A s’baraque à service public

Chapitre 1

Un service public est une activité exercée directement par l’autorité publique (Etat, collectivité territoriale ou locale) ou sous son contrôle, dans le but de satisfaire un besoin d’intérêt général.

Le principe d’égalité : l’accès au service public doit être possible pour tous de manière neutre et laïque.
Le principe de continuité : le service public doit permettre de satisfaire les usagers de façon continue, sans retard et sans interruption (sauf celle prévue par la réglementation par exemple, la grève).
Le principe d’adaptabilité : les services publics ont l’obligation de s’adapter aux évolutions de l’environnement global.               Le principe d’équité : ce principe affirme que l’égalité est proportionnelle et, à situations différentes, traitements différents.

 

Chapitre 2

 

Chapitre 3

Bientôt, ce super service… à la place des gares. Et non en complément. Et pas « quotidien ».
Qu’on ne s’inquiète pas. On va nous y habituer… Il suffit de fermer les guichets, de pousser au tout numérique…
De transformer les gares en arrêts.
Par contre attention, il ne nous sera pas possible d’obtenir frites ou pizzas…

 

 

non, rien… tout va bien…

 

 

Publicités

Concours avec rien à gagner… et tellement à perdre

Nos amis du TER Metz Luxembourg ont passé la semaine à nous challenger sur nos conditions pourries et si d’habitude notre concurrent en la matière se situe beaucoup plus au sud, chez les Naufragés PAC, là, les messins ont fait plus fort que nos vaches, personnes ou sangliers sur les voies…

 

On fait ptits joueurs les Renards… va pas falloir se laisser distancer comme ça, on a un rang à tenir…

SNCF – (dis)connecting people

Demain, vous ne parlerez plus à un agent en gare, vous ferez le « 3635 »...

Demain, vous n’achèterez plus vos billets à un guichet, de toutes façons, « un voyageur sur deux commande son billet sur internet ». Si vous êtes l’autre voyageur, tant pis…

Déjà, usagers du quotidien, vous n’avez plus de bulletin de retard, vous devez l’imprimer vous-même. Si vous n’avez pas d’imprimante (tout le monde ne travaille pas dans un bureau ou n’est équipé) tant pis…

Demain, usagers du quotidien, il n’y aura plus de Blog de Ligne. C’est à dire de site consultable pour échanger et s’informer. Il faudra passer par Facebook. Si vous n’avez pas de compte Facebook, tant pis…

Demain, l’indispensable pour voyager, c’est un smartphone (avec un compte Facebook et – renard averti – Twitter) – pensez à un forfait adéquat! Internet est devenu un self-service permettant de se passer des gens qui autrefois créaient un lien.

De fait seront exclus les illettrés, les personnes âgées, les gens qui ont des forfait limités par souci d’économie, ceux qui refusent d’avoir un compte FB ou un téléphone qui servirait à autre chose que de téléphoner (quand ce n’est pas un téléphone tout court), les étrangers ou français maîtrisant mal la langue, les « tapez 1 », ceux qui vivent dans des zones à réseau réduit ou inexistant… Regardez autour de vous, vous connaissez forcément quelqu’un qui entre dans cette catégorie.

C’est beau le service public… C’est beau l’égalité…

renardeau s’entraînant à prendre le train.