En Prem’s ou  échangeable ? IDTGV ou pas ?
Oh zut trop tard, il y en a plus à ces conditions…
Donc on recommence : vieux ou jeune… … ?

  • Is there a restaurant car ?

Y a-t-il un wagon restaurant ?

Il y en a un, mais il faut attendre qu’on annonce son ouverture, on ne sait pas quand. Parfois c’est rapide, parfois non.
De toute façon, on déconseille absolument le sandwich SNCF. Ce bout de pain rassis à moitié décongelé, avec une garniture aussi fine que du papier cigarette, n’est ni bon, ni diététique, ni hygiénique, et encore moins économique !
Sachez qu’en cas de rejet total de votre estomac ou de vos intestins, vous n’êtes pas certains de trouver à bord des toilettes 1) ouvertes 2) propres…

  • Is it a fast train ? (or is it a high speed train) ?

Est-ce un train rapide (ou sa variante est-ce un train à grande vitesse) ?

Statistiquement, il y a plus de chance que vous soyez dans un TER (slow) ou un Intercité (very slow) qu’un TGV.
De toute façon, il y aura probablement des travaux sur le trajet, donc vitesse réduite, et donc vous serez en retard.

  • Do I stamp the ticket before boarding ?

Faut-il composter le billet avant de prendre le train ?

En théorie si vous trouvez le contrôleur avant qu’il commence le contrôle, vous pourriez le faire composter à bord.
Mais il va falloir parcourir tout le train, en haut, en bas pour le trouver. Il n’est jamais au même endroit. S’il vous trouve avant que vous ne le trouviez, vous aurez une amende. Et si vous ne parlez pas français, n’ayez pas honte, il ne parle pas anglais non plus.
Attention, si vous compostez en gare, n’attendez pas que la voie soit affichée ! Un troupeau de buffles risquerait de vous passer sur le corps pour atteindre au plus vite une place assise dans le train…

  • You may hear… Vous pourriez entendre…

« Le train partira de la voie… »

Mais le plus souvent, ce sera, « suite à des difficultés d’acheminement du matériel, le TER n°… sera mis à quai dans environ 10 mn… »

To be followed…

Publicités

127 réflexions sur “Mercredi 23 janvier : FAQ pour nos amis touristes étrangers (part one)

  1. Je voulais ajouter ma pierre à l’édifice de cette discussion, mais sncfnouspipeaute a très bien résumé ce qui est également mon point de vue ! merci !
    Sinon, 17h49 parfaitement à l’heure au départ et à l’arrivée à Chantilly, j’étais en ex-1e classe et il y avait bien 5-6 personnes debout dans ma voiture. BVA Comptages a également distribué un questionnaire, j’y ai sagement répondu, tout en ajoutant deux petites phrases d’insatisfaction générale quant à la dégradation générale du service. En espérant que ce sera lu et pris en compte… en tous cas, ça ne coûtait rien d’essayer 🙂
    Bonne soirée à tous ! (eh oui, les clients insatisfaits que nous sommes savent rester polis…)

  2. Hello les renards,
    Je découvre les échanges de ce midi avec « Contrepoids » (même si beaucoup étaient illisibles à cause d’un problème de mise en page).
    La position de cette personne ne me surprend pas : beaucoup de gens, parce que l’etre humain a une grande faculté d’oubli, voient les choses à l’instant T et trouvent que c’est déjà pas si mal.
    D’autres, également nombreux, râlent mais n’agissent pas.

    Les membres du collectif sont des gens qui, certes, râlent, mais qui ont décidé d’agir.

    Malheureusement, le simple suivi quotidien des problèmes montre à quel point « ça ne va plus »

    Nous avons pris notre bâton de pélerin (enfin, surtout nos 3 animatrices), avons fait remonté les infos dans des réunions.

    Mais nous nous heurtons :
    – à l’impuissance et au fatalisme des gens de terrain (ma pov’ dame, on y peut rien non plus)
    – à la morgue et au mépris des têtes pensantes, avec Guigui dans le rôle du pingouin manchot en chef
    – à l’indifférence des politiques.

    Alors oui, ça nous rend parfois excessifs dans nos propos.

    Mais jamais dans les trains : nous sommes courtois avec les contrôleurs, payons nos abonnements et respectons les règles élémentaires de courtoisie à bord.

    Ce que les responsables de la SNCF refusent de voir, c’est que la montée de l’incivilité est aussi la conséquence sournoise du ras le bol qui progresse.

    Alors on peut dire : oui, c’est moins pire qu’ailleurs. Et les passagers sont pénibles de râler.
    Mais c’est pire qu’avant tout en étant plus cher et sans volonté de changer.

    Et je note juste que l’image de la SNCF aupres des « usagers » est en train de se casser la figure dans les enquêtes, malgré les cent cinquante millions d’euros dépensés en pub chaque année.

    Alors continuons à nous voiler la face et dire que tout va bien …

    • Je ne vois pas en quoi j’aurais oublie quelque chose, cela ne fait que 2 ans que je suis usager de cette ligne j’en convient mais ca ne fait pas trois semaines non plus !
      Vous parlez de la faculte d’oubli de l’etre humain, soit ! Alors je complete avec le mythe de l’age d’or, le vieil adage « c’était mieux avant »… Qui consiste a dire que la ligne était bien plus performante « avant », que ceci ou cela était different « avant »…
      Ok les courbes statistiques prouvent une degradation de la ponctualite… Prouvent-elles la perte de capacite de l’etre humain a prendre du recul ?
      J’ai la desagreable sensation de passer pour un provocateur de bas etage alors que ce n’est pas mon intention mais je ne peux rester silencieux

      • @contrepoids :
        L’exploitation était aussi émaillée de gros incidents avant le cadencement (notamment en période neigeuse, où il me semble que la situation s’est améliorée) mais la régularité s’est quand même globalement dégradée (pour la composition des trains, je ne peux pas vous dire ne la suivant pas avant…)
        Ne restez pas silencieux, votre point de vue n’est pas moins de valeur que celui d’autres commentateurs.

        • Contrepoids à raison dans un sens.
          Il exprime qu’il n’éprouve pas le mêmes difficultés qu’une majorité d’intervenant sur ce blog.
          Soit.
          Vous même Nabla, constatez une certaines dégradation du service ferroviaire mais considérez que de la à en faire tout le fromage qu’on en fait, y’a pas lieu.
          Bon.
          Si vous ne vous sentez pas concernés (ou impactés), ou dans une très faible mesure par les errements institutionnalisés de la SNCF, je le comprends, moi, personnellement.
          Mais ne venez pas ostensiblement jeter de l’huile sur le feu en disant, en deux mots comme en un : « Arrêtez de vous plaindre, tout ne va pas si mal » ni donc perdre du temps sur ce blog.
          Car, sachez-le, ne vous en déplaise, c’est l’un des moteurs de ce blog, au contraire, que de dire « Plaignons nous (sur le blog) et agissons (en dehors du blog), car ça va de moins en moins bien dans le train (quand il est là d’ailleurs !!!) ».
          La question n’est pas de savoir celui qui a la plus grande ou la plus petite (je parle de difficultés, entendons nous bien…) mais bien d’exprimer notre ras-le-bol (ça s’exprime comme ça peut, un ras-le-bol) face à l’inertie de nos élus au conseil régional, en l’occurrence (car ils sont l’AOT pour le TER Picardie) et au fatalisme mélangé d’autosatisfaction sur la médiocrité de la production ferroviaire, notamment en heure de pointe.
          Et vous voulez un scoop ?! Même la SNCF le reconnait !
          C’est d’autant plus inquiétant que mathématiquement, le nombre de passager augmente inexorablement au fil des ans et cela crée déjà, des difficultés qui vont bien au delà du simple confort d’un siège où de ce que vous pourriez considérez, vous comme futile.

          • Easyg, c’est parfaitement normal de critiquer ce qui ne va pas, ce qui l’est moins, c’est que la moindre différence de point de vue (en gros oser dire que ça n’est pas « 100% DE LA M**** », ou s’attacher aux causes des problèmes plutôt de souhaiter la disparition de ces « bandes de nuls de sneufiens ») est considéré, en particulier par vous, comme une trahison de « mougeon qui se complaît dans la médiocrité et répands l’abjecte propagande sneufienne qui endoctrine nos enfants et est responsable de la violence, la guerre, la faim dans le monde… »
            Vous savez, si les propos de ce blog étaient moins caricaturaux, et les critiques plus justes, personne ne viendrait vous contredire !
            D’ailleurs c’est quand même étrange qu’aucun des articles quotidiens n’analyse les causes des dysfonctionnements dont vous êtes victimes … L’information est-elle si bonne et précise à bord des trains pour qu’il n’y ait besoin de revenir sur les incidents ? Ou tout simplement cela ne vous intéresse pas, c’est tellement mieux de râler sans comprendre ?

            D’autre part, ne pensez-vous pas que vous monter mutuellement la tête en critiquant pour critiquer, est une façon de « jeter de l’huile sur le feu » ?

            Qu’avez-vous obtenu en « exprimant votre ras-le-bol » sans discernement à part quelques inversions de matériel (et encore il n’a pas suffit de « râler » pour cela) ? Rien de significatif à vous lire puisque vous écrivez que « ça va de moins en moins bien ».
            Est-ce donc vraiment une bonne méthode ?

            Je précise que ce ne sont pas des critiques mais des questions.

            Sur ce, bonne nuit !

            • « Vous savez, si les propos de ce blog étaient moins caricaturaux, et les critiques plus justes, personne ne viendrait vous contredire ! »

              Vous prenez 2 phrases dans les milliers de commentaires de ce blog pour venir nous démontrer que c’est caricatural ?…

              « D’ailleurs c’est quand même étrange qu’aucun des articles quotidiens n’analyse les causes des dysfonctionnements dont vous êtes victimes …
              L’information est-elle si bonne et précise à bord des trains pour qu’il n’y ait besoin de revenir sur les incidents ? Ou tout simplement cela ne vous intéresse pas, c’est tellement mieux de râler sans comprendre ? »

              Les billets quotidiens ont pour vocation de pousser nos lecteurs et contributeurs à venir tous les jours pour laisser leur témoignage. Ils sont volontairement « légers ».
              Mais avez vous-eu la curiosité de regarder TOUT le reste : le Manifeste des Usagers, les bilans du cadencement, les comptes-rendu de réunion avec la Région et la SNCF, les attentes du collectif représentant les usagers à la nouvelle convention ?
              Là se trouve concentré le résultat des dizaines et dizaines d’heures que nous avons passé à compiler et analyser tout ce qui nous a été remonté (merci à tous nos contributeurs).
              C’est ce travail qui nous vaut aujourd’hui d’être invités aux réunions SNCF et CR, d’être reçus par nos élus et d’être cités dans la presse.

              « D’autre part, ne pensez-vous pas que vous monter mutuellement la tête en critiquant pour critiquer, est une façon de « jeter de l’huile sur le feu » ?

              Se monter la tête ?…
              Non, juste se rassembler pour mieux agir. Car ce qui se passe en Picardie n’est malheureusement pas isolé.
              Si tous ceux qui se « montent la tête » chacun sur leurs lignes s’unissaient, la grogne des usagers serait plus visible et la désinformation du service de comm de la SNCF serait peut-être moins visible dans les quotidiens nationaux…

              « Qu’avez-vous obtenu en « exprimant votre ras-le-bol » sans discernement à part quelques inversions de matériel (et encore il n’a pas suffit de « râler » pour cela) ? Rien de significatif à vous lire puisque vous écrivez que « ça va de moins en moins bien ».
              Est-ce donc vraiment une bonne méthode ? »

              Là on est d’accord : oui, on a obtenu que des rustines et des belles promesses. C’est pour cela qu’on continue à agir.
              Et agir, c’est certes l’analyse, les rencontres avec les parties prenantes, mais c’est aussi la sensibilisation des élus et des médias, et c’est aussi les « coups de gueule ».

              EasyG, ne change pas… 😉

              • Bonsoir passagerechantilly,
                Pour ce qui est de vos synthèses sur la régularité, les compositions des trains, les CR des réunions… c’est très bien !
                Ce que je regrette, c’est que les auteurs de ce blog n’utilisent pas leur réactivité pour revenir sur les causes d’es retards de la veille (même en quelques phrases) mais uniquement pour écrire des articles satyriques.
                Je parle des causes directes et non de jugements du style « ils sont nuls » ou « ils créent des problèmes pour avoir des subventions ».
                Dommage car ça pourrait surement intéresser pas mal de monde d’avoir des explications sur les retards qu’ils ont subis sans devoir chercher un commentaire coincé entre les plaintes sur les bouchons, le parking et la température…

                • Les causes profondes des multiples défaillances sont expliquées de long en large dans les bilans, comptes rendus, courriers aux élus… Chacun de ces documents fait l’objet d’un billet spécial lors de sa publication. Ils sont accessibles à volonté via le menu de gauche…
                  Pour les multiples petites merdes quotidiennes, et bien oui, il faut aller chercher l’explication dans les commentaires, ils sont aussi là pour çà…

            • Nabla. Si vous le souhaitez, je vous dispenserai un cour sur les raisons effectives des disfonctionnements. Prenez le temps de relire les posts depuis un an et vous comprendrez pourquoi ça ne fonctionne pas.
              Please, ayez la gentillesse de ne pas être « que » juge de paix sur ce bloc à distribuer des bons points et des mauvais.
              1°) Soit ce blog vous apporte quelque chose,
              2°) Soit vous y contribuez en y apportant des choses UTILES (histoire de relever notre niveau bien bas)
              3°) Soit, ayez la gentillesse de passer votre chemin. Il y a un site institutionnel « Ter-Picardie » sur lequel vous pourrez dire tout le bien que vous pensez de la SNCF mais surtout, tout le mal que vous pensez de ce blog.
              S’il vous plait, arrêtez la condescendance de celui qui serait au dessus de tout cela et qui distribuerait des bons points par-ci par-là sur ce blog.
              Comme je le disais précédemment, quand le collectif aura besoin d’un modérateur, nous vous ferons signe, je pense !
              Et non, je ne vous salue pas.

    • Je suis d’accord avec vos propos (ça n’est pas toujours le cas)… mais je constate quand même une certaine tendance sur ce blog à se plaindre de la même façon que tous les trains prennent +20′ ou arrivent (quasiment) à l’heure, voire à vivre les retards des autres par procuration, certains allant jusqu’à s’excuser d’être dans un TER à l’heure…
      Bien sûr je ne dis pas que tout va bien, loin de là (mais ce soir ça c’est bien passé en l’occurrence !), mon message en réponse à Contrepoids en est la preuve.
      Bonne soirée.

      • Les pointes du soir se déroulent plutôt bien depuis 10 jours en gros… Je dis plutôt car il y a eu deux trois soucis sur certains trains, mais rien de très méchant en comparaison avec le matin…
        Encore ce matin, seuls 3 trains sur 16 (6h50-Creil (le mien ! Quel chanceux), 9h07-Creil et 9h12-Creil) que nous suivons si j’ai bonne mémoire est arrivé à l’heure… C’est très peu… Trop peu…
        Le soir rattrape un peu la journée, et c’est tant mieux…

        Juste un point : le 8h41 Creil est en compo courte depuis lundi je crois… D’habitude une compo courte le matin cela signifie une compo courte la veille. Là, étant donné que la rame dort à Beauvais, (elle part le matin à 5h13, puis repart à Compiègne avec le 6h49), ça n’engendre pas de compo courte le soir, et c’est tant mieux (ça fait du bien!)…
        Par contre ça rend inadmissible l’absence de SMS : la compo courte étant connue dès 5h du matin…

  3. Debout dans le train alors sur j’ai mal a une jambe (en fait a moitié assise sous l’escalier à cote d’un velo , heureusement manteau vieux de 20 ans ) et que j’ai du mal a marcher. Parking de la gare déneigé c’est a dire que une grosse masse de neige a été repoussée devant les voitures et comme ça commence à geler impossible de sortir (dangereux si un piéton passe quand on accélère) moralité 1/2h de perdue, neige dégagée a coup de bottes (pas chères 20 euros car refus d’acheter des chaussures neuves sauf urgence et uniquement a bas prix ) et ça n’a pas arrangé ma jambe et en plus chaussettes et pieds trempées en arrivant a la maison. Je confirme je ne tiendrai pas jusqu’à la retraite dans ces conditions Bien entendu cela ne concerne que moi et ma famille et les commerçants chez qui je ne vais pas et la commune que je quitterai avec les enfants et les associations auxquelles j’adhère et la région a laquelle je paie des impôts

        • Non, comme quoi les gens n’ont plus le courage d’arpenter le train dans l’espoir d’une place assise…
          Certains contrôleurs prennent le micro pour avertir quand ils voient des places inoccupées. C’est une bonne pratique malheureusement pas assez utilisée…

        • C’est, à mon sens, à l’agent de bord, de faire des annonces en cas de passagers debouts, afin de les informer d’éventuelles places dans le train.
          Manquerait plus que 50 ou 60 passagers qui ne trouvent donc pas de place assises là où ils sont montés, se tapent le train en long, en large et en travers (c’est long un train boudiou !!! Surtout les V2N, c’est fois 2 !).
          C’est le boulot du contrôleur de faire en sorte, à son niveau, que les passagers se répartissent au mieux dans le train et pas se taper des allez/retour, comme ça. D’ailleurs, vous qui prenez le train Nabla, vous avez certainement remarquez qu’en cas de forte affluence, parfois (très parfois…) un contrôleur prend le micro et annonce qu’il reste de la place à tel ou tel endroit. Non ?
          Alors, si en plus, vous avez 30 personnes au mètre carré plus la poussette, ou les sacs ou les enfants, je vous mets au défi d’arpenter le train chargé comme une mule en caressant le doux espoir de trouver THE Graal (la place libre, donc) en tête de train…à moins que ce soit en queue…demi-tour….!
          Enfin, pour le « témoignage à caution », Passagèrechantilly n’est pas payée pour s’amuser à arpenter le train de queue en tête, du rez-de-chaussée au niveau 1 afin de faire une statistique du taux d’occupation au m² disponible dans nos chers TER.
          Elle a constaté que, là où elle était montée, il y avait des gens debout.
          Moi, j’ai constaté que, là où je suis monté, il y avait plein de place assise.
          Ni l’un ni l’autre nous sommes trompés. Maintenant, si ça vous amuse de tirer des conclusions hâtive en dénigrant un témoignage à un instant T et en un endroit donné (ça n’avait pas d’autre valeur que ça) en extrapolant du style : »Pffffff ! N’importe quoi c’que tu dis ! », libre à vous mais, de grâce, ne venez pas nous faire la morale sur ce qui est dit de bien ou de mal sur ce blog.
          Le jour où nous aurons besoin d’un modérateur, promis juré, on vous sifflera.

          • Cette agressivite de fin de commentaire me laisse perplexe… Je pense que vous ne supportez pas la contradiction.
            Ceci dit, Nabla ne contredit pas de maniere vive a mon sens.

            • Ah ? Je pensais, de manière très innocente dans ce cas, je le concède, que dire qu’un témoignage est sujet à caution reviens à dire (en langage non vif, je le concède) : « Menteur ».
              Vous apprendrez que, sur ce blog, je suis THE raleur invétéré (oui, oui, je sais, j’y peux rien…! C’est comme ça !! pas de photo s’il vous plait !! ;-).
              Je vais vous dire ce que je suis, ça vous fera gagner du temps en décryptage du « Easygéien » : Râleur, gueulard, rouspéteur, vif (pas particulièrement intellectuellement, hein ? dans mes propos je veux dire), prenant (parfois) la mouche, insolent (ouuulà !!! Qu’est-ce que mes profs ont pu me le sortir ça :-o), cynique parfois, insolent (si, si, encore…tellement je le suis), désobligeant aussi. Ah oui : Bavard. Je ne sais pas synthétiser. Désolé.
              J’ai failli oublier : Je ne SUPPORTE PAS la contradiction (propos péremptoire). En revanche, je suis ULTRA OPEN à l’opposition (idées/faits différents démontrés et étayés).
              Alors, un exemple (pour Nabla), plutôt que de dire « Témoignage sujet à caution » ce qui est d’une mauvaise foi manifeste et péremptoire (il y était dans le train, Nabla ? Au coté de Passagèrechantilly ???)
              L’opposition aurait été de dire : « Ah bon ? Des gens debouts ?!? Moi, dans ce train, dans telle voiture, et bien il y avait des places assises (plein) et donc les gens ne se sont pas répartis comme il le fallait.
              Intérêt de la chose ? : Le collectif va donc constaté un manque de comm’ dans le train et éventuellement suggérer que la Sneuf sensibilise ses agents afin qu’ils informent les passagers sur les places vacantes en cas de surfréquentation.
              Voilà. Vous voyez ? La « râle », ça peut-être constructif.
              En revanche, le « Ouais, pensée unique, râleur, menteur, c’est la vie, c’est comme ça »… et ben non. C’est stérile et ça à le don (pour le coup) de foutre en boule un certain nombre de bloguer qui ont l’impression, à juste titre, d’entendre la SNCF leur dire : « Arrêtez de vous plaindre, tout ne va pas si mal » !
              Et ça, c’est épidermique, ça ne passe plus !
              Oullla ! J’vous avais dit « bavard » dans mes défauts ?!? 😉

          • Nabla soulève selon moi un point important : on ne peut pas avoir QUE des dernières voitures, ou QUE des voitures à la sortie des escaliers RER… En V2N, (je ne parle d’une réduction de composition), il reste quasiment tout le temps des places dans la voiture de tête (dans l’avant dernière aussi mais bien trop souvent il y a les fumeurs donc non merci)…
            Un train est-il sous capacitaire si 90 personnes sont debout dans les voitures 1,2,3 mais qu’il reste 100 places dans les voitures 8,9 ?
            Le confort serait de pouvoir monter à h-2′ dans un train et d’avoir une place là où on monte… Vu la fréquentation des h-49, faut oublier… Donc soit on arrive avec 5′ d’avance, soit on est ok pour marcher 200m une fois dans le train pour trouver une place…
            Enfin, pour les annonces des agents de bord, elle sont loin d’être systématiques car beaucoup n’y pense pas malheureusement, mais aussi car bien souvent le chef de bord est tout seul dans sa V2N, donc le temps qu’il fasse un tour complet du train, il est déjà l’heure d’annoncer Orry la Ville…

          • Désolé, mais pour moi, écrire « déjà des gens debout » (ce qui implique que le train sera ultra bondé) quelques minutes avant la fermeture des portes, c’est cela qui amène à tirer des conclusions hâtives… et erronées puisque finalement il reste des places assises au départ.
            Je ne met pas en doute la sincérité de Passagèrechantilly, désolé si vous l’avez pris comme ça, j’ai écrit « sujet à caution » à propos de son témoignage non pas parce que j’en contestai la véracité, mais sur le fait que l’on puisse en tirer une quelconque conclusion à propos de la (sur-)occupation de ce train.

            Vous demandez que les agents fassent des annonces mais :
            – les habitués savent très bien dans quelles voitures ils ont le plus de chances d’avoir des places
            – le temps que l’ASCT termine sa ronde, fasse son annonce et que les voyageurs debout se déplacent pout rejoindre les places libres, il est probable des d’autres soient déjà libérées dans les autres voitures.

            Quant à savoir qui fait la morale à l’autre …… 😉 😉 😉

            Bonne soirée

            • Easy et moi avons été parfaitement factuels. À la lecture d nos comms, Elias, qui compile (et dieu sait comme c’est long pénible, merci Elias) saura comme il le fait toujours synthétiser.

              Et non, tous les habitués ne prendront pas (plus) la peine d’arpenter le train s’ils ne sont pas SÛRS d’y trouver de la place. On ne remonte pas un train avec sac(s), sacoches, portes et escaliers si on est pas sur.
              Surtout sur le 18:49, parmi d’autres.
              Et non, il n’est pas normal de devoir, en plus de la marge de sécurité, devoir prévoir encore 15 mn de marge pour être sur de s’asseoir dans un train qui ne posait aucun problème encore le 10 décembre 2011 au soir.

              On ne demande pas la lune, le retour « au bon vieux temps » : on demande que soit remise en ordre une situation dégradée du jour au lendemain par une décision mal préparée nommée cadencement.

  4. 8h17 arrivé à PN à 9h05. On a roulé en mode escargot de Creil à chantilly, puis idem jusqu’à Orryu et pour finir un arrêt d’au moins 5mn juste sous le pont de Doudeauville

  5. Ce matin, en attendant le 7H20 en retard, un Corail est passé tout doucement, … puis ce fut au tour de notre 7H20 d’entrer en gare tout doucement. Grrrrrr on bouillonnait tous les pieds gelés dans la neige car tout le quai n’est pas déneigé voie A.

  6. Encore un train court pour le 8:48. Les cantiliens sont debout. Et pas de SMS, ni d’annonce en gare. Maintenant que les quais sont déneigés au quart c’est inutile ??…

    • Je lui ai pas fait prendre le train ! Le pauvre… Comment me serais- je justifiée de ce mauvais traitement auprès de ses parents ? 😉

  7. Orry 7h27 – PN 7h45

    Le parking d’Orry à eu droit hier à un coup de lame sur les voies de circulation mais c’est pas le Pérou. Les quais RER sont quand à eu couverts d’une épaisse couche de neige.

    J’avais voulu anticiper le retard de 10′ en raison des travaux en prenant le 7h04…
    La loose.
    J’ai raté le 7h04 d’un cheveux (il est passé à l’heure) et le 7h27 à lui bien 10′ de retard !!
    Bombardier archi – blindé (9 caisses si je ne me trompe pas).
    Arrivée PN 7h53 sur le quai …20/21 :-((
    Avec son escalier étroit et long, si pratique pour évacuer le mougeon…

  8. 8h07 arrivé a l’heure a creil mais ce miracle n’a pas duré longtemps! Ltv a chantilly et 2 a l’heure a orry et maintenant a sarcelles. On est meme arrété! Il est 37 et on devrait deja etre arrivé ca sent le bon retard… A suivre

  9. Bonjour, 7h20, Chantilly, pratiquement 10 mn de retard. Cantiliens debout dans Z26500* 2 rames.
    8 mn au départ d’Orry. Je n’ai pas besoin de vous expliquer la situation des orrygeois. Photo suivra…
    Arrivée PN avec pratiquement 9 mn de retard auxquelles il faut rajouter 8 mn pour passer les sas en sous-sol…
    Bonne journée

  10. Passagére, j’ai beaucoup aimé cette FAQ pour touristes. Pour la part 2, j’espère qu’ils abordent des questions comme :
    May I have a seat ?
    May I have 50% off if no seat available in the train ?
    Where do I have to put my luggage ?
    Ou encore
    What does it mean « composition réduite » ?
    Hâte de lire la suite !

  11. Donc, vu que ça pourrait etre pire semble-t-il, je suis « content » d’apprendre que mon 07h47 Chantilly n’aura « que » 10′ de retard… pour l’instant. ..

    • Ce foutu train tout pourri de 07h49 Chantilly est encore dans la pampa à 2 à l’heure et il est 08h19.. Ca fait 8′ déjà que nous aurions du arriver….

    • 07h47 Chantilly arrive à gare du Nord en retard à cause de « difficultés de gestion du trafic »…. J’T’EN FOUTRAIS MOI DES DIFFICULTÉS DE GESTION DU TRAFIC !!!!!! Moi je vais avoir des difficultés de gestion de mon chef avec ces p****** de retards ! 20 MINUTES DE RETARD ! OUAIS ! JE SAIS !!!! CA POURRAIT ETRE PIRE !!!!!!!!

      • et bien je pensais la même chose que toi!!! quand elle a parlé de diificulté de gestion de trafic à compiègne alors pourquoi on s’arrete tout le temps !!!!!!!!! ce train est TOUS les jours en retard – moi j’en ai marre c’est pas possible qu’avec un train avec une régularité aussi médiocre personne ne cherche une solution MERDE !!!!!! on a mis un nouveau train après pour soi disant améliorer le confort du 07h47 à chantilly mais c’est pire qu’avant !!!!!!!!!!

        • Tout es horripilant : ce systématisme qui implique que 3 trains sont en retard : le 7h47 donc, mais aussi forcément le 7h53 et le 7h58. Aujourd’hui, on ne parle plus des mystérieux travaux entre Creil et Chantilly.
          A noter que, si les pbs viennent dès le départ de Compiègne, pourquoi, à 7h40, SNCF Direct ne prévoit que 5 mns de retard, qui deviennent 10 sur le quai à 7h45, puis 15 au départ !?
          A noter aussi, surtout pour Elias, que l’on a vu passer sous notre nez à Chantilly pendant ce temps : à 7h46 un V2N guère rempli qui ne s’est pas arrêté, puis à 7h48 un IC dans le même état. Bref, signe d’une belle anarchie généralisée ce matin…

        • Bonjour à tous,
          Voici les motifs des retards de ce matin :
          – Billet de retard (papier) : gêne de circulation
          – Billet de retard Internet + chef de bord : Difficultés de gestion
          du trafic
          – Guichet Ter PN : problème de balises de signalisation qui ont
          été détériorées par le froid et la neige…
          On ne sait plus à quel site se vouer….

      • Ok le train de 7h47 a eu du retard.. Ok c’est presque systématique…
        Mais, même si je ne connais pas tes contraintes perso, à un moment si tu es à la bourre en prenant ce train alors que 20 minutes plus tôt, il y a d’autres trains qui pourraient t’éviter ces retards… sacrifier 15 minutes de sommeil pour prendre une marge de sécurité serait peut être judicieux non ?
        J’apprécie le ton de ce blog et je le trouve utile même si je suis loin d’être d’accord avec tout ce qui est écrit… mais à un moment c’est usant de voir que les efforts ne devraient venir QUE du côté SNCF (contre qui j’ai aussi des griefs)

        • Bonjour Contrepoids
          Je ne sais pas si c’est à moi que tu t’adressais mais je tiens quand même à éclaircir la situation : Je prends un train à 7h30 en gare de Rieux pour arriver à 8h11 à PN. Le train suivant est à 8h30 arrivée PN à 9h11 !! Donc ce train m’est indispensable et sinon c’est un train 7h06 que je dois prendre ; train qui n’est pas mieux loti !
          Par ailleurs, si la SNCF ne sait pas tenir ses engagements elle n’a qu’à rallonger le temps de trajet de ses trains !

          • Ce n’était pas à toi que je m’adressais, en ma « qualité » de Cantilien, je ne peux juger que de ceux qui emprunte le même trajet donc je ne me permettrai pas de parler de ceux qui ont des trajets plus longs que le mien

            • En ma qualité de cantilienne, je refuse de devoir emmener mes enfants plus tôt au peri-scolaire pour avoir une marge de sécurité sur un train qui est censé arriver à l’heure indiquée par la SNCF !
              On est dans un pays développé, avec un système ferroviaire qui marchait encore à peu près correctement il y a 14 mois : pourquoi devrai on accepter cette régression ?

              • Si 10 minutes de retard est une régression, comment appeler le fait de voir des usagers dépasser les limites de civilité dans certaines voitures ? Lorsqu’on se retrouve dans un train court à une heure de « pointe », les conditions de transports sont inadmissibles, je le reconnais… que dire alors des trains qui ne manquent pas de place mais où il faut accepter l’odeur de « tabac » (vous comprendrez aisément le sens des guillemets », si vous ne me croyez pas, je tenterai de prendre des photos régulièrement dans ce cas là… à mes risques et périls « lol »)
                Je me répète : OUI il y a des problèmes sur les lignes et certainement plus depuis plusieurs semaines, mais les problèmes d’horaires et de place sont parfois présentés de manière exagérés par rapport à la réalité que je pense vivre… je pense que ce blog est un moyen d’expression pour toutes les opinions (sauf erreur de ma part), c’est pourquoi je donne la mienne

                  • Moi je vous invite à partager un de mes voyages par exemple le 18h28 que je prends où je voyage toujours debout car le train est en sous capacité régulièrement -cette réalité est elle présente depuis décembre 2011 – vous savez si j’avais 10 mn de retard par si par la mais la c’est récurrent – POur le problème de « tabac » il a été crée nos amis la SUGE qui ne font pas grand chose par rapport à ça – la SNCF connait cette réalité et ne fait rien c’est encore à nous de s’adapter 🙂

            • moi j’emprunte pratiquement le même trajet que vous @contrepoids je le prend à Creil – comme vous le dites si bien vous ne connaissez pas les contraintes des personnes pour savoir si c’est une obligation ou non de prenndre ce train maudit !!!! avant le cadencement ce même train que je prennais était toujours à l’heure !!! .Je regrette mais tous les mois je paye 162€ pour un service pourri et c’est à moi en tant qu’usager de faire des efforts .j’aimerais au moins avoir un service correcte un retard ne me dérange pas mais quand c’est récurrent vous ne pensez pas que là il y a un problème et que la SNCF doit voir ce qui cloche au lieu de demander aux usagers de s’adapter . moi je continurai à me plaindre car apparement vous le voyez comme ça jusqu’à nous puissons avoir un service normal

        • sacrifier 15 minutes de sommeil le matin et 30 minutes en famille le soir (sans parler des conséquences sur le boulot),? alors déménager serait peut être judicieux, non ? (et quand la SNCF aura perdu des clients, ce seront ceux qui restent qui paieront).
          Pourquoi est ce que je devrais faire des efforts? je paie un service non? si le service ne correspond pas à ce qui a été vendu par la SNCF ET LES MAIRES DES COMMUNES (à 30 mn de Paris), pourquoi devrais-je l’admettre?

          • Et j’ajoute qu’en prenant le 7:47 la plupart des usagers tiennent déjà compte de la marge de sécurité…
            La plupart des gens qui râlent sur ce blog ont adapté au maximum leurs contraintes.

            • je dois donc être bien trop conciliant alors… ou mes éléments de comparaison ne doivent pas être les bons…
              J’ai peut être aussi la chance d’avoir des horaires plus « adaptables », je ne sais pas

              • Je circule sur cette ligne, aux heures de pointe, depuis 1996. Jusqu’à décembre 2011 je vantais ma qualité de vie à 25 mn de Paris. Aujourd’hui je déconseillerais de venir s’installer vers chez nous, et je prépare mon départ vers la province. Peut être as tu de la chance, peut être es tu plus résistant, peut être n’as tu pas effectivement la même base de comparaison…
                Au final, la SNCF aura gagné quand plus personne ne pourra comparer et jugera normale cette situation : quand notre ter sera devenu un métro pour grande banlieue…

                • parce que la qualité de vie cantilienne est affectée si on passe de 25 à 35 minutes par moment ?
                  pour le « métro pour grande banlieue »… j’ai, par mon travail, des infos détaillée sur le « Grand Paris » (info relativement publique donc je ne trahis aucun secret pro)… il y a des zones qui seront bien plus à plaindre que la notre au cours des prochaines années

                  • La qualité de vie est perturbée quand on n’est plus certain que les trajets vont se dérouler sans encombre, oui.
                    Quand vous devez prévoir vos RV et réunions à Paris pas avant 10 h « au cas où » et partir du bureau en milieu d’après midi quand le RV est à chantilly, toujours au cas où.
                    Alors qu’avant ce n’était pas un sujet.
                    Qualité de vie perturbée également quand on doit voyager debout : 3 fois en une semaine, à 7:20 2 fois et 8:48 une fois. Parce que le moindre retard se répercute en chaîne tellement c’est mal fichu, et parce qu’il y a tellement de pannes qu’on coupe les trains en 2 pour ne pas les supprimer.
                    On peut être mougeon et accepter cela, ou se battre pour revenir aux conditions d’avant, ou fuir…

          • sncfaware, je ne connais pas tes contraintes perso (je me répéte) donc je ne jugerai pas de l’intégralité de ton commentaire pour éviter de dire (trop) de bêtises.
            J’ai fait les trajets domicile-travail pendant près de 10 ans avec mon véhicule perso, cela va faire 2 ans que je prends le train… et honnêtement, je n’ai pas encore trouvé de REEL motif de plainte… ok on nous a vendu un trajet et des horaires… mais sans remettre en cause les stats du blog (que je trouve bien faites en général) et sans contredire les ennuis rencontrés par les usagers… je pense que parfois les commentaires tombent facilement dans l’éxagération, désolé de le dire… je prends les mêmes trains que vous et pourtant j’ai l’impression de vivre dans un monde à part en vous lisant

            • Je prends le train de 6h47 (pour ne pas voyager debout et arriver à l’heure et avoir des conditions de trajet intra Paris correctes, n’oublions pas que tout le monde ne travaille pas à Gare du Nord), mes collègues de travail arrivent à 9h00 en moyenne, voire plus; On me fixe régulièrement des réunions qui se terminent après 18h et pendant longtemps je suis partie entre 18h et 19h du boulot. L’amplitude horaire c’est pour ma pomme. Si je reste dans l’Oise c’est pour mes enfants, mais cela ne pourra pas durer, d’autant que la tendance à Paris est d’arriver tard (9h30) et de partir tard (19h à 20 h) pour éviter les heures de pointe et là je ne pourrai pas suivre (et si en plus un jour vous arrivez en retard, alors que tous les matins vous arrivez 1 h avant les autres, c’est pour s’entendre dire « ha ben oui, tu habites loin! »). Sans compter que faire des études postbac en Picardie, c’est n’importe quoi : j’ai voulu aller un samedi à Amiens pour une journée portes ouvertes dans un établissement, impossible! Pour arriver à 14h, il fallait partir le matin et le retour se faisait (départ) après 18h (et avec un changement à Creil je crois). Pas d’internat les samedi/dimanche, il fallait donc que les jeunes partent le lundi matin pour aller direct en cours, idem le vendredi. Moralité, on a laissé tombé les établissements en Picardie et même envisagé carrément d’autres régions. L’âge venant, les contraintes professionnelles s’accentuant, la gestion des études (je plains les étudiants, de plus en plus nombreux qui font les trajets journaliers jusqu’à Paris vu l’explosion des loyers), je vois de moins en moins l’intérêt d’habiter dans l’Oise, où je n’ai aucune famille. Bien entendu, je parle pour moi.

              • Tes arguments sont bien évidemment imparables, je n’ai pas d’enfants et donc pas les mêmes questionnements.
                L’amplitude horaire, je connais également arrivée réguliérement entre 7h45 et 8h30 au bureau (pas du tout à GDN) et départ le soir entre 19h30 et 20h30… je ne suis pas là pour rentrer dans un débat philosophique mais, j’ai fait un choix de « carrière », je l’assume donc cette amplitude est MA décision, les retards de la SNCF influe peu sur ces horaires clairement. Je suis le seul provincial à ne pas faire de télétravail et j’ai un temps de trajet inférieur à certains collègues vivant en IDF ! Soit dit en passant, je ne les entends pas se plaindre de leurs conditions de trajet… c’est une réalité (ou fatalité c’est selon).
                Je veux seulement faire remarquer que pour un même train, il y a des vision diamétralement opposé, je crois avoir lu que le 7h47 (57…) de ce matin était bondé… ah… j’étais assis à partir de Chantilly seul sur un zone pour 4… tout comme la personne de l’autre coté de l’allée centrale… je dois vraiment être trés chanceux donc (ce n’est qu’un exemple, je ne généralise pas)

        • Bonjour Contrepoids.
          Avant le cadencement, je prenais, à Chantilly, le 08H10.
          Après le cadencement, j’ai pris le 07H58 (le 10 ayant disparu).
          Le 07H58 ne suffisant pas en terme de marge, j’ai pris le 07H47 qui, régulièrement, est limite limite…
          J’ai donc « sacrifié » 23′ de sommeil… donc mes enfants aussi…
          J’ai donc aussi « sacrifié » une somme supplémentaire qui correspond à 30′ de salaire de nounou en plus…tous les jours X 20 jours par mois en moyenne.
          Je sacrifie de plus en plus, quelques heures supp’ à ma nounou le soir pour cause de retard de train…
          Bon. J’estime, peut-être à tort, sacrifier suffisamment. J’ai fait ma part.
          Je ne demande pas à la SNCF de sacrifier quoi que ce soit. SURTOUT PAS !!! Elle nous a déjà, nous, suffisamment sacrifié sur l’autel des bénéfices !
          Non. Je ne lui demande aucun sacrifice donc. Je souhaiterais juste, éventuellement, qu’elle se tienne à ses engagements contractuelles (cf. convention la liant la région) en terme de ponctualité, d’information, bref : une production normale.
          Petit détail démontrant ma bonne volonté et ma compréhension : Pendant ces derniers jours de grand froid, j’ai même sacrifié encore « 1 train supplémentaire », en visant le 07H25, au cas où… Et bien vous savez quoi ? LA, ça a été suffisant pour le coup !

          • mouais moi aussi je veux m’y mettre et je dirai juste : Pendant 6 mois j’ai pris le fameux 7h40 de Creil espérant ainsi arriver à 8h30 au boulot, seulement sur 6 mois je ne suis arrivé que 3 semaines à 8h30, la plus part du temps ce train est en retard et donc me faisait arriver à 9h00 au boulot (aller 8h50 même). Depuis 1 an et demi je prends le 8h07 direct de Creil car au final je pars de Creil 27mn plus tard mais j’arrive à 9h00….

            Bref je me suis faite la reflexion la dernière fois, à savoir que si je veux arriver au boulot plus tot histoire de rattraper le temps perdu, je ne sais pas à quel TER me vouer….visiblement le 7h40 est loin d’avoir changé et arrive systématique en retard…

            Toussa pour dire que se lever 20mn avant ne sert absolument à rien….étant donné que la majorité des trains entre 7h et 8h sont systématiquement en retard…..Mais bon c’est sur on pourrait prendre le train à 5h00 ça nous laisserait une marge….

          • je confirme… je suis mal placé pour donner mon avis… pour moi, ces retards de train font partie du quotidien et je pense que la situation des cantiliens et orrigeois dans sa globalité est certainement moins sombre qu’elle ne semble paraître ici
            Si considérer que les problèmes de lignes que nous rencontrons n’est pas un problème si grave doit être jugé comme une fuite comme un commentaire vu plus haut, alors soit je fuis…
            mais c’est bizarre… quand je dois parfois prendre le RER D et que je vois les conditions de transports des usagers qui sont pourtant à quelques kilométres de nous…je me dit qu’il y a beaucoup plus à plaindre… mais une fois de plus je suis certainement mal placé…
            Je prends le TER tous les jours et je fais des déplacements nationaux (en train) plusieurs fois par mois sans trouver de motifs graves (et pourtant j’ai régulièrement des retards de 10 à 20 minutes), mais je me trompe certainement…
            Lorsque je vois un contrôleur se faire un insulter (la dernière en date « trou du c.. » par un usager d’une finesse rare, impoli et rustre autant avec le personnel sncf que les autres usagers) parce que c’est un train court bondé, c’est lui qui doit avoir raison
            Lorsque je vois des usagers préférer rester debout que de s’asseoir à côté d’un inconnu, c’est certainement ça la façon de faire
            Non vraiment… je ne dois pas avoir compris comment ça fonctionne… j’ai choisi de vivre à Chantilly et de travailler à Paris… je pensais que ça impliquait de prendre sur moi sur certaines choses mais je me suis trompé, finalement je vais râler aussi à mon tour, histoire de « faire comme tout le monde »… je sais pertinemment que mon point de vue fait tâche ici… mais le but de ce blog est de faire tâche dans le fonctionnement de la SNCF alors je m’adapte
            Je le répète : ce blog est utile et bien fait
            je ne fait que donner mon avis et je comprends qu’il ne soit pas partagé

            • mais ce blog est fait pour tout le monde et c’est aussi bien d’acoir un regard neuf – bien sur qu’il y a des trains qui fonctionnent bien et fort heureusement – mais toutes les personnes qui participent au blog ont changé leurs habitudes et rien n’a évolué c’est bien pire qu’avant je prends le train depuis 10 ans et je n’ai que 30 ans et j’ai bien vu que les conditions se sont dégradées et moi je n’ai pas envie de voyager comme dans un RER alors c’est aussi pour cela que l’on existe trouver des solutions pour améliorer le service !! et c’est aussi pour cela que tout le monde participe activement à faire remonter les retards car au fond on a tous envie que sa change !!! et oui il y a des jours où on a marre et nos commentaires se font peut être ressentir mais peut être que dans 10 ans de chantilly creil vous serrez peut etre comme nous – mais on n’est pas solidaire des personnes qui insultent les contrôleurs ou qui préfèrent voyager debout pour éviter de s’asseoir à coté d’un inconnu – nous on est solidaire des personnes qui s’évanouissent parce qu’elles ont voyagées debout pendant 40 mn .

            • Bonjour,
              – Le comportement des usagers : faut-il généraliser à partir de cas particuliers ? On ne peut cautionner les insultes ou les incivilités, c’est une certitude, mais c’est une exception.
              – La qualité de service : oui, c’est un fait, elle s’est dégradée. Je suis usager depuis plus de 25 ans et les retards sont devenus quasiment une norme là où ils étaient une exception. Comme EasyG, j’ai avancé l’heure du réveil devant cette situation, d’une demi-heure. Comme lui, je ne pouvais continuer à avoir des retards préjudiciables. Le cadencement avait pour objectif d’avoir des horaires à intervalles réguliers et d’aboutir à une meilleure ponctualité. Ce n’est pas ce qui s’est passé en Picardie. Quant à la qualité, les chiffres indiscutables élaborés ici sont parlants.
              Mais il faut ajouter :
              – Le développement du sud de l’Oise : il y a de plus en plus de personnes qui s’installent dans notre secteur, et l’offre n’en tient pas compte.
              – L’évolution de l’emploi : des personnes perdent leur emploi du fait de leurs retards. Ce n’était pas le cas avant. La pression est plus forte, donc les usagers subissent des enjeux forts par le transport. Tout le monde n’a pas un poste assuré et pérenne. Il faut parfois aller chercher un poste toujours plus loin, mais sans savoir s’il faut déménager de suite.
              – Les obligations contractuelles : le transporteur est rémunéré par une collectivité qui lui donne des objectifs de service, qui sont acceptés. Est-il normal que ceux-ci ne soient pas respectés (les 94% de ponctualité par exemple) sans contrepartie, soit par le versement de malus, soit par un remboursement aux usagers pénalisés ?
              Chaque personne a son vécu, son ressenti, ses contraintes personnelles, professionnelles, les enjeux ne sont pas les mêmes pour tous, mais chacun est libre de s’exprimer, au moins sur ce blog…

              • Bonjour Erick,

                Ton post me fait penser à ça :
                Chaque personne ressent les incidents de manière différente… Au final, les chiffres produits sont là (ici, sur ce blog je veux dire)… Or on peut être approximatif sur un ressenti, pas sur des chiffres… La ponctualité s’est dégradée, suffit de faire une courbe pour le voir…

                Après, si « contrepoids » ça ne la gêne pas, j’ai envie de dire TANT MIEUX !!! Mais sérieusement, vaut mieux être en retard sans que ce soit gênant que en retard et que cela pose un problème… Donc tant mieux pour vous contrepoids…

                Quant à moi, en prenant le 7h27 à Orry, j’ai encore 10/12′ de marge à Paris si le train arrive à l’heure… Mais à 7h30 du matin, j’aimerais pouvoir voyager assis… Or ce train est très rarement assuré en 10 voitures comme prévu (défaut de maintenance), mais plutôt en 8… Or dans le train au moins le matin je veux bien commencer ma journée et être assis, et en plus comme ça je peux bosser 10/15’… Du coup j’ai avancé le réveil 25′ plus tôt… Je ne suis jamais en retard en cours, car j’ai désormais 40′ de marge sur mon trajet, et c’est rare que le 7h04 est plus de 35′ de retard…Mais pour autant, je crois qu’il n’est pas fou de demander des améliorations à la sncf, qui pénalise beaucoup de gens au quotidien (pas vous, et encore une fois tant mieux)…

                • Contrepoids est un mot masculin… comme moi… mais ce n’est pas la question, c’est juste une boutade
                  Quand je lis votre réponse, j’ai l’impression que je dois me sentir bien chanceux… et oui, je ne suis pas sous pression le matin… donc tant pis devrais je me dire si le train est en retard !
                  Je ne suis pas sous pression car mon horaire de travail théorique est callé sur une arrivée entre 9h et 9h30, c’est MA décision d’arriver entre 8h et 8h30 donc comme ca je ne ressent pas la pression du transport, par contre celle du travail…
                  j’ai cru lire le sujet de la précarité du travail… ne vous inquiétez pas, je la connais très bien… voir certains de mes collègues ne pas revenir le lendemain est une réalité factuelle, pas besoin de faire une courbe ou de généraliser, est ce leur retard ? non je ne crois pas
                  je ne minimise pas les problèmes engendrés par les retards de trains, je donne mon point de vue sur un contexte qui peut être remis dans une plus grande globalité, c’est tout !

            • Ah non, la fuite c’est quand on choisit de changer de job ou d’aller vivre dans une autre région, pour éviter ce cauchemar quasi quotidien. Les contributeurs de ce blog en sont à l’étape d’avant : la lutte.
              Je crains que tu n’en sois à l’étape encore avant : le mougeon, mi-mouton mi-pigeon…
              😉

              • s’il y a bien des qualificatifs qui ne me correspondent pas, c’est bien ces deux là… je ne pense pas être un suiveur et à 35€ de coût final par mois pour des trajets illimités 7 jours sur 7 entre « chezmoi » et Paris… je ne ressent pas encore le pigeonnage

                tout est question de ressenti une fois de plus

                  • Picardie Pass’actif annuel, 70,70€ par mois pris en charge à 50% par mon employeur… mais là si vous me dites qu’il y a une erreur, j’en serais le premier surpris… ce qui n’est pas à exclure

                    • Perso, si on compte la navigo, j’en suis alors à 76€+33€ (pour respectivement l’abo TER et la navigo) soit en gros 110€ (car il y a des cts qui se baladent la dedans) déboursés de ma poche !
                      Mais bon, je crois qu’on est nombreux à tous combiner différemment nos titres de transports donc on ne doit pas être nombreux à payer au final le même prix…

                    • Picardie Pass’actif annuel à 84,60 € !! On me rajoute 13,90 pour Creil la loose….c’est le prix des places assises et du choix des trains :D.

                      Sinon 84,60 + 84,10 de pass navigo ça chiiiiiiffre. (et à Creil le bus c’est pas gratuit comme à Chantilly….soit +15€ et là encore un blog pour dénoncer les errances de la stac du bassin creillois ne ferait pas de mal…

                      183€ de transport, heuresement prix en charge pour 50% par l’employeur mais ça pique queu même

                    • La question n’est même pas le prix…
                      On avait un service qui marchait et des conditions de transport décentes avant le 11 décembre 2011.
                      On ne les a plus, et à entendre décideurs et prestataires, il n’y aurait pas de solutions pérennes : ça c’est choquant !
                      Le coût de mon abo, de mon navigo et du parking sont le prix à payer pour bosser, et je l’assume, j’ai fait mon choix en connaissance de cause. En revanche voyager debout et aléatoirement ne faisaient pas partie des paramètres de ma décision…

                    • Je ne dirais pas mieux
                      J ai acheté ma maison ici en fonction de données qui se sont dégradées en l espace d une nuit
                      D ailleurs, messieurs lecalvez, bouteleux (pour la sneuf) gabet et beurfeley (pour la region) et nos maires de gouvieux, chantilly orry ou lamorlaye disent la même chose

                • Je prends de plus en plus souvent le train à 6:30 parce que je ne peux me permettre le luxe du 7:04 en retard et le fatigue du 6:52 debout
                  Heureusement, mon chat ne m’en veut pas de le lâcher a 6:10. Sympa le chat.
                  Blague à part, si vous venez ici pour le plaisir de contredire avec mauvaise foi, soyez sympa, trouvez-vous un passe temps
                  Tenez
                  Lisez les journaux,
                  Regardez les reportages sur la dégradation dans les transports… Ca vous instruira

                  Et de vous à moi, si je devais galérer pour un paris/dinan dès potron minet ça ne me viendrait pas à l idée d aller poster sur la ligne creil/paris, même si j y vivais

                  Prenez le contrepied, mais soyez constructif, la grande merci à vous…

                  • Je n’ai pas attendu de vous lire pour m’instruire et encore moins pour avoir la volonté d’être constructif dans ce que j’entreprend
                    Si vous ne comprenez pas mon allusion au trajet Paris-Marseille, je ne vais pas me fatiguer à développer… le manque d’instruction semble être partagé par nous deux a priori

                    • On va dire que c est ça…
                      Le manque d instruction. C est bien ce qui me caractérise
                      Je viens d eclater de rire
                      Vous allez devenir notre amuseur à ce rythme…
                      Et je vous décerne le Foxy Award de l usager qui sait bien choisir ses trains
                      À l instar de Philou, par ex.
                      Allez,
                      Bonjour chez vous 🙂

            • Bonsoir Contrepoids,
              Je partage votre avis sur le fait qu’un usager de Creil/Chantilly/Orry utilisant le TER en HP ne peut s’en prendre qu’à lui même s’il est viré parce qu’il arrive régulièrement en retard au travail alors que son train a rarement des retards supérieurs à 15′.
              Sans parler de ceux qui ratent leur train et ont le culot de se plaindre d’être en retard parce que le contrôleur ne les a pas attendu (cf blog de Ph. Le Calvez), les mêmes qui gueuleront quand leur train partira avec +2′ !
              Travailler à Paris et habiter en Picardie pour profiter d’un logement plus grand pour le même prix tout en bénéficiant de transports performants (malgré les retard) et largement subventionnés est un avantage qui séduit beaucoup de monde, mais il faut aussi en accepter les inconvénients : le risque mathématiquement plus grand d’aléas lié à la distance parcouru par ces trains, qui impose une marge de sécurité conséquente. On ne peut pas espérer que tous les trains circulent parfaitement à l’heure sur une ligne avec un tel trafic mêlant circulations omnibus et directes d’origines différente et parfois lointaines qui ont rendez-vous dans des zones très contraintes.
              Bref c’est un choix de vie.

              Par contre, il n’est pas acceptable que des incidents matériels récurrents causent trop souvent des retards importants malgré qu’une partie de parc soit récente.
              Il n’est pas non plus acceptable de voyager régulièrement tassé dans les trains parce que les compositions théoriques ne sont pas respectées une fois de plus à cause d’une politique de maintenance inconséquente.
              Il y a bien un non-respect de l’obligation de moyens de la part de la SNCF dans ce domaine : il a été constaté à plusieurs reprises que le personel et les stocks de pièces étaient inadaptés à la sollicitation actuelle du matériel.
              d’autres incidents relèvent plus ou moins de la responsabilité de la SNCF (infrastructures, feux de talus, arbres sur les voies…) et certains pas du tout (suicides, conditions climatiques…).

              Bref rien n’est tout noir ou tout blanc.
              Cordialement.

              • Et la position de la Région Picardie qui n’est pas forcément en avance sur la politique de financement des voitures, en comparaison avec d’autres régions, je pense que nous sommes en retard.
                J’exclus de mon propos la Région IdF (qui a le STIF) de la comparaison, ce n’est pas la même structure ni les mêmes moyens et contraintes.
                Je précède les éventuelles réponses à ce commentaire : OUI je sais que la Région est citée par les auteurs du blog 🙂

                • En matière de financement, la Région fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a !
                  IL faut avoir l’honnêteté de reconnaître que le CRP a fait et fait beaucoup pour le ferroviaire (au moins d’un point vue financier) non ?
                  Après, que le convention soit quelque peu « laxiste » car datant d’une époque où les relations avec la SNCF étaient meilleures est autre chose 😉

            • Pardon mais c est aussi heuuu comment dire…
              On compare le TER avec ce qu il etait la veille di cadencement, pas avec le RER le métro ou le Bangkok express…

              Et puis visiblement, vous avez des horaires flexibles, pas de mômes (vous verrez, ça modifie la donne même si vous chargez votre moitié des corvées logistiques)

              Vous lire, ça me fait penser aux filles de 20 ans qui donnent leur point de vue sur les anti rides…

          • L’intérêt de ce blog est :
            – De pouvoir échanger ses expériences par rapport à sa situation personnelle et donc à son quotidien.
            – De raller (un peu) histoire de se défouler (un peu) en raison des difficultés (petites ou grandes, en fonction de chacun) que la SNCF Picardie génère.
            – De fournir, à la SNCF, au conseil régional, à la presse, aux élus, etc. des chiffres précis et indiscutables (sources institutionnelles) permettant d’étayer notre mécontentement. C’est d’ailleurs grâce à ce travail méthodique et précis que le collectif est écouté.
            – De fournir, autant que faire ce peut, des infos « live » relatifs aux problèmes de circulation à un instant T.
            En effet, pour un même train en retard, cela n’aura pas le même impact sur quelqu’un qui aura une latitude certaine en terme d’horaires professionnels que quelqu’un qui « pointe ».
            DONC, les conséquences ne seront pas les mêmes.
            Ce qui me fatigue, donc me stress, m’irrite et me fais m’exprimer c’est que, comme beaucoup de personne, les retards réguliers me sont préjudiciables. Ils ne le sont pas pour tous, en tout cas pas de la même manière.
            Donc, oui, Contrepoids, vous avez raison de dire qu’en raison de votre situation personnelle et/ou professionnelle, les disfonctionnement de la SNCF ne vous impacte pas ou relativement peu.
            Mais sachez aussi que, contrairement à ce que vous semblez penser, ce blogue n’est pas un concentré de râleurs gratuit. L’usure, l’impossibilité d’anticiper sans prendre des marges telles que cela aurait fatalement des répercutions néfastes pour certains, fait que notre colère et notre ras le bol s’exprime comme cela.
            Courir pour changer de quai (certains peuvent attendre tranquillement que le train parte, d’autres, non), attendre qu’un train veuille bien passer en ayant les yeux rivés sur notre montre en disant « Oh p*****, oh p****…. Comment ma nounou/mon boss va encore prendre mon retard ? De combien sera-t-il encore ?! »
            Je vous avouerai très sincèrement, à titre personnel, que sans nounou, et si j’avais une latitude horaire souple, je ne me mettrai absolument pas la rate au court bouillon pour 5, 10 ou 15’ de retard de mon train.
            Enfin, et parmi toutes ces choses qui se cumulent, la SNCF vient vous dire que vous êtes un mauvais p’tit soldat car vous l’usagers est « incivile », j’avoue, très humblement, que cela atteint « les bornes des limites » comme dirait la pub….

  12. Train de 7:20 Chantilly qui part avec 9 mn de retard. Il est arrivé plein de Creil. Qq places pour les Cantiliens mais beaucoup de cantiliens debout. Orrygeois seront debout voire ne pourront monter (vélo sur la plateforme en queue). Bon courage

      • oui selon moi c’était un 10 caisses.
        Avec ses 10 mn de retard, il a ramassé tous les Creillois du train de 7H25 à Chantilly.

        Ouverture des portes du 7H20 à 7H55, soit 8 mn de retard. Arrivée voie 20, une cohue sans nom pour descendre l’escalier puis pour passer les tourniquets…bref comment perdre encore plus de 5mn.

  13. Bonjour à tous,

    En ce moment ça ne roule pas trop mal sur la ligne… À signaler :
    -7:25 Chantilly +6′
    -7:27-Creil +7′
    Du coup : 7:39-Creil +6′ pour le moment…

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s