Un seul train nous manque et tout est surpeuplé…

cc : Messieurs Xavier bertrand, Gérald Darmanin, Eric Woerth

Monsieur Dominique Normant,

Hier, c’était jeudi. Jeudi-maudit, pour les habitués.
Un train est tombé en panne (impact dès le 7H01 Orry) , et a bloqué TOUS ses copains qui venaient de Compiègne.

Saluons au passage la réactivité sur le terrain : recherche de bus et d’itinéraires bis bien relayé en ligne (ou en MP)

Mais ne saluons pas, évidemment pas TOUTES les compos courtes qui n’avaient rien à voir avec cette panne qui nous ont ensuite été infligées, avec des usagers laissés à quai.

Difficile pour Chantilly et Orry de se rendre en travail autrement qu’entassés comme des xxx (mettez le mot qui vous concient)

L’info est meilleure, même si parfois les causes des retards sont inappropriées – une panne annncée quand c’est simplement un CdB manquant (merci encore une fois d’avoir soulagé notamment notre collectif grâce à des intervenants mieux formés et pro-actifs) mais le parc reste très fragile. 

Avec une belle égalité TER/IC.

Hier, en quelques photos – matin ET soir : grand moment du 18h04 compo courte.

On a noté 1 malaise. C’est une chance que le bilan soit si léger. Le Picard aurait-il muté en Koh-Lantiste, subtilement ?

Quand les nouvelles rames – plus solides ? – viendront-elles soulager nos ptits corps et esprits? Quel est le programme ?

Dans l’attente de votre réponse.

PS : Monsieur Darmanin, si vous n’avez pas été remplacé à votre poste de VP Transport, merci de prendre le temps de répondre. Nous suivons votre actualité sur Twitter et certes, nous vous constatons occupé, mais pas au point de nous négliger… c’est assez maladroit. Les élections – toutes – ça se joue au quotidien…

jeudi 6 avril 2017

#poissond’avril

ou plutôt « sardines » de mars…

On a sacrément mal terminé mars, avec de la surcharge pour cause de rame en panne, encore et toujours

Un malaise à la clé pour une jeune femme à l’arrivée Paris Nord.

L’info est plus réactive, la régularité s’améliore (on partait de très loin), mais les problèmes de maintenance sont toujours terriblement impactant : les compos courtes nous offrent des voyages indignes, excluants et dangereux. Certains chefs de bord sen émeuvent, en vain hélas…

Vos vidéos visibles sur notre chaine Youtube

Bilan de printemps

Où en sommes-nous du triple A ?

Assis ? c’est encore aléatoire : les récurrences de pannes sont encore trop fréquentes et génèrent (au choix) des suppressions, des compos courtes et parfois « seulement » des retards »

A l’heure ? voir ci-dessus… problème sur train, « +15, +25 etc. »

Avertis ? oui! le fil Twitter est devenu pro-actif ! Nous sommes passés d’un service minimum et frustrant, à une petite amélioration puis à une embellie. Abonnez vous au @picardie_ter

Points circulations, réponses aux questions de 5h30 à 20h30.
Nous avons suggéré une dernière modif : que les numéros de trains soient complétés par des infos types « départ PNO telle heure/arrivée … » pour ceux d’entre nous – et nous sommes la majorité – qui ne connaissons pas nos trains par numéros.

Nous sommes en mars. Les nouvelles rames tant attendues sont arrivées. Elles seront en service dès cet été. Espérons que nous ne manquerons pas de conducteurs 🙂

et notre intervention d’hier sur le barreau Creil Roissy, c’est ici, vers 3 minutes : France3 picardie, reportage de Pierre Guillaume Creignou

renard printanier – autoportrait circa 2017