Etat des lieux

Voici la réponse de Monsieur Dominique Normant, (SNCF MOBILITES / DIRECTION REG DE PICARDIE / DIR IND ET COM PIC) à notre courrier du 6.

Bonne lecture !

 

« Un point sur la situation des derniers jours.
Globalement, depuis 3 semaines nous avons un redressement de la ponctualité des trains.

Malheureusement, cette semaine, divers incidents sont venus impacter les pointes de trafic des différentes journées.

Incident majeur impactant l’infrastructure sur la zone de Longueau :

Mardi 4 matin, une installation technique s’est mise en dérangement impactant les axes Amiens – Paris et Amiens – Compiègne. Les équipes de maintenance n’ont réussi à déterminer la cause de l’incident que mercredi en début d’après-midi puis à procéder aux travaux réparateurs pour 16h30 ce même jour.
De ce fait, 3 pointes de trafic ont été impactées (mardi matin – mardi soir – mercredi matin). Cet incident a provoqué d’importants retards sur les 2 matinées. De ce fait, afin de maintenir une desserte minimale des gares de Creil, Chantilly et Orry, des trains de l’axe Compiègne – Paris ont marqué des arrêts exceptionnels.

Panne de l’Intercité 12030 (1er train de la pointe de matinée de l’axe St-Quentin – Paris) au niveau de Chevrières. De ce fait nous avons détourné les trains St-Quentin – Paris à partir de Compiègne.
La circulation de Compiègne vers Creil a été totalement paralysée. Afin de maintenir une desserte de Creil, Chantilly et Orry, des trains de l’axe Amiens – Paris ont marqué des arrêts exceptionnels.

Du fait de ces incidents, nous avons donc eu un nombre de trains réduit desservant les gares du sud de l’Oise.

Parallèlement, nous avons dû faire face à 3 incidents important affectant le matériel roulant :

–          Panne structurante d’une rame Régiolis occasionnée par le heurt de branche ayant provoquée des dommages très important sur les installations techniques installées en toiture. Après 2 ans de circulation de ce type de matériel un peu partout en France, il s’agit du premier incident de ce type pour lequel des travaux lourds de remise à niveau doivent être menés avec les équipes du SAV d’Alstom

–          Fuite d’un WC d’une automotrice à 2 niveaux (TER 2NNG) impactant l’ensemble du plancher de la rame. Celle-ci est arrêté au moins 2 semaines pour nettoyage intégral du plancher (nécessitant la dépose des sièges) et la réparation du WC

–          Panne d’une installation de maintenance des roues des locomotives assurant la traction des rames V2N. Il s’agit d’une panne importante qui va nécessiter l’acheminement des locomotives vers Lille afin de réaliser les opérations régulières de maintenance. De ce fait, les rames V2N ne peuvent être toutes mises à disposition.

Afin d’assurer la totalité du plan de transport, nous avons donc dû faire circuler des trains en composition réduite. Ceci, conjointement à l’incident de Longueau et à la panne du 12030, a fortement détérioré les conditions de transport.

Les équipes de maintenance sont mobilisées ce week-end afin de commencer à redresser la situation.

J’espère que ces éléments vous auront permis de comprendre la situation vécu cette semaine.

Je vous souhaite une bon fin de week-end. »

 

Advertisements

3 réflexions sur “Etat des lieux

  1. Au moins il répond…. Lenormant, même si les explications sont à mourir de rire, surtout celle du wc. Merci Nora

    Envoyé de mon iPhone Élisabeth

    >

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s