Jeudi 22 mai – « je sais, je sais, je sais…. »

Y’a Jean Gabin qui a répondu à Eric Woerth (souvenez-vous, la question à l’assemblée nationale ) en mode « je sais, je sais, je sais…. »

On vous copie-colle la question ET la réponse.

Conditions de fonctionnement de la ligne ferroviaire Paris-Creil

M. le président. « La parole est à M. Éric Woerth, pour exposer sa question, n630, relative aux conditions de fonctionnement de la ligne ferroviaire Paris-Creil. »

M. Éric Woerth. « Voilà un sujet, monsieur le secrétaire d’État chargé des transports, qui entre dans le champ de vos compétences ! Certes, vous n’avez pas vraiment le pouvoir de faire partir ou arriver les trains à l’heure, mais cela demeure tout de même un sujet de préoccupation majeur, et votre devoir de secrétaire d’État, de représentant de la République, est évidemment de trouver des solutions pour les voyageurs qui vivent quotidiennement un véritable calvaire.

Je citerai l’exemple de la ligne ferroviaire située dans ma circonscription, à savoir celle de Paris-Creil, qui dessert la gare de Chantilly-Gouvieux et transporte de nombreux voyageurs. Depuis la mise en place du cadencement en décembre 2011, beaucoup d’usagers ont vu leur temps de trajet régulièrement allongé, voire leur train supprimé. Ce  n’était pas formidable avant la réforme de l’organisation et des horaires, mais celle-ci a perturbé davantage encore la situation.

Qui plus est, les voyageurs qui auront la chance de pouvoir monter dans un train devront s’y entasser, ce qui est assez désagréable ! C’est un véritable parcours du combattant pour les voyageurs – je sais que vous appartenez à un gouvernement de combat. Or, la situation ne s’améliorera probablement pas à brève échéance, car de plus en plus de gens empruntent les transports collectifs plutôt que la voiture, ce qui est une bonne chose. De plus, le développement de cette ligne, grâce, je l’espère, à la construction de la ligne Picardie-Roissy entraînera une fréquentation supplémentaire.

En 2013, un train sur trois en heure de pointe le matin et un train sur cinq le soir ont connu un retard supérieur à six minutes. Cela ne s’est pas amélioré en 2014. Ainsi, sur les seuls mois de janvier et février, il n’y a pas eu un seul jour sans retard. Sur le seul mois de février, sept trains ont été purement supprimés. Pour les autres, le retard moyen est de onze minutes, ce qui représente un retard cumulé de près de trente heures, soit plus d’une journée sur un unique mois.

Nous devons donc réagir. Aujourd’hui, de nombreux employeurs interrogent les candidats à un emploi sur leur lieu d’habitation afin de ne recruter que des personnes qui ne connaîtront pas de difficultés de transport, source d’incertitudes quant aux horaires de travail. C’est évidemment de plus en plus inquiétant. En dépit de ces difficultés qui ne datent pas d’hier, et qui ont tendance à s’amplifier, on ne peut que regretter le peu de concertations organisées avec les usagers, de temps en temps sollicités par le conseil général. Il n’y a eu, en tout cas, aucune concertation lorsque la SNCF, après avoir décidé de revenir en partie sur les cadencements, a fixé de nouveaux horaires.

Les associations d’usagers – je pense à « SNCF va me tuer », cela veut tout dire !, ou à LUTECE –, qui n’ont rien de politique et sont composées de personnes qui veulent juste voyager dans des conditions décentes dans un train qui arrive à l’heure, ne demandent rien de plus que ce qui est normal. Puisqu’une future grille nous est annoncée, celle-ci doit faire l’objet d’une concertation approfondie, ce qui éviterait toute inquiétude.

Devant ce constat, une première solution sur le court terme, qui satisferait peut-être l’ensemble des Picards, consisterait à revoir l’attribution actuelle des sillons afin d’en réserver moins pour le TGV et davantage pour le trafic régional. C’est possible, puisque le TGV n’utilise pas tous les sillons existants. Il faut également à plus long terme sans doute envisager des travaux Gare du Nord. J’ignore de quels travaux il peut s’agir, mais on ne pas se contenter de constater qu’elle s’engorge.

Il convient donc revoir les sillons et d’échanger avec les associations d’usagers sur les nouveaux horaires qui devraient, selon la SNCF, permettre d’améliorer la situation. Toutefois, chat échaudé craint l’eau froide. Nous attendons donc de voir ! Je vous remercie, monsieur le secrétaire d’État, de préciser les solutions que vous envisagez, et ce en concertation avec les usagers de la SNCF et les opérateurs du rail afin que les citoyens ulcérés ne voient pas la situation se dégrader encore ! »

 

M. le président. « La parole est à M. le secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche. »

M. Frédéric Cuvilliersecrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche: « Monsieur le député, comme vous le savez, la desserte ferroviaire Picardie-région parisienne compte plusieurs types de services : d’une part, les services régionaux, régis par une convention entre la SNCF et le conseil régional de Picardie et, d’autre part, les trains d’équilibre du territoire – TET – des lignes Paris-Maubeuge-Cambrai et Paris-Boulogne-sur-Mer régis par la convention d’exploitation signée par l’État avec la SNCF. Je partage votre constat, car je reçois aussi les témoignages d’usagers de ces lignes, dont je fais partie : je sais donc combien le service doit être amélioré.

Sur les deux premiers mois de l’année 2014, la régularité à dix minutes des deux lignes INTERCITÉS est de 92,6 %, ce qui est un bon niveau. Néanmoins, les circulations restent très affectées aux heures de pointe notamment. Un effort collectif important a été engagé pour parvenir à ce niveau de régularité, mais celui-ci reste insatisfaisant pour les usagers et les employeurs, vous avez eu raison de le souligner. C’est pourquoi plusieurs démarches ont été entreprises. Un groupe de travail a réuni, fin 2012, l’État, le conseil régional de Picardie, le gestionnaire de l’infrastructure et l’exploitant. Il s’agissait de proposer une desserte plus efficace et répondant mieux aux besoins avec une application dès décembre 2014.

Une réorganisation des circulations a donc été proposée. Elle ne se fait ni au détriment du nombre de trains en période de pointe ni au détriment du nombre de liaisons directes. Par exemple, sur le tronçon le plus circulé, Paris-Creil, il est proposé d’ajouter un train supplémentaire le matin. Les concertations sont menées par les services du conseil régional de Picardie et la SNCF depuis fin 2013 sur la base d’une grille projet. J’ai engagé avec l’Association des régions de France des discussions pour mieux articuler des offres TET et TER. C’est particulièrement important pour cette région. Par ailleurs, la saturation des débouchés picards en Île-de-France, en gare du Nord, est un vrai problème auquel le projet de liaison nouvelle Roissy-Picardie permettra d’apporter une solution.

Quant à la liaison Paris-Chantilly, son organisation relève du STIF, et l’exigence de régularité a été rappelée dans le cadre des contrats passés.

Concernant la ligne D desservant Chantilly et Creil, la nouvelle desserte est mise en service depuis le 15 décembre 2013 et l’offre a été renforcée : elle est passée de huit à douze trains par heure en heures de pointe du matin sur la partie nord, et des aménagements ont été réalisés.
Il n’en demeure pas moins qu’il nous faut nous projeter dans l’avenir. À ce propos, je note votre suggestion concernant la Gare du nord. Il faudra voir quelles solutions techniques peuvent être apportées. »

 ***

La parole est désormais au Collectif SNCFvamtuer : « Notre réponse va être très claire et directe : il faut savoir parfois dire « je ne sais pas » au lieu d’aligner de telles inepties (en rouge dans le texte). Avec  tout le respect que l’on vous doit Monsieur le secrétaire d’état… »

Pas étonnant que tout cela n’avance guère dans le sens des usagers tout ça … quand on ne maîtrise pas son dossier !

Et le pire dans tout ça, c’est que la question avait été envoyée quelques jours avant pour que le Ministre et son équipe puisse plancher dessus… Quand on voit le résultat…publié au Journal Officiel s’il vous plaît !

Et puis aucune réponse sur les sillons qui sont pourtant à la base de tout.

 

Publicités

100 réflexions sur “Jeudi 22 mai – « je sais, je sais, je sais…. »

    • Ouverture des portes à Creil à 19:19:15 (+38′ 15″) . Annonces correctes lors du trajet mais durant l’attente à PN il y a eu 2 annonces en 36 min un peu léger.

  1. Je suis en gare de pn depuis 18h j’ai pas pu monter à cause de la compo courte !! Mais selon Elias c’est pas leur faute !! Alors j’ai pris 18h07 avec 40 mn de retard mais c’est toujours pas leur faute ! Au final c’est la faute de qui ? De moi car j’ai pas pu forcer pour monter dans le 18h04 ?

  2. Je suis en gare de pn depuis 18h j’ai pas pu monter à cause de la compo courte !! Mais selon Elias c’est pas leur faute !! Alors j’ai pris 18h07 avec 40 mn de retard mais c’est toujours pas leur faute ! Au final c’est la faute de qui ? De moi car j’ai pas puforcer pour monter dans le 18h04 ?

  3. Attention les renards
     » juste pour vous informer que la sncf dû faire face à un arbre sur la caténaire à Creil
    la circulation a repris depuis 15h45.
    il risque d’y avoir quelques retards résiduels ce soir en « avant pointe », les conséquences de cet incident »

    • Pas tout à fait…
      Ce ne sont pas 17h04 / 17h07 ou 17h49 qui devraient pâtir de ce soucis…

      Mais plutôt le 18h04 ou le 18h07 !
      Tout simplement car l’un de ces deux trains est la réutilisation du 14h07 de Paris Nord, qui a circulé avec près de 1h de retard suite à cet incident. Il a à peine 25′ à st quentin pour changer de sens et repartir sur Paris. La rame devant donc arriver depuis St Quentin à Paris Nord à 17h53 circule désormais avec 40′ de retard. Elle peut en rattraper 10 au mieux.

      Retard de 15/20′ à prévoir donc sur 18h07 ou 18h04 (peux pas encore dire). N’oubliez pas qu’il y a le 18h19 (terminus Creil) derrière, normalement en V2N.

        • Désolé Elias,
          Mais autant je comprends le pb de mise à disposition de la rame, autant je n’arrive pas à faire le lien entre l’attente du personnel et l’arbre.
          Ça ne changera rien au fait qu’on arrive doucement à 30mn de retard mais j’aime bien comprendre et tu es si pédagogue 😉

        • Pas de soucis 😉 !

          Le « roulement » du conducteur (mais je pense plutôt du contrôleur) du 18h07 est le suivant

          Paris 14h07 – St Quentin 15h46
          St Quentin 16h13 – Paris 17h53
          Paris 18h07 – Amiens 19h57

          Forcement, si ton contrôleur est dans le train arrivant à 17h53 (qui a roulé avec +30), bah ton 18h07 est en retard, le temps que le contrôleur arriver à Paris, et qu’il change de rame.

          C’est plus clair ? 😉

          • Nickel merci Elias 😉
            C’est finalement déjà énorme qu’on ait pu partir avec 39mn de retard, il n’aura eu que peu de temps devant lui pour faire les opérations de controles…

          • Bon vu avec Lilou, en fait vous attendiez le conducteur et non le contrôleur ! 😉

            Rappel : le contrôleur n’est pas là en premier lieu pour assurer le contrôle des billets, mais la sécurité de la circulation du train . Pour de nombreuses raisons, un V2N ne peut pas partir sans agent d’accompagnement.

  4. Bonjour et bon courage
    Je ne serai pas des vôtres aujourd’hui
    Il serait intéressant d’envoyer une fiche horaire au ministre pour qu’il constate combien de RER desservent Chantilly le soir en heure de pointe!
    Et une carte des régions de France (il y a bien un de ses copains qui a ça en ce moment au gouvernement) pour qu’il constate que chantilly est en Picardie et dépend des transports régionaux aussi (pas simple)
    Je résume transports, emploi, régionalisation, millefeuille administratif
    Ce sont pourtant des sujets d’actualités sur lesquels nos élus sont censés plancher. Va falloir envoyer les conseillers de cabinet en stage dans ldes entreprises de la vraie vie

  5. Chantilly 08:25 (N°847610) V2N 10 voitures (Composition non respectée mais avantageuse -> +800 places) départ 08:26:38, de la place.

  6. Bonjour,

    Le 847906 départ à l’heure de pont.

    Avec une compo en 2 bombardier.

    Avec un peu de places assises encore pour les creillois.

  7. Creil 07:39 (N°847808) Bombardier 2×5 caisses (Composition non respectée et désavantageuse -> -230 places) départ 07:41:09, blindé. Le suivant est en v2n alors qu’il part de Creil. Ils auraient pas pu faire l’inverse!

    • C’est sur, les 2 trains d’avant etant supprimés, autant prévoir plus petit pour le suivant, tant pis pour les voyageurs, qui s’intéresse à eux ?

    • Juste -> sur un coup comme ça, il y a une explication (qui ne change rien au fond du pb, on est bien d’accord).

      Les compos courtes sur ce genre de trains sur ce genre de jour de grève, c’est la plupart du temps que seul ce matériel là à été trouvé pour assurer le train . En effet, tous les conducteurs ne sont pas formés à tous les engins moteurs comme les V2N.

      Du coup, si le seul conducteur que tu as n’est pas apte V2N, tu essayes d’envoyer celui qui reste (apte bombardier) sur son train avec le matos le plus capacitaire que tu as (ici le 2*5).

      Quand à l’échange de matos : la rame du 7:39 Creil vient de Tergnier (parcours à vide entre Tergnier et Compiegne). Ce matin, la rame du 7:47 Creil était origine Creil, et venait donc sûrement de Creil voire Paris Nord.
      Impossible de permuter et la rame et le conducteur donc…

      Sur ce genre de situations, il faut en revanche que l’info soit blindée : SMS de compos courtes pour le 7:39 (on a bien eu un SMS , mais pas sur ce train – sachant que sur le train où ils l’ont envoyé, la compo avait été augmentée !!!) + 1 SMS portant à la connaissance des clients de Creil chantilly Orry que le train suivant (7:47 Creil) circule avec une compo renforcée…

      Là on aurait eu de la vraie gestion d’info. (en plus, ça ne me parait pas insurmontable)…

      • Tu rigoles ?? C’est leur boulot d anticiper ils sont payer pour sa ! À mon Taf si j anticipe pas les problèmes je suis viré alors ils me font chier avec leur excuse c’est pas une entreprise nouvelle que je sache ils sont rodés les mecs !! Tant que la SNCF ne fera pas de prévention sur les rames se sera la merde ! Ils attendent le problème pour faire réviser leur matériel ! Y’a tout à refaire dans cette entreprise

        • J’ai dû mal m’exprimer…

          Je parle pas d’un pb matériel là…

          Ce qui a pu se passer (car c’est souvent la même chose en période de grève) : le conducteur prévu pour la V2N prévient de son absence. Tu trouves un remplaçant (en modifiant les journées des agents bien souvent), sauf que ton remplaçant bah il est pas apte V2N, mais que 26500 (ce qu’on appelle Bombardier). Du coup la veille au soir, tu achemines la rame bombardier la plus capacitaire, pour qu’elle fasse le maudit le lendemain.

          Pourquoi tous les conducteurs ne sont pas formés sur tout le matériel ? question de coûts (encore et toujours 😦 ), et de « praticité » en temps normal… Car le nombre de roulement V2N n’est pas forcément très élevé, et comme un conducteur perd son habilitation dès qu’il ne conduit pas un type d’engin au bout de X temps (6 mois environ de mémoire), bah il faudrait refaire des roulements complètement, pour que tous les conducteurs conduisent régulièrement tel type de train…

          En situation perturbée (prévue ou innopinée) quand tu adaptes le plan de transport (rame prévue et horaire), tu ne fais pas « au mieux » mais « au moins pire ». C’est triste mais c’est comme ça 😦 …

          • Elias on en a rien à foutre que le conducteur x ne sache pas conduire la V2N ou le bombardier. J’en ai rien à foutre qu’ils veuillent faire des économies. Moi mon train est en compo réduite c’est tout ce que je sais et qu’ils ont entassé tout le monde alors que le suivant était en compo plus capacitaire.
            Après ils n’ont qu’à réquisitionner après tout ça se fait bien dans les hôpitaux, pompiers… donc y’a pas de raison!

          • J’explique juste la situation…
            Que tu comprennes ce qu’il se passe !
            C’est déjà ça 😉 !

            Et pour réquisitionner -> c’est juste pas légal aujourd’hui !
            Ça ne se fait que sur certaines professions bien définies, et dans un cadre contraint. Dans les hôpitaux, tu ne peux réquisitionner que le personnel équivalent à un service du dimanche par exemple.
            A la police, seuls les CRS sont réquisitionables !

            Suffit pas de dire « hop je réquisitionne » 😉 !

            • Après tout c’est un service public qui doit être assuré et dans les conditions les plus optimums. Même Mr le calvez le dit que ça n’était pas normal. Nous devons donc nous contenter du médiocre sous prétexte que y’a pas… Et y’a pas le service minimum obligatoire à la sncf? Donc si tous les agents font grève le service minimum on l’applique pas ? Vamtuer j’ai pas compris ton com’

              • Les réduction de personnel dans le service public sous pretexte de faire des économies touche d abord le petit personnel du service public, pas les hauts fonctionnaires
                Du coup c est toi patient ou usager qui morfle
                Il y a un serieux manque de personnel et le mot service perd tout son sens
                Mais qd tu écoutes les infos on te balance un sondage pour dire que toizémoi on est d accord pour qu il y ait moins de fonctionnaires… de ma part c est vrai. Mais je ne parle pas des mêmes fonctionnaires
                Les hôpitaux avec lesquels je bosse pâtissent de ce manque de gens… Là où je bosse t’as des HF tu ne sais même pas ce qu ils font à part « conseiller »… et leurs salaires ne sont pas petits

              • Après concernant « le suffit pas de dire » je sais très bien qu’il faut une loi peut être me suis je mal exprimée. Mais après tout, ça serait une
                idée . Ho non suis je bête ça entraînerait encore une fois une grève! Le plan de transport minimum devrait être respecté. C’est comme si tu allais à l’hôpital et qu’on te dit j’ai personne pour le scan mais j’ai un radiologue. Tu trouverais ça scandaleux de te contenter du minimum
                Ba là c’est pareil.

              • @ Miss Tigri (j’arrive un peu après la bataille, j’avais pas vu que la conversation continuait 🙂 )

                Notre ex-Président a bien réussi à faire passer cette info mensongère comme quoi il y aurait désormais un service minimum dans les compagnies de transports collectifs (privée ou public).

                C’est faux. Il a juste (et c’est déjà un énorme progrès) obligé l’ensemble des parties à plus dialoguer avant, pendant et après le conflit social.
                Les agents « nécessaire à la circulation des trains » -> chefs de bord, conducteurs et aiguilleurs, doivent eux, annoncer leur intention de grève 48h avant le début du mouvement, pour permettre aux compagnies dévaluer quel plan de transport elles peuvent appliquer !

                Donc effectivement si demain tous les conducteurs voulaient faire grève, aucun train ne circulerait.

                Et au final : jeudi dernier, concernant le nombre de train, le plan de transport minimum sur notre ligne a été appliqué. En aucun cas on serait arrivé à un point où on aurait pu réquisitionner du personnel pour avoir plus de train (je parle pour jeudi dernier).

                On prend l’exemple des hôpitaux : le « réquisitionnement » ne se fait que sur la base des effectifs du dimanche (et même si ça s’arrête jamais, c’est pas la même ambiance le dimanche qu’en semaine).
                Enfin, il faut savoir que la réforme qui consisterait à un jour n’avoir qu’un seul ministère de tutelle pour Gendarmes et Policiers permettraient aux gendarmes d’avoir accès au droit de grève par exemple ! 😉

                On en parle tout à l’heure dans 14h19 si tu veux 😉 !

  8. TER Flash trafic 847906 St Quentin 07h13-Paris 08h53 circulera avec un nombre réduit de places assises. Info 0800099565 (N vert)
    Mais c’est vraiment des branquignoles! Grève et compo réduite allo y’a pas comme un problème ?

  9. Disons que si ses collègues des autres domaines (travail, santé, défense …) maitrisent aussi bien leur dossier, bah ça explique bcp de chose :-/ !

      • Si ceux qui nous gouvernent étaient moins dans leur carrière politique, dans la recherche du pouvoir, dans la communication et plus dans le traitement de fonds des sujets et donc dans le véritable engagement pour la société….

        Personnellement, quand je vois une réponse si à côté de la plaque alors même que c’est lui qui a le pouvoir de décision et d’orientation, ça me révolte !

        Chacun aura posé sa question, répondu, mais dans le fonds le sujet n’avance pas d’un poil … au détriment des citoyens qui payent pourtant leurs impôts!!!

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s