Encore une sale semaine…

1h50 de retard cette semaine, soit 3 trajets Compiègne – Paris…

Je ne parle pas des 40% de régularité, en hausse par rapport à la semaine dernière…mais toujours à des années lumière d’un taux régularité satisfaisant…

Bref…vivement la fin de l’automne, l’arrivée de nouvelles rames, des aiguillages qui fonctionnent, des passages à niveau qui se ferment au passage d’un train et se relèvent après…

Image-1

Publicités

Le jeux des 7 excuses…

Dans la famille des excuses improbables je demande 🥁🥁🥁 « c’est la faute des voyageurs si les trains sont en retard ! »

Lundi 20 novembre 2017, 18h33, j’arrive en courant à la Gare du Nord (non les ennuis ne commencent pas à GDN…merci le RER E…) pour prendre un train vers Compiègne.

Le 18h34 (N°847927) annoncé en retard de 10 minutes, le 18h40 (N°847829) retardé de 20 minutes, bref, encore la promesse d’une belle soirée en perspective…jusqu’à ce que, Oh miracle, je n’aperçoive dans un halo de lumière, le 18h19 toujours à quai !! Ni une, ni deux, suivant le précepte de « un tiens vaut mieux que 2 mieux tu l’auras », je sprinte vers la dernière porte ouverte de ce qui semble bien être le prochain train en partance pour Compiègne !

Arrivé à la porte devant laquelle veille au grain le contrôleur, le souffle encore court de ma course effrénée dans les sous terrains parisiens, je demande (très poliment) confirmation que ce train dessert bien la gare de Compiègne. Le contrôleur me répond (un peu moins aimablement) « oui mais si je passe mon temps à faire monter des gens nous ne partirons jamais ! ».

Je n’ai pas pu m’empêcher d’évoquer les 3h30 de retard accumulées la semaine précédente et mon envie de rentrer chez moi au plus vite ce à quoi il me rétorque « Monsieur, la semaine dernière c’est la semaine dernière et cette semaine c’est cette semaine ». Ce n’est techniquement pas faux et j’aurais aimé le croire mais compte tenu des 15 minutes de retard ce matin et des 30 minutes de retard ce soir j’ai pourtant l’impression que cette semaine risque bien d’être un copié/collé de la semaine dernière !!

En tous cas je prie l’ensemble des voyageurs de l’IC2325 de bien vouloir m’excuser pour avoir mis leur train en retard…

Petite dédicace au contrôleur qui a été beaucoup plus agréable et professionnel sur la suite du trajet. Nous comprenons que vous soyez énervé de travailler dans des conditions et avec du matériel pareil, comprenez que nous ayons simplement envie de rentrer chez nous le plus vite possible !