Jeudi 27 mars – Portraits crachés – O comme …

… Onomatopées

Parce que voyager en TER Picardie ou prendre les transports en commun chaque jour implique de maîtriser une multitude d’onomatopées.

Avant un petit lexique pour les initiés et non initiés (mais qui ne vont pas tarder à l’être après quelques voyages dégradés et dégradants), voici une rapide définition :

L’onomatopée (du grec « création de mots » ) est une catégorie d’interjections émise pour simuler un bruit particulier associé à un être, un animal ou un objet, par l’imitation des sons que ceux-ci produisent. Certaines onomatopées sont improvisées de manière spontanée, d’autres sont conventionnelles.

images

A – Aïe (le plus fréquent) ou Aaaah (quand on vous propulse à l’intérieur de la rame si fort que vos pieds ne touchent presque plus le sol)

B- Beurk (quand on est obligé de voyager dans un bombardier face aux chiottes ou que notre voisin de siège se coupe les ongles et que ça nous saute dessus) ou Bêêê (quand la SNCF vous fait changer plusieurs fois de quai … c’est franchement pas drôle!)

C- Chuut ! (pour ceux qui racontent leur life (inintéressante au demeurant) au téléphone juste à côté de vous. Ah le fameux « T’es où?-« Chui dans le train », si j’avais eu 1 EUR à chaque fois … bah je prendrais plus le TER Picardie !)

F- Froutch (le bruit de votre bouquet de fleurs qui vient d’être ratatiné)

G- Grrr (grognement, avec d’autant plus de « r » qu’il est long et agressif)  à utiliser avec parcimonie, même s’il permet parfois de monter à bord d’une rame (surtout si en plus, on fait voir ses quenottes – ou ratiches pour ceux qui ont le même dentiste que Joey Starr) !

H- Hum ou hmm ! (interjection qui marque le doute, la réticence, l’impatience devant l’affichage tardif d’un train)

K- Klong (quand le train a percuté quelquechose, synonyme de galère et de plusieurs heures de retard)

M- Meuh ! (A-t-on vraiment besoin de rappeler le meuh de la vache, la boîte à Meuh ou Orry-la-Ville surnommée la Gare des Meuh-Meuh !?!)

O- Oups ! (notamment quand vous avez marché par inadvertance sur le pied du pauvre mougeon, debout comme vous, à côté de vous … – A assortir d’un Pardon ou autre excuse)

P- Prout (no comment, de toute façon, la personne fautive prendra toujours une certaine contenance si bien que finalement, on ne peut jamais savoir) ou le Pffff (très utile aussi pour manifester son mécontentement)

R- Rrrrr (c’est le ronronnement de la chatte de SNCFVamtuer quand elle est sur ses genoux pendant que Vamtuer nous écrit de beaux articles/courriers. C’est aussi le ronflement du gars en face de vous qui finit sa nuit, tête en arrière, bouche ouverte (on aurait envie de faire comme Louis De Funès dans la Grande Vadrouille pour le faire taire… ou, plus vache, lui lancer une miette de pain dans la bouche pour qu’il s’étouffe et se réveille !)

S- Snif  (quand on repense à nos voyages en train avant le cadencement … et pourtant déjà on se plaignait à l’époque ! Mais on n’avait pas encore connu « le plus pire » ! )

T- Ta ta taaa daa (le jingle stressant de la SNCF qui vous met immédiatement en état d’alerte, à l’affut de la moindre mierdasse qui va encore vous tomber dessus)

W- Wouah ! (je ne me rappelle pas de cas où j’ai été bluffée par la SNCF)

Y- Youpi ! (mon train est finalement presque à l’heure, je m’attendais à plus de retard)

Z- Zut ! (pour les personnes qui viennent de rater leur trains à 30s et qui ne veulent pas dire de grossièreté. Personnellement, je pratique plutôt le M-RDE !)

Et vous, quel est votre top 5 des onomatopées que vous utilisez le plus dans vos transports en commun ?

***

Et n’oubliez pas le concours photo « Gare du Nord: la chasse à la crasse » de cette semaine, envoyez-nous vos photos. Pour une Gare du Nord nettoyée en profondeur d’ici 2 mois !

Publicités

61 réflexions sur “Jeudi 27 mars – Portraits crachés – O comme …

  1. Paris 19:10 V2N 9 voitures (Composition non respectée et désavantageuse -> -137 places) départ 19:10:32, de la place.

    • Effectivement c’est la procédure …
      Maintenant je trouve que 2′ c’est un peu trop tôt en avance, pour moi 90″ serait déjà plus adapté et un meilleur compromis pour chacun.

      Pour rappel, la procédure de départ est donnée (à peu pres) comme ceci :
      • H-3′ -> annonce du chef de bord à bord du train d’un départ imminent, invitant les personnes accompagnant les voyageurs à bien vouloir descendre, et à prendre garde à la fermeture des portes.
      • H-2′ -> Desaffichage du train par le chef de bord sur son PAD (Prêt Au Départ – petit tableau de commande sur le quai), provoquant le désafichage sur tous les supports d’info de la gare, l’annonce de départ imminent sur le quai et le retentissement de la sonnerie de départ sur le quai.
      • H-1′ -> demande par le chef de bord de l’ouverture du signal (feu de signalisation) au poste de circulation de Paris Nord. [Tant que le chef de bord ne le demande pas, le signal est automatiquement au rouge. A sa demande, si l’itinéraire est « prêt » (=aucun train ne gênant le départ) le feu s’ouvre instantanément, et passe du rouge restrictif à tout autre forme d’ouverture du signal (rouge simple, orange (appelé jaune en ferroviaire) ou vert].
      • H-45″ -> si et seulement si le chef de bord constate que le feu s’est ouvert (par l’allumage d’un voyant sur son PAD), il lance la procédure de fermeture des portes.
      • H-15″ -> il ferme sa porte, et après vérification par voyant que les portes de son train sont bien fermées, il ferme le sienne et autorise le conducteur à partir (via un dispositif de correspondance – le chef de bord l’actionne avec sa clef, et un « ding ding » retentit alors en cabine de conduite).

      Si toute la procédure a été respectée, les premiers tours de roues du train sont donnés à H-0.

      (procédure valable uniquement pour les départs V2N / Bombardier 26500 de la voie 7 à la voie 19. Y’a des subtilités pour les autres matériels & voies).

      Ça va c’est assez clair ? 😉

  2. De nouveaux renards à recruter ?
    Immobilier : et si Bruxelles devenait la banlieue de Paris ?
    Et même après avoir déménagé, certains néo-bruxellois gardent leur activité en France, notamment ceux qui travaillent à Paris. « A 1H20 en train de Paris, certains font même la navette chaque jour ! », constate Anna Susswein. D’autres fonctionnent par télé-travail.
    http://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/20140326trib000822024/immobilier-et-si-bruxelles-devenait-la-banlieue-de-paris-.html

  3. Moi c’est fait chier ! Quand un égoïste fume se croyant tout permis quand il a son corps à l’intérieur du train et sa fumer à l extérieur ! À ce moment la j’aimerai trop donner des amendes

  4. Mmmmmm
    Quand je grognoute parce que qqchose trouble ma quiétude

    Pffff
    Quand le retard affiché passe de 5 à 10 à indéterminé

    Et ensuite grrrr aie et pour moi le truc le plus usité : le sans bruit regard noir noir

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s