Dans une gare, on croise…

… selon le Président de notre République, deux types de personnes (« ceux qui reussissent et ceux qui ne sont rien »). C’est un peu limité. Il en oublie… Il y a aussi (notamment) les discrets travailleurs qui espèrent arriver/rentrer à l’heure. Ceux qui subissent les aléas des transports quotidiens et ceux qui luttent.

En 5 ans de combats, on en a croisé pas mal. Des Renards occasionnels et des plus réguliers.

La première à partir fut LilouChou, lassée du TER, espérant du RER A des trajets meilleurs.

Puis PassagèreChantilly leva le pied, gardant sa belle et intelligente énergie pour sa vie privée, tant nos conditions de transport contribuaient déjà à nous priver de vie…

D’autres sont partis, plus discrètement. Qui en moto, qui en province.

D’autres encore sont venus, moins sur le Blog, plus sur Twitter (honnêtement, beaucoup plus pertinent et rapide pour l info en temps reel et le partage immediat).

On a ceux qui donnent, et ceux qui prennent. Et on a celle qui après avoir beaucoup donné quitte la Picardie pour s’installer à Paris. SNCFMepuise va énormément nous manquer. Je veux la remercier pour tout ce qu’elle a apporté, sourire compris. Nous avons partagé beaucoup et ça n’est pas rien…

Des 3 Droles de Renardes originelles il ne reste que moi. Moi qui fais tout pour limiter mes déplacements en IfF ou jongle avec les horaires pour limiter les dégâts.

C’est le constat d’une usure.

Hop, soldes!

Nous sommes nombreux à avoir reçu cette pub. Nous qui voyageons toute l année en soldes inversées : plein tarif mais demi trains, horaires affectés par les travaux, la chaleur, les absences de personnel etc.

C est tarif reduit pour service reduit qu on devrait avoir… et pas que 3 semaines