Mr Sanchez, Mr Gewerc : vous assumez la situation?

On vous publie le film dès que nos usagers pas résignés ont du réseau

18h07. Trop plein. Trop court.
Des usagers épuisés
Une chef de bord qui s enferme, refuse de faire partir le train et appelle la police; c’est son seul choix pour alerter sa hiérarchie?

Un train SUPPRIME pour cause d affluence exceptionnelle.

Tout va bien ?
Monsieur Sanchez, monsieur Gewerc : vous assumez la situation?

 

Publicités

44 réflexions sur “Mr Sanchez, Mr Gewerc : vous assumez la situation?

  1. Bonjour
    6h45 train de free du coup le 6h47 qui était a l’heure prend 5 mn
    Annonces inaudibles comme chaque jour, bombardier au lieu du V2N
    Départ à 50

  2. Ce matin, alerte radio peu après le départ du 9h14 Chantilly (9h38 Paris Nord), on a roulé au ralenti jusqu’à Orry puis stationné en gare un certain temps pour finalement être redirigé vers le RER D de 9h54. On a été très bien informé par le CDB malgré le peu d’infos qu’il avait.

  3. La liste des candidats pour les departementales a été plubliée hier sur le Parisien. Je n’y ai pas accès, si quelqu’un pouvait la poster pour que nous puissions en contacter certains, ou tous ?

    On connait le remplacant futur de Claudius Gewerc ?

    • Ce soir à 19 heures le ministère de l’Intérieur a dévoilé la liste officielle des candidats pour le premier tour des départementales le 22 mars prochain. 104 binômes sont en compétition.
      Beauvais 1 (Nord) : Stéphane Ballut et Sandrine Leroy (FN).

      Thibaud Viguier et Stéphanie Priou (PS). Thierry Aury et Jacqueline Fontaine (FdG-EELV). Charles Locquet et Brigitte Lefebvre (UMP-DVD). Basile Gorin et Priscilla Nyaben (MoDem). Sonia Guillemant et Philippe Mallard (LO). Beauvais 2 (Sud) : Sébastien Chenu et Florence Italiani (FN). Jean-Louis Aubry et Sylvie Houssin (PS). Gérard Vieubled et Marie Le Glou (EELV-PCF). Franck Pia et Nadège Lefebvre (UDI-UMP). Thomas Joly et Monique Thierry (PLF). Michel Ramel et Isabelle Tenart (DLF). Jean-Philippe Fruitier et Renée Potchtovik (LO). Chantilly : Charles Hourcade et Anne-Marie Assier (FN). Pierre-Etienne Bouchet et Marie-Mercedes Vinuesa (PS). Jean-Michel Robert et Isabelle Domenech (PCF-FdG). Patrice Marchand et Nicole Ladurelle (UMP). Nathalie Henoux Deshayes et Florient Tryoen (DLF). Chaumont-en-Vexin : Laurent Hadzamann et Amandine Fresse (FN). Olivier Weiss et Francine Patout (PS). Luc Naudin et Chantal Gouin (FdG-PCF). Alain Letellier et Sophie Levesque (UMP). Clermont : Philippe Lambilliotte et Valérie Domisse (FN). André Vantomme et Valérie Menn (PS). Loïc Pen et Caroline Besse (PCF-FdG). Edouard Courtial et Ophélie Van Elsuwe (UMP). Céline Alfred et Djamal Benkherouf (Nouvelle donne-Oise en mouvement). Compiègne 1 (Nord) : Didier Fourot et Christiane Nigay (FN). Xavier Gérard et Dilvin Yuksel (PS). Bruno Guillemin et Elisabeth Fedasz (EELV- PCF). Eric de Valroger et Danielle Carlier (UMP-DVD). Patrice Ellero et Corinne Tournoux (SE). Compiègne 2 (Sud) : Jean-Marc Branche et Patricia Renoult (FN). Bertrand Brassens et Pascaline Caron (PS). Paul Crubillé et Marie-Christine Guillemin (Ens-EELV). Jean Desessart et Sandrine de Figueiredo (UMP-UDI). Marc Sanchez et Sylvie Calohard (ND). Marc-Antoine Brekiesz et Marie- Françoise Cassan (SE). Creil : Guy Monnoyeur et Nathalie Calcagno (FN). Jean-Claude Villemain et Dominique Lavalette (PS). Thierry Brochot et Lidia Bongiorno (EELV-PCF). Michael Sertain et Sylvie Duchatelle (UMP). Hicham Boulhamane et Isabelle Maupin (OM). Crépy-en-Valois : Jean-Paul Letourneur et Béatrice Gouraud (FN). Jérôme Furet et Marie-Pierre Witczak (PS). Pierre-Marie Jumeaucourt et Aurélie Sauvage (PCF-FdG). Michel Houllier et Josy Carrel-Torlet (DVD-UDI). Jean-Luc Salmon et Anne Llagonne (DVD). Estrées-Saint-Denis : Thierry Pincemin et Stella Briesmalien (FN). Charles Pouplin et Isabelle Granger (PS). Luc Blanchard et Géraldine Minet (EELV-PG). Patrice Fontaine et Anaïs Dhamy (UMP). Olivier de Baynast et Isabelle Barthe (UDI). Grandvilliers : Jean-Jacques Adoux et Colette Hévin (FN). Marie Dubut et Roseline Pinel (PS). Jean Thuillier et Amélie Masurel (PG-EELV). Gérard Decorde et Martine Borgoo (DVD). Méru : Nicolas Maguet et Marie- Christine Baudin (FN). Gérard Auger et Ilham Alet (PS). Didier Dumont et Isabelle Van Der Doot (PG-FdG). Alain Duclercq et Nicole Landon (UDI-UMP). Montataire : Stéphane Ricard et Denise Claustre (FN). Azide Razack et Barbara Mlynarczyk (PS). Alain Blanchard et Catherine Dailly (PCF). Patrick Corbel et Marie-Christine Salmona (DVD-UMP). Jean-Luc Dion et Samia Nidhala (OM). Freddy Wattez et Anne-Sophie Badoual (MoDem). Mouy : André Fouchard et Jacqueline Crépin (FN). Yves Rome et Anne-Claire Delafontaine (PS). Gil Mettai et Sylvie Pen (EELV-FdG). Olivier Paccaud et Anne Fumery (UMP-DVD). Amélie Thomine et Eric Berlamont (OIse en mouvement). Nanteuil-le-Haudouin : Julien Bourlon et Sandra Tellier (FN). Jean- Paul Douet et Florence Housieaux (PS). Roger Pierre et Nadine Tata (PCF-FdG). Gilles Sellier et Nicole Colin (UMP). Nogent-sur-Oise : Claude Degave et Fabienne Becquemin (FN). Gérard Weyn et Florence Oger-Lefevre (PS). Alain Boucher et Nellie Rochex (PCF). Christophe Dietrich et Giliane Roux (UMP). Jean-François Dardenne et Nisrine Boutdarine (OM). Noyon : Michel Guiniot et Nathalie Jorand (FN). Patrick Deguise et Caroline Duquenne (PS). Madeleine Hardy et Jean-Marie Le Gall (FdG-EELV). Maxime Durier et Justine Donnely (UMP). Sandrine Dauchelle et Jacques Soufflet (DVD). Pont-Sainte-Maxence : Reynald Rossignol et Valérie Bonnet (FN). Michel Delmas et Stéphanie Lozano (PS). Michel Roby et Hayat Bensaria-Govaert (FdG). Arnaud Dumontier et Kristine Foyart (UMP-DVD). Daniel Bigorgne et Anne-Laure Vanin (DLF). Saint-Just-en-Chaussée : Robert Pollet et Isabelle Mizzi (FN). Patrick Tacet et Josiane Baecklandt (PS). Michel Fontaine et Marie-France Rein (EELV-FdG). Frans Desmedt et Nicole Cordier (DVD). Ludovic Guyot et Sandra Salomez (DLF). Senlis : Fabrice Berly et Valérie Rouzic (FN). Jean-Marc Baron et Pascale Mathiault (PS). Serge Salomon et Annette Moreuil (PCF-FdG). Jérôme Bascher et Corry Neau (UMP). Thourotte : Régis Bonnin et Christelle Simon (FN). Thierry Frau et Angela Oster (PS). Sébastien Nancel et Hélène Balitout (SE-PCF). Emile Dubrenat et Carole Marais (UMP- UDI).

      DVD : divers droite. DVG : divers gauche. EELV : Europe Ecologie – les Verts. FdG : Front de gauche. FN : Front national. PCF : Parti communiste français. PG : Parti de gauche. PS : Parti socialiste. Ens : Ensemble ! SE : sans étiquette. UDI : union des Indépendants. UMP : Union pour un mouvement populaire. DLF : Debout la France. MoDem : Mouvement Démocrate. PLF : Parti de la France. ND : Nouvelle Donne. OM : Oise en Mouvement. LO : Lutte ouvrière.

    • Bonjour, pour info, prévues initialement en mars 2015, les élections régionales auront finalement lieu au mois de décembre 2015!
      Donc il y a encore 10 mois de mandature pour C. Gewerc.

    • Amusant (préfecture de police)
      Depuis plusieurs années, les services d’intervention d’urgence parisiens enregistrent une hausse record des appels reçus qui ne correspond pas à un accroissement des situations d’urgence mais à un phénomène de déresponsabilisation de certains appelants qui joignent ces numéros pour des motifs qui n’ont souvent rien à voir avec l’urgence.
      La préfecture de police lance régulièrement des campagnes de communication visant à sensibiliser les usagers aux conséquences des appels abusifs, notamment la mise en danger des personnes en réelle situation d’urgence.
      Il ne s’agit en aucun cas de dissuader les Parisiens d’appeler les numéros d’urgence mais de leur rappeler que les services du 15, 17 et 18 répondent à leurs appels 24h/24 pour les secourir gratuitement dans des cas de détresse précis (victime ou témoin d’un accident, d’une agression ou d’une alerte médicale).
      ABUSER DES NUMÉROS D’URGENCE
      … nuit gravement à ceux qui en ont besoin.
      C’est mobiliser des équipes de médecins, infirmiers, sapeurs-pompiers ou policiers pendant que des personnes en détresse attendent qu’ils puissent leur répondre, les secourir et parfois les sauver. C’est aussi un délit puni par la loi.

      Et en plus, en l’occurrence, les personnes en danger étaient plutôt les clients de la SNCF

  4. je peux répondre à leur place ?
    non ils n’assument pas ! le premier est déjà en vacances (il ne se représentera pas) l’autre doit chercher son prochain poste.
    Et nous on galère dans l’indifférence générale.
    Pour hier soir, j’etais dans le 18h04 et la cdb était choquée de l’attitude de sa collègue du 18h07. Elle m’a certifié qu’il n’existait pas de procédure justifiant de refuser le départ.

  5. j hallucine ce matin. le train de 7h45 qui arrive a quai a 7h50,un detail, est vide. sur deux wagons inspectes,aucun passager n’est monte en amont des gares de creil.

  6. 847804 pn 8h11 retard 10mn difficulté de gestion du trafic en bombardier 9 ou 10 caisses
    Pas de chauffage, pas d’annonces même automatiques

  7. Je complète juste mon commentaire en précisant que toute cette pagaille n’est du qu’à l’annonce de la mise à disposition en retard du train de 18H04 pour Amiens, les usagers de Creil et Clermont ce sont donc reporté sur le 18H07 pour Clermont. Il aurait simplement suffit que des annonces soient faites dans ce 18H07 surcharge informant que le 18H04 pour Amiens était finalement arrivé à quai et qu’il ne partirais qu’avec un peut plus de 10mn de retard et le problème se serait résolu de lui même.

  8. Une aberration de plus pour la SNCF et une preuve supplémentaire de leur totale désorganisation.
    On empêche un train, le 18H07 pour Clermont, de partir car il est surchargé alors qu’au même moment le 18H04 était à quai avec 10mn de retard au départ et qu’il pouvait embarquer les passagers pour Creil et Clermont. Résultat le 18H04 est parti légèrement en retard à moitié vide et il à effectué des arrêts supplémentaires en gare de Laigneville et Liancourt sans que la moindre annonce à ce sujet ne soit faite au départ sur le quai ou lors du trajet dans le train.

    • Nous avions pourtant dénoncé ce cadencement stupide et inapproprié aux horaires pro et famille des usagers au Nord de Creil. Mais comme on nous a généreusement offert un 18.34 blindé, debout et avec correspondance (fait unique à cet horaire !) La plupart se sont dits « bon ben on va faire avec », gentil mougeon.
      Certains ont même dit aux usagers au nord de Creil (sur ce blog, mais même discours chez Lutece) qu’ils ne comprenaient pas que l’on se plaigne d’horaires qui allait très bien aux Compiègnois…

      Si le 18.04 part derrière le 18.07 il devra le suivre tout le long, quitte à voyager en retard et debout dans un hypothétique 18.04 ou dans le 18.34, autant arriver le plus tôt possible avec le 18.07. Voilà ce que sont dit les mougeons clermontois, saint-justois et autres. Dans ce contexte où l’on ne sait pas ce qui va nous arriver dans un autre train, j’aurais fait pareil !

      • Tu veux dire certains usagers? Que ces soit ici ou en reunion (et lutece me l a d ailleurs reproché en mode « de quoi je me plains puisque ce sera mieux pour Orry », leur billet est helas tjrs en ligne) le Collectif ne cesse de dire qu il faut envisager la globalité et nin des bouts de lignes..

        • C est exactement ça le problème, j ai eu ce débat avec des usagers qui pestaient sur moi hier,je leur ai bien sûr dit qu on est tous d’accord sur cette fumisterie de sa 2015, je leur ai dit de se rapprocher de vous ou d autres associations. Leur seule réponse, c est ça sert à rien de toute façon, ça va changer quoi.je leur ai dit clairement c’est sur qu avec ce genre de discours ça risque pas de changer et que c est facile de critiquer et d invectiver un contrôleur.c est là que l on comprend qu ils ont juste envie de se plaindre, et surtout de rien faire pour que cela change. Bon courage à vous en tout cas.

        • La phrase est tronquée il faut lire « pas sur ce blog mais en réunion, même discours chez Lutece ».
          Je voulais faire allusion au fait que lors de la présentation des horaires en gare de Clermont, des usagers ont dit aux représentants de la région qu’avec le 18.34 alors ca ira… Un des techos de la région nous l’a sorti à la dernière réunion avant l’application de la SA2015 et Lutece lui a emboîté le pas dans la foulée. Il est évident qu’il y aurait des conséquences non seulement sur les usagers au Nord de Creil mais aussi sur toute la ligne.
          Tout comme pour la grille 2012, si elle a été plutôt favorable à Clermont, on ne pouvait pas ignorer les pbs qui se passait ailleurs.
          Comme tu le dis, il ne s’agit pas d’adapter à la marge les horaires à Clermont ou Amiens, Creil, Orry ou Chantilly, mais bien de remettre tout en cause globalement.

  9. en mars il y a des elections departementales (j’ai decouvert ca ce soir sur le bulletin du departement). bien que le departement n’ait pas de pouvoirs sur les transports, serait il utile d’obtenir l’appui des futurs elus (il va falloir aller a la peche aux infos) sur nos problemes recurrents de transports? apres tout,ces problemes nuisent au developpement des differents cantons. les maires ont vote des motions de soutien pourquoi pas les departements.

    • Tu as raison
      TOUS les elus doivent s impliquer. C est leur devoir
      TOUS les usagers aussi
      et pas en mode « chacun sz merde »
      il faut exiger un réengagement de l etat dans notre transport
      il en va de l économie de la région
      ce ne sont pas des micro mesures ou des trucs de confort dont l.usager a besoin

      • Recu il y a quelque semaines un trac de l’union de la gauche ou un truc du genre pour le canton de Clermont, recto-verso il n’y a eu qu’une fois le mot « transport en commun ». Rien d’autre.

  10. Pour le 18h07 le motif est « supprimé suite AFFLUENCE voyageurs »
    Du coup 18h49 en bombardier 5c archi plein l autre moitié est restée à quai
    Et un beau service d’ordre d’une dizaine de policiers (des vrais) au cas où ça chaufferait…
    Bravo ! Pour l’aspect commercial on repassera…
    @vamtuer : mailmob cette semaine ?

  11. j’étais dedans, je me suis rabattu sur le 18h34.
    Mais je ne vais pas à Clermont…
    Résultat, un 18h07 quasiment vide mais bloqué par la police …
    UBUESQUE !!!!!!!

    • J’y étais aussi ! Un des policiers bombant fièrement le torse nous regarde et balance aux gens qui n’en peuvent plus de ces problèmes à répétition : si vous n’êtes pas contents arrêtez de prendre le train !! Oui ubuesque…!

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s