« M’sieur, j’peux sortir ? »

C’est difficile de faire partie du personnel soignant aujourd’hui. Je suis la dernière non COVID+ de mon équipe. Pour combien de temps ?

Il faut faire « sans« , sans masques (oui, encore), sans surblouses (on a besoin de surblouses*), sans moyens obtenus sans lutte ou quémandage.
Il faut faire « avec« , avec une partie de la population qui n’a toujours pas compris…

J’avais déserté les réseaux sociaux. Parce que pour moi, le décalage est immense entre vos applaudissements à 20 heures et vos demandes de « bon de sortie » à toute heure adressées aux élus locaux sur les réseaux sociaux. Ces demandes traduisent plusieurs choses:
* le manque de clarté des autorisations gouvernementales (et encore une fois, aller travailler, OUI, mais il FAUT alors protéger TOUS les travailleurs), des injonctions souvent contradictoires
* le manque de cohérence des autorisations : le marché, oui, mais, la forêt non, l’église non mais le buis des rameaux oui, les magasins oui, mais, le vélo non sauf
Sans oublier ceux qui ne demandent pas, qui se pensent rebelles à prendre le risque de la prune pour une marche en forêt et en famille (il fait si beau!). On peut comprendre le besoin psychologique de ceux qui vivent dans trop peu d’espace, moins de ceux qui ont un jardin. Comment garantir que vous ne tomberez pas ? Que vos enfants ne toucheront rien? Que celui qui est porteur sain ne l’a pas filé à son enfant qui va jouer avec celui du voisin qui… c’est une chaine invisible mais qui a une conséquence ben visible dans nos services.

On va le dire clairement : la dérogation ne vous évite qu’une chose : la contravention.
La dérogation ne vous évite pas le virus.

Paris n’a pas encore atteint son pic. Nous oui, et il ne faut pas penser que pic aujourd’hui = descente demain .

Sur la route vers mon hôpital parisien (plus de trains pour assurer mes horaires) je croise plus de voitures depuis que le mot « déconfinement » a été prématurément prononcé par le premier ministre. Dans Oise Hebdo, on se demande même si l’Oise ne va pas être déconfinée en premier, puisque sur le papier (et sur le papier seulement) on a été enfermés plus tôt. Il n’y avait pas d’école, mais combien de gamins dans les rues ? Il n’y avait plus d activités associatives, mais les parents (et moi) étions tassés dans les demi-trains.

Nous ne sommes pas des enfants.
Nous voulons sortir ? Sortons. Mais assumons alors d’être de ceux qui aident le virus. Acceptons d’être de ceux qui vont prendre le risque de contaminer quelqu’un (ou soi-même). Nous, qui touchons toujours quelque chose sans nous en rendre compte.

Ne nous applaudissez pas à 20h00 si par votre attitude en journée vous allez finir par me rendre malade.
Ne nous applaudissez pas à 20h00 parce que vous pensez que je suis une héroïne. Alors que mes collègues et moi ne faisons que notre travail et que ce que j’attends de vous, c’est de m’y aider en restant chez vous.
Si vraiment vous voulez m’aider, moi et mes collègues, aidez-nous à obtenir des masques et des surblouses. Aidez-nous simplement faire notre travail.

Et sur la durée, c’est vous qui serez des héros.

merci.

*surblouses de peintres, d’autres activités…

4 réflexions au sujet de « « M’sieur, j’peux sortir ? » »

  1. en copiant collant votre texte, et en l’expédiant à mon staff d’amis, je vais participer à la lassitude de certains. On reçoit trop de Covid, et, parfois, du mal intentionné ou du révoltant. Des 20 mails trouvés, ce soir (pareil, ce matin, entretemps, j’ai eu d’autres occupations), le vôtre est celui que je lis, en premier. Dans votre auto, vous risquez moins qu’entassée dans une compo courte. mais c’est de la fatigue en plus. Courage ! JL .

Vous aussi, exprimez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s