24 septembre – sur le terrain

Ce matin matin, Xavier Bertrand, candidat « les républicains » aux prochaines régionales a voyagé sur le réseau TER PIcardie, à la rencontre des usagers en provenance de Compiègne et d’Amiens.
L’idée était pour nous de lui faire part de nos demandes récurrentes à la Région : le retour au Triple A : « Assis, à l’heure et Avertis ».
Il était accompagné d’Eric Woerth, maire de Chantilly et de Manoelle Martin, attachée parlementaire et maire adjointe de Gouvieux.
Visiblement, X. Bertrand avait rencontré hier Guillaume Pépy avec des usagers de Saint Quentin et avait creusé le sujet.

A Creil, la CGT les a interpellés sur la présence des gilets bleus en gare, dont nous vous parlions déjà. Filtrage un peu bancal et but réel non avoué.

Nous avons été rejoints par nos amis d’IDR80 et de l’ARDA, heureux de cette possibilité d’échanger en direct puisque leurs problématiques ne sont pas exactement les nôtres, même si notre souhait  tous est siple : avoir des trains en nombre suffisant, aux heures adaptées pour nous rendre au travail.

Nous avons eu la (triste) confirmation que jamais la SNCF/l’état ne reviendra en arrière : les Intercités supprimés lors du cadencement 2011 ne reviendront pas.
Il faut donc travailler sur ce qui est possible.
Nos demandes sont claires : de l’humain sur le terrain.
des humains en nombre suffisant pour conduire les trains et assurer la maintenance. Nous avons expliqué le rôle des chefs de bord se transformant, le temps d’une panne, en Mac Gyvers du rail. L’importance de la présence rassurante à bord de chefs de bord.
et redit ce qu’on répète depuis de longs mois.

Un journaliste de Libération a suivi tous ces échanges et si France 3 n’a pas obtenu l’autorisation de filmer, France5 était bien en gare du Nord.

Un grand merci à ceux qui ont modifié leurs emplois du temps pour venir sur le terrain ce matin. Vraiment.
être citoyen, c’est aussi être actif.

un merci spécial aux Renards toujours fidèles : Suiviter, Zourouk, passagerRieux, SNCFAware, Emilie, Michel, VoyageurOrdinaire, Fredhin, Enzo…

 

et un autre à Caliméro pour ses encouragement anonymes sporadiques mais réguliers :
« Toujours à pleurnicher alors qu’ils ont fait le choix de la grande banlieue en sachant pertinemment où était le travail. Et toujours à faire des heures de bureaucrate et à encombrer les trains. Bref, tous ces comités d’usagers peuvent crever la bouche ouverte et en silence dans leur grande banlieue. »

Et n’oubliez pas : l’autorité organisatrice du transport, c’est la Région...

 

 

image

image
image

 

et la régularité de ce matin, c’est cadeau pour nos élus :

24 sept 2015

Publicités

14 réflexions sur “24 septembre – sur le terrain

  1. Pour info, la région Picardie ne veut pas former les conducteurs de Paris Nord aux nouvelles rames.
    Donc quand il manque un conducteur « picard » en gare du Nord sur une TER 2N ou un Regiolis, ne soyez pas étonné qu’il reste à quai.
    Les politicards ont beau jeu de critiquer la SNCF…

  2. Bonjour
    Barrage de contrôleurs mal aimables… voie 11 pour le 17h22
    Des polars sont posés sur les sièges pour nous faire patienter pendant les retards !

    • Bilan des contrôles à quai
      Entre 5 et 10 personnes n’ont pas pu monter parce que les contrôleurs ont bloqué l’accès au train avec des barrières 3 mn avant le départ !

  3. Ahhhhh ! Y’avait longtemps.
    Enfin comme les cheminots font grève « pour mon bien » et « pour l’amélioration de mes conditions de transport » je ne peux donc qu’être ravi, content et heureux de partir plus tôt, rentrer plus tard et voyager debout le 08/10 !!!
    Ils devraient faire ça plus souvent « pour mon plus grand bien »….

    http://www.leparisien.fr/economie/sncf-greve-le-8-octobre-a-l-appel-de-la-cgt-et-de-sud-rail-25-09-2015-5126567.php

  4. Pingback: Les politiques s’intéressent à nous » IDR80

  5. Depuis le temps qu’on nous rebat les oreilles avec le modèle allemand ,des phrases du type : l’Allemagne est le moteur économique de l’Europe , ce moteur est il un VOLKSWAGEN ?

    • ll devrait dire ça aux natifs de Picardie qui travaillent quotidiennement sur Paris, c’est surement par plaisir qu’ils ont fait ce choix et surement pas par nécessité !
      C’est vrai quoi après tout ? Qu’est-ce qui nous empêche d’embarquer femme et enfants pour venir s’installer en région parisienne ? Mais oui, c’est LA solution, pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ?

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s