SNCF – (dis)connecting people

Demain, vous ne parlerez plus à un agent en gare, vous ferez le « 3635 »...

Demain, vous n’achèterez plus vos billets à un guichet, de toutes façons, « un voyageur sur deux commande son billet sur internet ». Si vous êtes l’autre voyageur, tant pis…

Déjà, usagers du quotidien, vous n’avez plus de bulletin de retard, vous devez l’imprimer vous-même. Si vous n’avez pas d’imprimante (tout le monde ne travaille pas dans un bureau ou n’est équipé) tant pis…

Demain, usagers du quotidien, il n’y aura plus de Blog de Ligne. C’est à dire de site consultable pour échanger et s’informer. Il faudra passer par Facebook. Si vous n’avez pas de compte Facebook, tant pis…

Demain, l’indispensable pour voyager, c’est un smartphone (avec un compte Facebook et – renard averti – Twitter) – pensez à un forfait adéquat! Internet est devenu un self-service permettant de se passer des gens qui autrefois créaient un lien.

De fait seront exclus les illettrés, les personnes âgées, les gens qui ont des forfait limités par souci d’économie, ceux qui refusent d’avoir un compte FB ou un téléphone qui servirait à autre chose que de téléphoner (quand ce n’est pas un téléphone tout court), les étrangers ou français maîtrisant mal la langue, les « tapez 1 », ceux qui vivent dans des zones à réseau réduit ou inexistant… Regardez autour de vous, vous connaissez forcément quelqu’un qui entre dans cette catégorie.

C’est beau le service public… C’est beau l’égalité…

renardeau s’entraînant à prendre le train.

 

Publicités

2 réflexions sur “SNCF – (dis)connecting people

  1. Merci à cette nouvelle génération qui préfère le numérique . C’est grâce à eux que nous en sommes arrivés là . Ils viendront se plaindre lors de nombreux dysfonctionnements de n’importe quelle nature. Cet esprit individualiste d’égoïsme. Ce n’est peut être pas forcément de leur faute mais de celle de leur parent qui les ont élevé dans ce système. Maintenant les autres usagers sans smartphone ne pourront plus acheter leur billet aux guichets . Comment vont-ils faire? Ils vont se faire traiter de fraudeur par dessus le marché . il y a de quoi se révolter.

  2. Je l’ai déjà dit ici, mais le plus étonnant avec la privatisation Anglaise, c’est la visibilité du personnel. Y en a partout. Du monde en gare, et du monde dans les trains. Conditions de travail et salaires inconnus, mais c’est qu’il y a bien un intérêt économique a embaucher.

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s