Du mercredi 25 au dimanche 1er mars – Usagers et Sneufiens : tous unis

les usagers sont à bout : courrier envoyé cette semaine par l’un d’entre eux à la SNCF et à la Région

messieurs,

Les associations d’usagers vous avaient prévenus depuis longtemps que le SA2015 serait un fiasco. Et bien évidemment ça le fut ! Je suis atterré, effaré devant un tel niveau d’incompétence, d’aveuglement devant l’évidence. Selon vos propos, vous travaillez dorénavant à remédier à une situation parfaitement prévisible. Comment vous croire, maintenant, après tant de désillusion, de mensonge, d’ineptie ?

Voici quelques pensées dont je souhaitais vous faire part. Je n’attends aucune réponse. Vous étaler ma rancoeur, ma rage, mon mépris me suffit amplement et m’aide à supporter, à défaut de surmonter, les conditions de transport indignes que vous nous faites subir.

Nous habitons avec mon épouse à Blaincourt les Précy. Jusqu’à l’année dernière, nous prenions bon gré mal gré, la ligne de transilien Pontoise-Creil, à partir de Précy sur Oise, puis le TER Creil-Paris gare du nord. Nous avons abandonné à cause de la correspondance désastreuse et la très faible fréquence des trains sur cette ligne secondaire. Dorénavant, nous prenons la voiture pour faire 12 km jusqu’à Chantilly au lieu de 3,5 km jusqu’à Précy. Vous osez nous parler doctement, à longueur d’année de développement durable, terme que vous utilisez à des fins électoralistes ou publicitaires. Messieurs, vous êtes en totale contradiction avec vos actes. La SNCF, dans sa fine analyse, comme à son habitude, dira que la ligne est déficitaire car peu utilisée, sans en connaître les causes. Comment attirer de nouveaux voyageurs avec si peu de trains et des correspondances hasardeuses ? Gardez vos leçons en matière d’écologie, vous
n’êtes que des panneaux publicitaires ou électoralistes.

J’ai été contrôlé 4 fois en 4 jours, semaine dernière. Comment osez vous ? J’ai été menacé par un petit contrôleur prétentieux et suffisant que j’aurais à m’expliquer auprès de la police à mon arrivée à gare du Nord, si je ne présentais pas immédiatement mon titre de transport. Ne vous étonnez pas, si la situation dégénére, vous ne pourrez que vous en prendre à vous même. Pour l’instant, ce qui sauve la situation est l’apathie d’une grande majorité de gens, moutons devant l’éternel, résignés et ignorant ceux qui s’opposent. Votre grande chance est de ne pas avoir sur la ligne plus d’individus comme moi pour mener une véritable guérilla « ferroviaire ». Nous le voyons régulièrement en France, malheureusement, seule l’épreuve de force permet de faire avancer les choses. C’est la seule méthode que vous comprenez. N’attendez pas trop, car certains moutons vont finir par se réveiller et rejoindre les gens pour qui la fin
justifie les moyens…

Le responsable communication SNCF, Monsieur ALVOET, dans le courrier Picard (qui n’est pas exempt de reproche quant à sa façon assez fréquente de travestir les événements) a défendu la contrôleuse du 18h07 qui a refusé de laisser le train partir mardi 17 février, en raison d’un trop grand nombre de voyageurs. J’y étais, exceptionnellement, pour rentrer plus tôt chez moi… j’ai plusieurs précisions à apporter. La CDB a passé une annonce demandant aux personnes se rendant à Creil de prendre un train pour Amien, directe Creil. Un certain nombre de voyageurs est descendu, désengorgeant de manière certaine les allées et plate-formes. Malheureusement, le train est resté porte ouverte à quai, et 6 à 7 minutes après, de nouvelles personnes avaient remplacées celles parties… Voilà les faits dans leur grande stupidité. Par ailleurs, ce refus de départ fait écho à tous les départs qui se font « en mode sardine », sans qu’heureusement
cela ne provoque d’émoi auprès du chef de bord. Si tous les trains bondés devaient ne pas partir, ça serait apocalyptique. A la SNCF, c’est de l’artisanat mais à grande échelle !

J’aimerais évoquer la communication. Votre site SNCF DIRECT est d’une fiabilité navrante ! Le matin, pour calculer ses chances d’avoir le 08h13 ou le 08h27, il ne faut pas regarder à « Chantilly » mais plutôt à « Creil ». Il n’y a jamais de retard à Chantilly, selon le site SNCF DIRECT… Pour le reste, en gare ou en train, c’est « la roue de la fortune » des motifs de retard qui changent en fonction certainement de l’humeur du personnel ou de la météo. Allez savoir !
Pour finir, je souhaiterais aborder un point technique. Depuis plusieurs années, je me pose cette question qui ne trouve pas de réponse. Quelle est la raison qui vous a poussés à commander à Bombardier ou à Alstom, des trains climatisés qui sont des frigos en hiver mais aussi « des séchoirs à saucissons » (courant d’air permanent), alors qu’en été, sans canicule mais avec du soleil, cela devient intenable, une vraie fournaise ? Les V2N sont vieux, les fenêtres ont parfois tendance à descendre et c’est parfois la fournaise en été mais ils sont néanmoins bien chauffés en hiver !

Vous serez bien aimable de ne pas me faire de réponse toute faite, rédigée par un de vos chargés de com qui n’ont pour seule ambition que de faire prendre des vessies pour des lanternes, à des moutons hagards et résignés. Je n’en fais pas encore partie !

Je ne vous souhaite pas un bon week-end mais vous prie néanmoins d’agréer, messieurs, mon plus parfait mépris et mon plus profond dégoût.

J M.

les SNeufiens sont à bout : Lisez la cause de la grève : ils se battent aussi pour nous. Soutenons-les !

image

Les usagers sont chaleureusement invités à rejoindre les Sneufiens devant le siège de la SNCF à Amiens ce vendredi à 10h00.
Des volontaires?

image

Publicités

20 réflexions sur “Du mercredi 25 au dimanche 1er mars – Usagers et Sneufiens : tous unis

  1. Bonjour, je viens de m’apercevoir qu’à la gare de Chantilly, le quai n’est pas protégé de la pluie. Il n’y a pas eu un oubli, lors des travaux ?
    Ter parti à 6h59, Chantilly, v2n, peu de places pour orrygeois.
    Bonne journée.

  2. Super la grève, toujours le même leitmotiv, ils font soit disant grève pour défendre l’intérêt des voyageurs, mais quand on lit le tract, ils défendent leur intérêt avant tout. Et ceux qui vont se retrouver à attendre leurs trains, ce sera toujours nous. Mais bon, vu leur niveau de service à l’heure actuelle, est-ce que nous allons voir une différence ce 27 février ?

  3. 18h37 finalement supprimé, 49 parti en retard et probablement blindé avec le report des creillois, 19h04 arrivé et affiché à 59, 07 affiché à 4 et archi blindé…

  4. Infos SNCF.Grève le 27/02: circulation des trains faiblement perturbée sur l’axe Creil/Paris. Infos gares, 0 800 099 565 et sur le site TER Picardie.

  5. Encore le coup du « les personnes souhaitant descendre à Creil sont invités à emprunter le 18 h 49 » pour les passagers du 18 h 37….
    Du foutage de gueule, pas d’autres expressions….

  6. tout a fait d’accord
    Je prends le train à St Just en Chaussée, c’est une catastrophe.
    Il n’existe plus d’adjectifs pour qualifier comment la SNCF nous traite. C’est une HONTE.

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s