Opération « renards du TER »

Ce matin, le Collectif SNCFVamtuer était présent au grand complet, en mode « relais », pour distribuer ses Enquêtes d'(in)satisfaction aux usagers rendus encore plus réceptifs par 3 jours de gestion approximative, voire lamentable (le mot « pourrie » me vient spontanément, je l’avoue) par la SNCF de « l’épisode neigeux ».

On entend ici Mépuise l’annoncer sur FMC.

Avant un récap en images – nous tenons à remercier les élus qui ont fait le déplacement, après un premier round assuré par le maire d’Orry la semaine dernière, de Précy sur Oise, de Gouvieux et de Chantilly.

Nul populisme ou parti pris politique dans notre démarche : nous avons contacté TOUS les élus concernés par le TER Picardie. Vous-mêmes, usagers, avez contacté vos maires et leur silence/absence est de leur propre fait, pas du nôtre.

Alors merci pour l’accueil des usagers, merci pour le coup de main de certains Sneufiens, merci aux élus qui ont piétiné avec nous dans le froid ce matin et MERCI aux nouveaux lecteurs pour leurs retours encourageants.

Avant de passer aux photos, un best-of de remarques des usagers qui n’ont pas souhaité remplir l’enquête (et c’est leur droit):

– ça sert à rien. 
C’est certain, on ne peut rien garantir. Mais on peut essayer. C’est pourtant bien « indignez-vous » qui s’est beaucoup vendu, pas « résignez-vous »!

– on veut pas de cette action politique
Nous non plus, ça tombe bien. Nous sommes usagers-administrés et nous contactons nos élus locaux. Tous.

– moi, j’suis satisfaite
Ok. là, j’ai pas d’argument. Neurone congelé = manque de répartie… J’ai quand même pensé qu’un voyage debout devant les wawas ou dans les aisselles d’un géant allait lui faire dire « j’ai pas envie de remplir cette enquête MAIS c’est la m*rde », un truc honnête quoi…

– *regard méprisant* *geste de refus*
mais c’est gratuit m’sieur… Haaa, faut supporter le rejet quand on tracte…

Ne serait-ce que pour la personne scoliotique et la femme enceinte – obligée d’aller au bureau car c’était son dernier jour de travail – qui ont tenté de se frayer un passage ce matin, ça valait le coup de se geler les petons.

****

Un peu comme au théâtre, mise en place de la pièce :

TER Picardie, vendredi, il a neigé mardi. Depuis, c’est le plan S3 qui est appliqué avec un nombre réduit de TERs.  D’après les infos officielles,  l’usager Picard souhaitant faire Creil – Paris (via Chantilly Orry) pouvait donc prendre les quelques TERs suivants :
5:40 – 6:17 – 6:27* – 6:50 – 7:27* – 7:39 – 7:47 – 8:07* – 8:17 – 8:27*  (* trains directs Creil – Paris)
Ajoutez + 7 Pour Chantilly puis idem pour Orry

Mais ce matin, nous avons vu passer à Chantilly – Gouvieux puis Orry-la-Ville – Coye la Forêt :

5h40, en compo réduite
6h17, en retard de 10′, en Corail, donc compo réduite
6h50, en compo normale, donc blindé dès Chantilly puisque quotidiennement sous capacitaire
et… un arrêt « supplémentaire » du 8h07* pour compenser la disparition du 7h53. Le 8h17 es ensuite passé « presque à l heure » pour récupérer les usagers laissés à quai de ce train de secours.

Rien entre 6h50 et 8h22. RIEN

Il a fallu aller au poste de sécurité où Mr Le Calvez se battait pour obtenir l’arrêt d’un direct pour expliquer que des usagers menaçaient de descendre sur les voies. Et demander à nouveau que des annonces AUDIBLES soient faites pour dire « dans 15 minutes, arrêt d’un train pour Paris ».

A bord de ce 8h07, ambiance chaleureuse mais un peu trop. Une jeune femme a fait un malaise, les pompiers ont dû intervenir, ce qui a fait dire au conducteur à un interlocuteur téléphonique , je cite « moi, j’en peux plus, ça va mal finir, j’ai ENCORE eu un malaise ». Nous noterons sans joie l’emploi du mot « encore »…

 5h47 chantilly avant Orry

Les usagers sont debout dès Chantilly (certains depuis Creil).
La journée commence avec un 5h47 en compo réduite
Second train de la journée : 10 minutes de retard et en  Corail déjà blindé dès Creil.Qu'on ne s'y trompe pas, c'est pire par la suite

Second train de la journée : 10 minutes de retard et en Corail déjà blindé dès Creil.
Qu’on ne s’y trompe pas, c’est pire par la suite

Il est 6h58. Le troisième train de la journée part. Voici une photo en immersion. Impossible de la prendre "avec recul"/Il n'y aura pas d'autre train avant 8h22.Chaleur étouffante du TER blindé contre glaçage sur quai.Charybde ou Scylla...

Il est 6h58. Le troisième train de la journée part.
Voici une photo en immersion. Impossible de la prendre « avec recul »/
Il n’y aura pas d’autre train avant 8h22.
Chaleur étouffante du TER blindé contre glaçage sur quai.
Charybde ou Scylla…

Le TER de 7h53 es d'abord annoncé avec +10, puis +30.<br /><br /><br />
Il en aura finalement +40Le TER de 7h53 es d’abord annoncé avec +10, puis +30.
Il en aura finalement +40

merci pour les encouragements des usagers, comme nous l'avons répondu à ceux qui nous ont posé la question "oui, nous prenons le train chaque jour et matin et soir".</p><br />
<p>Nous avons rencontré un usager satisfait qui nous a confié sa méthode : pas d'horaires fixes!<br /><br />
Il passe mieux entre les gouttes.

L'attenteL’attente

Le quai ne désemplit pas. L'usager attend un TER depuis 6h50. Il est 8h19.

Le quai ne désemplit pas. L’usager attend un TER depuis 6h50. Il est 8h10.

8h15 sur le quai bis


merci pour les encouragements des usagers, comme nous l’avons répondu à ceux qui nous ont posé la question « oui, nous prenons le train chaque jour et matin et soir ».
Nous avons rencontré un usager satisfait qui nous a confié sa méthode : pas d’horaires fixes!
Il passe mieux entre les gouttes.

8h14 le quai se vide un peu. NON, le train n'est toujours pas passé, mais son retard allant croissant (+10 devenant + 30) certains partent en voiture.Madame la ministre de l'écologie va pas être contente. Faudrait qu'elle appelle monsieur le ministre des transports...

8h14 le quai se vide un peu.
NON, le train n’est toujours pas passé, mais son retard allant croissant (+10 devenant + 30) certains partent en voiture.
Madame la ministre de l’écologie va pas être contente. Faudrait qu’elle appelle monsieur le ministre des transports…

Des élus locaux (ici Eric Woerth de dos) viennent soutenir le Collectif sans son action "d'usager pour l'usager".Le TER Picardie, c'est l'usager qui en parle le mieux!
Des élus locaux (ici Patrice Marchand et Eric Woerth de dos)
viennent soutenir le Collectif sans son action « d’usager pour l’usager ».
Le TER Picardie, c’est l’usager qui en parle le mieux!
A la demande de Mr Le Calvez qui s'active en poste de sécurité et sur insistance du Collectif qui entend déjà "on va descendre sur les voies, vous pouvez avertir les gendarmes", un direct s'arrête à 8h22. Il prendra à les usagers qui espéraient le 7h53.
A la demande de Mr Le Calvez qui s’active en poste de sécurité et sur insistance du Collectif qui entend déjà « on va descendre sur les voies, vous pouvez avertir les gendarmes », un direct s’arrête à 8h22. Il prendra à les usagers qui espéraient le 7h53.

Vos commentaires et retours pour la journée du 15 se font… sur le billet du 15!!

Merci!

Publicités