24 au 30 Novembre – 1er semestre 2015 : ça puire !!!

Merci à Bernard d’avoir endossé son costume d’oiseau de mauvaise augure pour nous donner des nouvelles du Front qui nous laissent présager du pire :

À peine les nouvelles grilles horaires pour 2015 mises en place le 14/12/2014, placées, rappelons-le, sous le signe de la ROBUSTESSE comme répété par le Directeur SNCF TER Picardie – chiche ? on prend les paris ?!? – que nous allons avoir le droit à 6 mois de travaux et ralentissements dus aux limitations de vitesse sur nos lignes Paris-Amiens et Paris – Compiègne – St Quentin sur le premier semestre 2015.

Rien que pour les 6 premiers mois de 2015, il n’y aura que 32 jours SANS travaux/ralentissements (sur l’ensemble des deux lignes)  sur 125 jours en semaine ! Et une bonne partie pendant les vacances !!

32 jours sans travaux ! Et puis comment chacun sait, les travaux, on sait toujours quand ça commence, mais jamais quand cela se termine, donc à l’arrivée, on ne va pas avoir beaucoup de jours sans être impactés !!!

Voici le calendrier :

 

Capture d’écran 2014-11-23 à 23.27.08

On n’est pas prêt d’arriver à l’heure au boulot ou chez nous avec tout ça.

Manquerait plus qu’un petit coup de grève, un soupçon d’affaissement quelquepart sur nos lignes, le tout saupoudré de neige ou verglas et tous les ingrédients sont là pour un cauchemar puissance 10 quotidien.

Mais chut, j’arrête là, je ne voudrais pas nous porter la poisse…

Remarque, cela va permettre à la SNCF de cacher les problèmes de régularité/robustesse du SA 2015 derrière ces 6 mois de travaux. Les excuses sont déjà toutes trouvées.

***

Et n’oubliez pas de nous remonter vos points sur l’état de la Gare du Nord (pour rappel, le Collectif SNCFvamtuer avait rédigé un document complet, remis à la SNCF début février 2014):  laisser un commentaire ici

 

Gare du Nord : vos avis sont attendus !!

Un agent SNCF travaillant sur notre ligne s’est porté volontaire pour participer à une conférence organisée vendredi concernant la Gare du Nord et ses changements actuels.

« Cette réunion vise à pointer les plus et les moins en termes d’agencement et d’avancement des travaux de la gare (nouveau commissariat, présence en gare des militaires, police, douane et Suge, affichage propreté etc…). « 

Cette conférence permettra au directeur de la Gare du Nord de présenter l’avancement des travaux et de recueillir les avis des agents sur les nouveaux services proposés et les pistes d’amélioration.

Cet agent est venu vers nous pour nous proposer de relayer nos commentaires, et ainsi apporter la vision de la clientèle qui transitent chaque jour en Gare du Nord.

Donc concrètement avez-vous constaté quelques changements récemment ? Quel est votre sentiment global sur la sécurité au sein de la gare selon les heures de la journée ? A-t-on remarqué des progrès sur la propreté des espaces de la gare ? Du confort d’attente ?
Toutes vos remarques (pas besoin d’être étoffées) sont intéressantes.

Du 17 au 23 novembre – du réchauffé !

les articles de Mépuise, c’est comme la bonne cuisine, c’est tout aussi bon réchauffé et servis avec les ingrédients de saison!!

Au menu, le chef SNCFvamtuer vous propose une combinaison inattendue
de saveurs pour un repas unique empreint de médiocrité et de promiscuité:

concombre-de-rameurs-13.320x240

Ramons, ramons, galériens des TER et Intercités Picardie !

***

Entrée

Jésus en fines tranches et ses cornichons

Plat de résistance

(oui, parce qu’il en faut de la résistance pour voyager matin et soir dans de telles conditions !)

Pigeon dégarni et flapi sur son lit de pépinettes

Trou Normand

Mougeon dépressif en daube et ses légumes vapeur

Plateau de Fromages

Petits chèvres chauds en croutes odorantes de petons négligés

Dessert

Farandole de balivernes agrémentée d’excuses bidons et un soupçon de mauvaise foi

OU

Paris-Brest made in Picardy avec sa crème de retards et sa pâte à choux en suppressions

Vin

Le chef vous suggère un petit Domaine de Picardie 2011 Vendanges tardives – Cuvée Spéciale Cadencement- un vin robuste au goût acerbe et âcre

Café

En intraveineuse, en rail, en gélule ou méga serré… pour tenir toute la semaine dans de telles conditions.

Digestif

Incontournable car l’addition sera comme d’habitude bien trop salée, comptez environ 140 EUR minimum par mois (sans compter le prix du parking) pour voyager en rang d’oignons devant les chiottes des bombardiers, engoncés dans les porte-bagages, ensardinés dans les allées ou à même les marches des escaliers !

Bon appétit !

Du 10 au 16 novembre – Questions/réponses

Hooou, SNCFVamtuer est à la bourre ce matin…. en retard pour la publication comme un TER à quai!

Pardonnez ce moment d’égarement dû à une affluence exceptionnelle de motifs privés :pouf pouf:

en plus, y’avait pas grand chose à faire, vous copier le dernier courrier envoyé ET la réponse de monsieur Normant.

 

notre courriel du 7 novembre : « robustesse mon cul »
3 semaines de retards, suppressions et compos courtes non stop

« une innovation : un train arrivé hors quai hier à Orry a provoqué la blessure d’une femme (fait signalé avec témoin en gare) – un train (le 16h10) qui subissait un retard de 36 minutes au départ.
La SNCF nous promet de le « robustesse » avec la mise en place des nouveaux horaires dans 4 semaines
Nos griefs ?
* la SNCF a seulement commencé en pleines vacances scolaires à INFORMER les usagers en présentant des horaires « projets » (qui sont en réalité quasi finalisés).
ces horaires vont avoir des impacts considérables sur les usagers en amont de Creil et transformeront inévitablement la Picardie en région dortoir. Un pétition est disponible ici
* le 18h19 au départ de Paris va être supprimé et c’est passé sous silence (ou « ben… vous prendrez le 18h37 – les parents qui ont des enfants à récupérer apprécieront)
* la maintenance des rames nous semble aléatoire (cause de retards pour pbms de fermeture de portes par exemple) ou de compo courtes
* tout est prétexte à retard : ce matin, c’est la pluie (!! oui, en Picardie)
* un passage sous silence TOTAL sur les 6 semaines de travaux à venir dès janvier, fatalement impactant sur les premiers trains
et bien sûr, aucun espoir d’amélioration, car qui croit encore au miracle de la robustesse ?
pas nous.
parleamonQ

ce ne sont PAS mes fesses

la réponse (de Normand) de Mr Normant

Bonjour,

Je fais suite à vos différentes interventions des derniers jours afin de vous faire un point de situation.

Comme vous le soulignez, la régularité des trains est mauvaise depuis plusieurs semaines.

Nous pouvons regrouper les causes en 3 catégories :

- les causes externes au monde ferroviaire : intempéries – accident de personne – colis suspects – … Ces causes sont en augmentation avec principalement pour motif les colis suspects pour lesquels les forces de l’ordre nous ont demandé d’adopter une posture très sécuritaire ce qui péjore fortement la circulation des trains. A l’inverse, pour le moment, la période de fragilité liée à la chute des feuilles entraînant des limitations de vitesse pour cause de patinage ou d’enrayage des trains se passe plutôt mieux que l’an dernier. Il semble, mais il est encore un peu tôt pour l’affirmer définitivement, que les modifications que nous avons apportées sur tous les AGC soient réellement bénéfiques

- les incidents liés à l’infrastructure : depuis de nombreuses semaines, nous faisons face à des incidents multiples répartis sur l’ensemble du territoire et non récurrents. Nous avons alerté nos collègues gestionnaires de l’infrastructure qui entretiennent ces installations qui, pour certaines, sont vieillissantes. Cette situation conforte le besoin des importants travaux que la Picardie va connaître en 2015 (renouvellement total des voies entre Jaux et Ribécourt de janvier à avril puis de Chantilly à Gannes d’avril à octobre)

- il y a enfin de nombreux incidents qui affectent le matériel. Ceux-ci ne touchent pas que le matériel TER mais également les trains de Fret. Ainsi, depuis la rentrée de septembre la circulation des trains a été fortement pénalisée à plusieurs reprises par des incidents affectant des trains de Fret tant SNCF que d’opérateurs privés (ruptures d’attelage assimilables à des déraillements tant que la vérification complète du train n’a pas été réalisée – panne de locomotives – déplacement de chargement – …). Le matériel TER est également en cause. Il s’agit plus précisément des locomotives des rames V2N. Si nous avons réussi à réduire le nombre d’incidents liés aux portes sur ces rames, nous sommes actuellement confrontés à des incidents affectant les locomotives de ces trains. Il en est de même concernant les locomotives des rames Corail d’Intercités. De ce fait, dans le cadre de l’assistance mutuelle entre IC et TER, il nous arrive de prêter une rame automotrices à IC ce qui permet d’assurer le train plutôt que de le supprimer (ce qui poserait, en heure de pointe le problème de l’acheminement des voyageurs). Cela tend donc la production du TER, amenant parfois des réductions de capacité (rame unique au lieu de 2 sur certains trains).

Concernant les actions concrètes que nous menons, celles-ci touchent divers types de matériel.

Afin de réduire la fragilité du parc V2N, nous mettons en place une nouvelle organisation qui va nous permettre de disposer d’une locomotive supplémentaire. Cela permettra de fiabiliser les V2N. cette organisation est actuellement en cours de mise en place.

En complément, le matériel Régiolis déjà livré est en cours de fiabilisation. A chaque fois que nous mettons en service du nouveau matériel, il y a toujours une période sensible qui permet de « déverminer » les rames (découverte et solutionnement d’incidents liés à la nouveauté du matériel). La Picardie ayant été une des 4 régions équipées en premier de ce type de matériel, les équipes d’Alstom qui assurent le service après-vente des rames sont fortement sollicitées par le TER Picardie. La situation du parc s’améliore de mois en mois puisqu’en juillet 75% des trains devant être assurés en Régiolis l’on réellement été, ce nombre passant à 80% en août puis 85% en septembre. Plus la fiabilité du parc Régiolis augmente, moins l’assistance par d’autres rames est nécessaire, réduisant ainsi la tension globale sur le parc.

Enfin, d’importants travaux ont été menés sur les rames de type TER 2N NG (automotrices à 2 niveaux) afin de fiabiliser le dispositif de visualisation via les caméras, nécessaire sur la ligne Paris – Beauvais. Toutes les rames ont fait l’objet d’un rétrofit de cette installation et, à l’heure actuelle, 2 rames présentent des incidents récurrents mais aléatoires pour lesquelles les ingénieurs du centre de maintenance du Landy travaillent avec les spécialistes nationaux afin d’identifier les causes réelles d’incidents et pouvoir les corriger.

Dans le cadre du service annuel 2015, nous avons monté un roulement de rames permettant de disposer le matin de 3 rames automotrices de 2 niveaux de réserve. Une sera positionnée à Beauvais et les 2 autres à Creil. Celles de Creil se substituent à l’actuelle V2N, ce qui donnera plus de souplesse dans l’utilisation de ce matériel de réserve car l’enclenchement en opérationnel d’automotrices est plus souples et plus rapides que celui de la V2N.

Voici donc les mesures que nous mettons en place qui doivent permettre de retrouver une meilleure fiabilité et donc une meilleure disponibilité du parc.

Cordialement.

 et en cadeau (émission du 8/11) : http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/emissions/la-voix-est-libre-picardie

Alors, à quoi ça sert ? du 3 au 9 novembre 2014

Je mets l’année dans le titre, parce que l’autre jour, en cherchant une image je suis tombée sur un texte de l’an dernier et ai réalisé avec horreur que ça n’avait pas pris une ride.

La semaine pourrie que les usagers du TER (et nos amis IC) ont vécue la semaine dernière, totalement passée sous silence – rien sue le Blog officiel de la SNCF et pas de réponse à notre courrier à Mr Normant ou la façon dont les infos sur le SA 15 ou les « nouvelles rames » sont relayées dans la presse, ça pue les rediffusions.

Mention spéciale pour (ouvrez les yeux) la disparition façon David Copperfield du TER de 18h19 au départ de Paris Nord. Ben oui, aujourd’hui on lit ça ou là « le 18h22″, donc forcément, ça ne parle à personne. Malin… Donc je le redis : usagers du 18h19 au départ de PNO vers Orry, Chantilly et Creil, dès le mois prochain vous devrez prendre le 18h07, le 18h37 (terminus Compiègne)  ou le 18h49 (à condition d’y trouver une place). Rassurez-vous, monsieur Gewerc veille : il verra 6 mois plus tard si…. enfin… il verra.

alors à quoi ça sert la mobilisation si on semble n’obtenir que des miettes ? Ben regardez Arras. Ils se sont unis. Ils ont réussi à récupérer un des 2 sillons qu’ils allaient perdre.

Les usagers du TER sont forcément défavorisés dans l’union : trop nombreux, trop de trains, trop de problématiques…

pourtant, voici les dernières actions des Clermontois, durement touchés par le SA à venir : distribution de tracts d’infos
* le 20/10 pour le 848502 à la gare de Clermont
* derrière la distribution de Le Calvez à Saint Just le 28/10
* dans le 17:28 (à partir de Creil ) le 28/10

* ce matin, distribution le 03/11 derrière la distribution de Le Calvez à la gare de Clermont et demain, en gare d’Orry.

pensez à signer la pétition ici et ensemble, demandons un SA compatible avec les vies familiales et professionnelles ! tract

 

Vous avez du courrier (du 27 octobre au 2 novembre)

***Imaginons un monde où TER nous dirait tout….****

« Chers Renards, Chers Usagers

Renard sur le cul de lire un truc sans langue de bois

Renard sur le cul de lire un truc sans langue de bois

 

Vous avez vécu une semaine de merde. Ça a commencé Lundi et ça a perduré jusque Samedi – pas de jaloux.
On vous a montré l’étendue de notre robustesse. Suppressions, retards, compos courtes, portes HS, feuilles mortes qui se ramassent visiblement pas à la pelle, annonces aléatoires ou fantaisiste… vous en rêviez, nous l’avons fait…
Et pourtant, on vous le dit : le SA 2015, ça va être de la balle!! C’est pour votre mieux! Aie confiiiiaaaaaaaance. Ou pas…

D’ailleurs, on va vous présenter les horaires en gare. En loucedé. Entre deux Fête Nat. Pas fous ;)
Pas envie que vous ayez envie de nous les faire bouffer… Parce que pour le nord de Creil c’est assez indigeste.

allez, bonne semaine dans vos TER Surprise et consolez-vous, c’est pas mieux ailleurs.

Et comme on a de l’humour, on vous distribue les horaires en gare de Saint Just demain matin… oui oui… on sait… ce sont les vacances scolaires »

sncf

à Vernon, ça merde aussi !!

 

 

J’accuse… (du 20 au 26 octobre)

Autres temps, autres enjeux…

Zola ne m’en voudra pas de le plagier…

J’accuse TER Picardie d’avoir mal (involontairement ?) géré le calendrier d’information aux usagers au sujet de SA 2015. Sérieusement, la rentrée c’était début septembre et ils n’ont pas pu le programmer avant début novembre? ça leur aurait arraché la langue ou un bras d’autoriser leur personnel à AVERTIR les usagers ? ça les aurait ruinés de coller des affichettes? En passant, vous, usagers, pensez à demander des infos sur les travaux de janvier, surtout si vous prenez les premiers trains du matin

J’accuse le CRP d’avoir pratiqué la censure quant aux commentaires en ligne et la langue de bois dans leurs réponses en ligne ou le mépris dans certains courriers « changez vos habitudes »

J’accuse Pépito and gang de faire les sourds quant aux demandes des usagers – qui rejoignent celles des sneufiens » : un service AU public digne et décent, en accord avec les besoins. Arrêtez de jouer l’opposition entre usagers TGV Arras et TER Picardie quant au sillon 22… Un train en moins ça va pourrir la vie des deux groupes d’usagers. Et si vous communiquiez clairement?

J’accuse tout ce beau monde de ne pas dire la vérité et de jouer sur les « concertations » « consultations » « c’est pas moi c’est lui ».

J’en aurais marre d’être prise pour une buse que je ne me serais pas exprimée autrement.

 

Merci au Courrier Picard pour l’article clic clic.

Rendez vous sur les quais pour la pétition également disponible ICI en ligne dont l’intitulé est clair : 
Exigeons une grille horaire 2015 compatible avec les vies professionnelles et familiales des usagers de Clermont, Saint-Just et des usagers situés entre Creil et Amiens.

 

ouais. on va encore se faire des amis…