Bras de fer

 

Pour l’usager, la seule chose possible est de regarder ce calendrier et d’anticiper son télétravail. Et d’investir dans de bonnes chaussures et des parkas solides.

Bon courage à tous.

Peu de trains en Hauts de France, pas mieux en Transilien… pour mardi.

Publicités

Au théâtre ce soir : « de l’importance de la pertinence »

Comédie dramatique (2018) de Renarde Creilloise – Extrait du monologue dit de la Renarde exaspérée

Un mardi soir de février, gare du nord puis gare de Creil – avec dans les rôles principaux Gaelle, renarde Creilloise, des usagers épuisés et du personnel missionné pour contrôler sans prise de conscience du non-service récurrent…

« voilà ce que je vais écrire à la SNCF… On verra s’ils répondent…
Mardi soir, contrôle des billets avant l’accès au train à Paris Nord… Pénible quand il reste peu de temps et que le monde se presse, mais soit. Un agent regarde mon billet, me laisse passer. Sa collègue a visiblement trouvé que le contrôle était trop rapide et me prend le billet des mains, n’écoutant pas ce que je lui dis… Pour la civilité, on repassera…

Le train part un peu en retard et effectivement, on a bien +10 à l’arrivée – on le voit aux écrans, car les excuses sont inexistantes. Ce n’est pourtant pas le personnel qui manque : contrôle à l’arrivée !
Nous avions déjà TOUS été contrôlés à Paris, quel était l’intérêt de recommencer à Creil (ne me répondez pas que vous les 3 ou 4 passagers de Chantilly ou Orry justifient ce déploiement!), avec un train en retard en plus ! Le seul résultat : faire sortir les usagers de leurs gonds… Oui parce que la SNCF appelle les usagers des clients désormais, pourtant des CLIENTS sont en droit d’attendre un service et de l’amabilité de la part des fournisseurs non ? Pas d’être considérés comme des voleurs ou des fraudeurs ou je ne sais quoi d’autre… Faudrait nous expliquer le manque de communication entre les équipes ou le pourquoi du comment de ce nouveau contrôle à la descente du train …

Les sourires commerciaux et la politesse appuyée que les agents opposent à toute tentative de discussion (on sent que la formation a été efficace sur ce point) achèvent nos nerfs déjà à rude épreuve. »

On vous dit tout…

Côté SNCF
1) Lors de prochaines (et proches) réunions, la Région va porter notre demande pour une amélioration de la transmission d’information aux voyageurs, au quotidien ET dans les périodes de crises. On a tous pu constater qu aujourd’hui, à une question posée, autant de réponses que d’interlocuteurs. On a l’info SMS, celle « sur le quai », dans le train, en gares, et la Twitter (et plus rigolo, on a celle « après coup ».

L’idée est de demander à la SNCF de simplifier (décloisonner) pour que LA bonne info circule et qu’elle soit transmise illico aux usagers.

Tout bête non ?

2) C’est la région qui finance le Fil Twitter ( @Picardie_Ter ) – nous ne le savions pas. Force est de constater une réelle évolution depuis ses débuts. On a aujourd’hui des Twittos qui savent de quoi ils parlent et sont pro-actifs. Un petit pas de plus pourrait être de nous prévenir en cas de trains courts -quelque chose de plus élaboré que les textes des sms reçus ; )- et cela rejoint la demande ci-dessus : une meilleure communication chez eux, pour une meilleure info pour nous.

 

 

 

2) Coté parking d’Orry

Nous avons compilé vos demandes (ci-dessous), qui portaient presque toutes sur un refus de la hausse de 36%.
Pour rappel, deux problèmes sont identifiés : la hausse et la saturation
A l’occasion de la réunion de ce soir, nous allons transférer les suggestions suivantes:
* demande d’une hausse raisonnable, qui ne prive pas le SICGPOV de ses bénéfices nécessaires sans les exagérer.
– si le SICGPOV a besoin d’argent, supprimer la gratuité des samedis est une option. Ainsi, les charges ne pèseraient pas que sur les travailleurs, mais sur les utilisateurs (d’où qu’ils viennent.  Certains de Chantilly ou de la Ligne H)
– le tarif étudiant ne peut pas être celui d’un travailleur. Mais certains étudiants ne sont parfois que… virtuels et ce sont les parents qui utilisent frauduleusement l ‘abonnement. Nous proposons de simplement vérifier chaque cas chaque mois.
– augmenter, oui mais c’est sans fin si c’est pour écrémer. Nous demandons aux élus de proposer des solutions alternatives et moins chères que le parking (bus adaptés en horaires et fréquence, co-voiturage bien indiqué sur les parkings en gare et dans chaque ville). KEOLIS a le monopole (pourquoi?) et dépend désormais de la région. Nous allons donc nous rapprocher d’elle pour trouver une solution aux horaires adaptés aux scolaires.
* répartition sur les parkings : les abonnés sur les grands espaces, les utilisateurs quotidiens sur l’esplanade et le petit parking
* augmentation de la partie prise en charge par les municipalités : plus la ville est éloignée, plus elle devrait payer.

Nous rappelons que cette réunion est ouverte au public, qui n’a toutefois pas droit à la parole. Qui vote quoi n’est donc pas un secret et nous informerons les élus que nous transmettrons les choix des votants aux administrés.