Cher Xavier Bertrand (Triple A, etc.)

Cher Monsieur Bertrand,

D’abord, je tiens à vous rassurer, on est polis chez les Renards. Demandez à Monsieur Gewerc, nous avons toujours adopté envers lui le respect qu’il avait envers nous, les usagers. Tous collectifs confondus, pas de jaloux.

On envoie moins de courrier, non pas parce qu’il n’y a plus rien à dire, mais parce que le temps nous manque.
Il y eut une époque – lointaine – durant laquelle on pouvait profiter des trajets pour travailler, compiler, rédiger, mais je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre.

On écrit moins, mais on synthétise plus : la preuve avec ci-dessous une base de travail qu’il est urgent de partager avec votre Monsieur Transports – Gérald Darmanin. Parce que depuis la rédaction, déjà deux départs de bagarres, déjà des usagers qui parlent d’en venir aux mains entre eux et à l’encontre d’agents de contrôles parfois zélés au mauvais moment (un jour, il y aura une vraie communication entre les services et les donneurs d’ordres s’assureront que contrôler à quai une rame courte supposée contenir son troupeau + celui d’une longue en pleine heure de pointe,  c’est pas une riche idée. Mais ça, c’est encore un autre débat…), signe d’éruptions à venir.

Voici donc la compilation du Collectif SNCFVamtuer, enrichie des remarques du Collectif IDR80 (intercités Paris-Amiens).

Nous espérons un retour rapide, et vous en remercions par avance.

La base : le triple A

Assis :

L’urgence, c’est la maintenance !

  • L’état de maintenance des trains est déplorable : portes qui ne s’ouvrent pas, lumières et micros hors service, chauffage en panne, voitures condamnées…
  • Parole de conducteur : « vais-je devoir encore gérer/réparer des pannes à ma prochaine prise de service » (rappelons qu’après avoir déposé les usagers- en retard – eux ne sont pas arrivés…)
  • Inadaptés aux personnes âgées, blessés, handicapées, femmes enceintes, enfants etc.

Composition des trains

  • Risques pour la sécurité (contrairement aux RER où il y a peu de personnes debout hors de Paris, les trains seront bondés dès Paris et rouleront à pleine vitesse jusqu’à la première gare)
  • Impossible de tenir, de travailler dans le train debout ou de lire. Il est pour de nombreux usagers important de capitaliser sur le temps de trajet (au moins 1 à 2 h par jour voire plus en temps normal). C’est un élément de choix de l’installation dans une région
  • Idem pour les nombreux jeunes qui sont scolarisés à Paris (pré ou post bac) et qui n’ont pas les moyens d’habiter Paris ou les salariés qui suivent des formations en dehors du temps de travail (pénaliser la formation c’est pénaliser l’emploi)
  • Problématique des Intercités surchargés actuellement. Outre la problématique de fiabilité de ceux-ci actuellement (rames en maintenance, locos en surexploitation ,…), quelle solution à mettre en œuvre pour transporter de plus en plus de monde d’Amiens/.ST Quentin vers Paris (Etude des flux , nouvelles rames capacitaires,…)

 Demain :

  • Qu’en est-il des Régiolis (peu de places assises, voyage debout) avec
  • Prévoir des compartiments à bagages adaptés aux besoins : qu’on le veuille ou non, l’usager est amené à transporter son ordinateur de travail, des documentations, voire des valises

 

A l’heure

Du mieux dans la régularité mais pas dans les suppressions (pour cause de manque de conducteurs OU de « matériel indisponible »)

Par contre, de plus en plus de retards en « sortie de dépôts » : comment y remédier ?

En ce qui concerne l’offre, tenir compte des nouveaux modes de travail : temps partiel télétravail, horaires décalés, travail du WE, plages horaires plus longues, deuxième travail (salarié ou auto entrepreneuriat, beaucoup d’articles sur le sujet en ce moment)… La formation se fait aussi souvent hors heures de travail . peu de trains pour rentrer tard le soir…

Avertis

  • Disparition des horaires « papier » pour raisons d’économies
  • L’usager-client se fie aux infos en ligne (pas toujours accessibles, question de réseau), pas toujours à jour. Pas toujours claires non plus si vous optez pour un RER D pour rallier la Picardie.
  • Pour le reste, pluie de sms au langage formaté, pas toujours compréhensibles. Le numéro vert indiqué ne donne pas accès à autre chose qu’un rabâchage du texte du sms. C’est nous usagers qui relayons les infos sur les réseaux sociaux et permettons une entraide. On devrait presque nous rémunérer!
  • Mettre en place un Community Manager – à creuser : en cas de problèmes (et c’est quotidien) l’usager a besoin d’être informé. Que ce soit la mission de quelqu’un qui connait le terrain nous semble une bien bonne idée.
  • Est-il acceptable que le 31 décembre – par exemple – on soit averti par SMS de la suppression des trains du soir, pour manque de personnel, en cours de matinée. Le 31 décembre, pas plus que les congés, ne sont des évènements imprévisibles. La SNCF gère les congés de son personnel à la journée ? L’annulation – déjà porteuse de conséquences – doit être mieux anticipée, répercutée.
  • Très souvent on ne sait quelles sont les gares desservies qu’après le départ du train (notamment quand les écrans sur les quais sont illisibles)
  • Les infos données sur le quai  sont inaudibles quand on est dans le wagon et inversement. Ce serait quand même le minimum
  • Communication sur les changements d’horaires pour travaux : puisque plus rien n’est distribué, il faut des annonces en rames ! là, on entend celles pour les week-ends, or il y a des changements même en semaine !

 

Pour aller plus loin :

 Les points essentiels « pêle mêle » et quelques pistes :

  • Bilan SA2015 : quel est-il ?
  • Respect et bien-fondé des compositions
  • Manque de réactivité : il faut refaire des comptages, des enquêtes, des demandes et l’année s’écoule sans changement… d’ailleurs : quid du SA2017 ? et  quid des Régio2N (qui seraient plus adaptées à nos besoins si utilisées en UM)
  • Perspectives des travaux et impacts horaires
  • Sillon « 18 :22 » : quelle décision finale ?
  • Centre Maintenance Amiens ? Où en est-on ?
  • Convention TER/Région Picardie à 2018 et NPDC à 2024. Il faut impliquer les associations et collectifs.
  • Il faudrait allouer le matériel de la grande région en priorité aux points noirs, peu importe quelle région, Picardie ou NPC, était à l’origine de la commande. Donc le matériel neuf capacitaire de Lille devrait aller sur Creil Compiègne. Ça pourrait régler les questions de rames courtes
  • Penser à renforcer les liaisons Côtes d’Opale-Boulogne et examiner les conditions de concurrence LC/LGV au départ de Boulogne. Les TERGV n’auraient pas vocation à poursuivre au-delà de Lille vers Paris. Frédéric Cuvillier était d’accord sur ce point : Cela permettrait une circulation supplémentaire à l’heure ronde sans arrêt jusque Longueau, libérant autant de places trains h:04 surchargés par les Amiénois.

Fraude

  • Imaginer l’équivalent des aéroports en gare plutôt que les portiques mobiles, près des quais TER, créateurs de bousculades ou pire, bloquant l’accès aux trains (vécu un soir après 20h00 : train court, barrière en haut des escaliers = train manqué !)
  • Sanctionner vraiment (mais de manière respectueuse et équitable, pas par des opérations comm éclairs) les fraudes, dépôts d’ordures, jets de mégots, crachats rapporterait de l’argent, en économiserait (moins de frais de nettoyage).

Economies

  • Le financement du transport est assuré par la région, alors que les contributions sont payés par les employeurs au STIF à Paris. Péréquation ? ou compensation à trouver
  • Parole d’usager : « J’ai un pass navigo annuel qui est activé automatiquement chaque mois, pourquoi est-ce que je reçois un coupon mensuel SNCF ? (coût de gestion, papier, frais postaux et risque de le recevoir en retard ou problématique si je ne rentre pas chez moi avant de reprendre mon travail) »
  • Permettre les compléments de parcours, il est anormal lorsqu’on a un billet ou un abonnement Paris Chantilly, de devoir payer un billet complet Paris Creil sans pouvoir payer un complément de parcours

En gare

  • Quais fumeurs ? malgré plusieurs demandes d’usagers auprès de la préfecture et une demande au délégué du défenseur des droits, le tout resté sans réponse impossible de savoir s’il existe un arrêté préfectoral qui interdit de fumer sur les quais découverts sur tout ou partie des gares de l’Oise. Nul n’est censé ignorer la loi mais nul n’est censé non plus la dissimuler 😉
  • A Paris Nord l’interdiction de fumer sur les quais et même en soussol n’est pas respectée au vu et su de tous. La SNCF en tant que personne morale est responsable pénalement de cette infraction de même que les responsables personnes physiques qui n’appliquent pas la loi

Loisirs et travail du WE

  • Même si le travail est une priorité, ne pas oublier que les loisirs font aussi fonctionner l’économie. Améliorer la desserte le vendredi soir et le WE serait bénéfique, pour les personnes qui veulent sortir, les étudiants mais aussi les personnes qui travaillent le WE et qui sont laissée pour compte.
  • Le pass navigo était dézoné le WE, malheureusement cela ne fonctionnait pas pour les RER Orry/Chantilly/Creil. Pourquoi ne pas proposer quelque chose de similaire pour la région pour les titulaires d’abonnements travail (avec un aménagement pour les enfants), cela permettrait peut être d’attirer les gens sur des sites touristiques
  • Permettre l’accès à la culture de proximité (théâtre, expos etc) par train à des horaires et des prix adaptés MAIS SIMPLES serait un atout pour le région

Grand Paris

  • L’anticiper : ne pas obliger un transit par Paris ; permettre des liaisons directes sinon des emplois échapperons aux Isariens faute de transports ou à des coûts exorbitants (temps et argent).
Publicités

27 réflexions sur “Cher Xavier Bertrand (Triple A, etc.)

  1. Pingback: 25 janvier – audition de la SNCF par la Région Picardie – Proposition de pistes. | SNCFvamtuer

  2. Vendredi 6h46 court en 5 caisses
    Même plus d’information pour l’annoncer comme si la situation était normale alors qu’elle ne l’EST PAS

  3. Encore des compos courtes ce matin
    2 SMS avec indication du nombre de places assises
    6h38 Compiègne 7h38 PN (570 places assises)
    7h04 Compiègne 8h11 PN (900 places assises)

  4. Avec le 18h07 supprimé, le 18h31 est évidemment blindé. Creil Orry et Chantilly invités à prendre 18h37, Clermont le 18h31. J’espère que la correspondance pour Amiens à Creil va pouvoir absorber tout le monde…

  5. 6h38 Compiègne 7h38 PN court
    Aucun SMS pour annoncer que le 6h46 est court comme pour acter que c’est la composition normale ce qui est faux
    Manipulation et malhonnêteté

  6. Le 848554 a fait des arrêts supplémentaires suite à la suppression du 848506. J’aurai aimé recevoir un sms au lieu de l’apprendre par hasard ce midi et de galérer ce matin. Info pourrie.

  7. Ce texte relate parfaitement la réalité du quotidien mais vous avez oublier de parler de la suppression des contrôleurs et chefs de bords pour créer des soi-disantes super brigades de contôles.

    Pour les fiches horaires on m’a dit, à la gare de Beauvais, qu’il y aurait soi-disant beaucoup de travaux et que ça ne servait à rien d’imprimer des fiches horaires.

    • Oui tout à fait. Sachant que la suppression des contrôleurs était soit disant pour lutter plus efficacement contre la fraude… Or M. Aelvoet affirme dans la presse que la SNCF n’a fait aucune mesure sur la fraude depuis les 18 mois que dure cette expérimentation sur la ligne Beauvais Paris !
      Et en plus, dans la convention d’exploitation signée entre le SNCF et le conseil régional c’est clairement écrit que la SNCF doit mesurer la fraude sur chaque axe !

      En plus la SNCF ne respecte pas le plan de transport. Déjà pendant les vacances de noël et à nouveau pendant celles de février ils suppriment des trains et sans l’aval de la région !
      Par exemple pour aujourd’hui, les trains au départ de Paris nord de 16h05 et 16h35 sont supprimés. Au final, aucun train entre 14h et 17h ! Sachant qu’on est prévenu le jour même… Beaucoup de voyageurs vont arriver à 16h cet après midi pour rentrer chez eux et vont voir que le prochain départ n’est qu’à 17h05 ! Comment vont faire ceux qui doivent aller chercher leurs enfants, ou ceux qui ont des rdv ?
      C’est honteux et inadmissible… et bien entendu, le prix de l’abonnement ne bouge pas !

      Pourquoi ne pas faire comme en région PACA ? Les sanctions financière contre la SNCF sont reversées aux abonnés et ne sont pas gardées par le conseil régional. C’est peut être symbolique, mais ça serait une avancée

  8. Lundi 6h46 ENCORE en bombardier 5 caisses blindé à Chantilly alors qu’il a fallu des années de négociations pour avoir un V2N et tout est relis fn cause en 1 seconde

  9. Bonjour
    Je suis bien sûr d’accord avec vous sur beaucoup de points sauf sur un qui me semble essentiel. Comme vous le savez je suis un cheminot qui s’est fait licencier l’an dernier pour avoir dénoncé des faits de corruption. Je suis donc un lanceur d’alerte qui a passé quelques années au placard à la Direction de Lille. Je connais la majeure partie des services et des cadres qui y travaillent. Je peux vous dire que le l’agent de train qui contrôle à l’accès au quai ne prends pas la responsabilité de le faire. Seule sa hiearchie peut prendre cette décision. Beaucoup d’usagers exaspérés prennent pour cible les agents  » visibles » alors que ces derniers ne mettent en oeuvre que la politique décidé par Lion et son état major. Pire il y a à Lille une souffrance au travail intolérable par manque de moyens, par les suppressions de postes et une pression manegariales insupportables. Personne ou presque ne parle des suicides qui sont répartis à hausse ces derniers mois sur leur lieux de travail, le dernier qui est passé quasi inaperçu d’un agent de la SUGE qui s’est donné la mort avec son arme de service dans son bureau. Les seuls responsables sont à Avenue Willy Brando à Lille Centre de destruction humaine et matérielle génératrice de corruption, népotisme, clientelisme, que Mme Fagot avait commencé à mettre en place et poursuivi par les deux directeurs de region.
    Je tiens ici à rendre hommage à mes jeunes collègues qui doivent faire face tous les jours aux situations et aux conditions de transport dramatique imposées uniquement dans une logique de profit qui ne devrait pas exister dans un service public. G.Pepy à montré son vrai visage il est temps de changer cette équipe avant qu’il ne soit trop tard.

  10. Et bien je constate que chez vous c’est comme en Paca !
    Pour moi c’est surtout entre les arcs et Menton !

    Même problématique et surtout même gestion défectueuse des congés de fin d’année des agents…
    Clair que les nouveaux trains sont surtout la pour stocker debout…
    J’en suis a espérer le soir a 18h13 d’avoir un vieux deux étages et pas nos fameux Jumboter qui ne peuvent toujours pas circuler jusqu’en Italie !

    Bref le soir c’est souvent un retour dans la trappe a bagages du 2éme niveau !!!
    C’est pas confortable, mais au moins je ne reste pas debout !!!

  11. j’ai entendu à la radio : promesses de la Région pour navettes Metz Luxembourg avec rames neuves, 1 toujours en réserve avec conducteur … N’ai je pas rêvé ? Je ne le retrouve pas, sur le Net.
    Pour vous, Renardes, ce serait effectivement un des rêves …
    JL R

    • Bonjour roche, je vous invite à vous connecter sur notre page, ici : http://www.facebook.com/AVTERML, pour en savoir d’avantage de ce qui se passe en Lorraine, sur la liaison Nancy-Luxembourg. Ici aussi, beaucoup de soucis (peut être pas aussi constants que chez vous, mais pénibles au quotidien, toutefois), des promesses non tenues de la SNCF et des politiques, bref, même combat que pour les renards !

      Henry Delescaut, secrétaire général de l’AVTERML

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s