Vous avez du courrier (du 27 octobre au 2 novembre)

***Imaginons un monde où TER nous dirait tout….****

« Chers Renards, Chers Usagers

Renard sur le cul de lire un truc sans langue de bois

Renard sur le cul de lire un truc sans langue de bois

 

Vous avez vécu une semaine de merde. Ça a commencé Lundi et ça a perduré jusque Samedi – pas de jaloux.
On vous a montré l’étendue de notre robustesse. Suppressions, retards, compos courtes, portes HS, feuilles mortes qui se ramassent visiblement pas à la pelle, annonces aléatoires ou fantaisiste… vous en rêviez, nous l’avons fait…
Et pourtant, on vous le dit : le SA 2015, ça va être de la balle!! C’est pour votre mieux! Aie confiiiiaaaaaaaance. Ou pas…

D’ailleurs, on va vous présenter les horaires en gare. En loucedé. Entre deux Fête Nat. Pas fous ;)
Pas envie que vous ayez envie de nous les faire bouffer… Parce que pour le nord de Creil c’est assez indigeste.

allez, bonne semaine dans vos TER Surprise et consolez-vous, c’est pas mieux ailleurs.

Et comme on a de l’humour, on vous distribue les horaires en gare de Saint Just demain matin… oui oui… on sait… ce sont les vacances scolaires »

sncf

à Vernon, ça merde aussi !!

 

 

J’accuse… (du 20 au 26 octobre)

Autres temps, autres enjeux…

Zola ne m’en voudra pas de le plagier…

J’accuse TER Picardie d’avoir mal (involontairement ?) géré le calendrier d’information aux usagers au sujet de SA 2015. Sérieusement, la rentrée c’était début septembre et ils n’ont pas pu le programmer avant début novembre? ça leur aurait arraché la langue ou un bras d’autoriser leur personnel à AVERTIR les usagers ? ça les aurait ruinés de coller des affichettes? En passant, vous, usagers, pensez à demander des infos sur les travaux de janvier, surtout si vous prenez les premiers trains du matin

J’accuse le CRP d’avoir pratiqué la censure quant aux commentaires en ligne et la langue de bois dans leurs réponses en ligne ou le mépris dans certains courriers « changez vos habitudes »

J’accuse Pépito and gang de faire les sourds quant aux demandes des usagers – qui rejoignent celles des sneufiens » : un service AU public digne et décent, en accord avec les besoins. Arrêtez de jouer l’opposition entre usagers TGV Arras et TER Picardie quant au sillon 22… Un train en moins ça va pourrir la vie des deux groupes d’usagers. Et si vous communiquiez clairement?

J’accuse tout ce beau monde de ne pas dire la vérité et de jouer sur les « concertations » « consultations » « c’est pas moi c’est lui ».

J’en aurais marre d’être prise pour une buse que je ne me serais pas exprimée autrement.

 

Merci au Courrier Picard pour l’article clic clic.

Rendez vous sur les quais pour la pétition également disponible ICI en ligne dont l’intitulé est clair : 
Exigeons une grille horaire 2015 compatible avec les vies professionnelles et familiales des usagers de Clermont, Saint-Just et des usagers situés entre Creil et Amiens.

 

ouais. on va encore se faire des amis…

Du 13 au 19 octobre – Nos actions

Voici le détail des différentes actions menées par le collectif

Courrier du 17 Mars aux différents représentants région, SNCF et RFF

Questionnaire aux candidats aux municipales de la communauté de communes de Clermont

Réponse au courrier d’un usager de Clermont (« Dave Burton ») par M. Normant

Courrier du collectif IDR 80

Affichage en gare au sujet de la SA2015

Courrier à M. Gewerc

Courrier à M. Courtial

Jeudi 9 au dimanche 12 octobre – le petit bout de la lorgnette

La télé, ça a ces effets là…

Un point de vue girly ou ami(s) concernés « ma poulette/cocotte/bibiche, j’ai pas tout compris, mais t’avais l’air vachement crevée« ;

Mon propre point de vue « merde, faut vraiment que je me maquille quand je suis  aussi flapie« , suivi de « Hummm, j’ai bien fait d’éclaircir ma crinière« .

Et puis très vite, l’essentiel :
pourquoi j ai dit que je me lève à 5h00 pour un train à 8h00 ?? ha oui, j’ai gloubiboulgué mon 6h30 avec les retards et annulations du jour et mon arrivée…

pourquoi on n’entend pas plus Mépuise? et Suiviter? où est Mirrite?? Mince, on est un collectif, les stats, c’est PassagèreChantilly, les synthèses, c’est Mépuise et ainsi de suite!

on a tourné en Décembre puis en début d’année, les infos qu’on énonçait appartiennent au passé…. Tout ce qu’on a dit n’a pu être repris : notre soutien aux chefs de bord, notre inquiétude quant au SA2015 qui entre en vigueur en décembre….

J’ai pas tout vu, puisque je passais la soirée entre l’ordi, la télé et le smartphone. Il faut que je re-regarde. Vous avez loupé l’émission? c’est ici http://pluzz.francetv.fr/videos/sncf_quand_le_service_public_deraille_,110272380.html

On a fait le plein de visites, et nous espérons que les personnes qui passent liront « tout ».

On a eu droit aux inévitables membres de la famille Taka.

Taka-déménager
Taka-changerdetaf
Taka-prendretabagnole
tous plus informés les uns que les autres… tous au premier degré. Espérons que cet effet « taka » va laisser place à son copain « je m’informe ».

J’avoue que mes préférés sont ceux qui, par flexibilité ou chance ont peu d’emmerdes et donc estiment que… ben ça va quoi!!

Voilà qui va faire frémir les « en amont de Creil », genre Clermont, Saint-Just, qui s’inquiètent des nouveaux horaires à venir. Nos renards Clermontois » vont demain matin (jeudi) distribuer des tracts dans les 848502 (6:00), 12004 (6:56), 848504 (7:03) 848510 (8:56).

Espérons que certaines modifications sont encore possibles…

dites donc, avec tout ça on n’a pas vu notre mascotte!!! erreur réparée!

 

 

rediff du vendredi 4 octobre 2013 – Les raisons de la Colère

Originally posted on SNCFvamtuer:

« Dans l’âme des gens, les raisins de la colère se gonflent et mûrissent annonçant les vendanges prochaines »
John Steinbeck

Ce matin, je suis une renardette en colère.
En voici les raisons.

Populisme, récupération politique, poujadisme, insinuation qu’on se fait « mousser » même… les mots ont été lâchés à notre endroit.
Et pourquoi?
Parce que nous remuons, nous écrivons, nous nous obstinons, nous, Collectif SNCFVamtuer – et je pense juste d’y associer également IDR80 – usagers opiniâtres dont le combat légitime est de retrouver des conditions de transports pré-cadencement.
C’est à dire
Assis.
A l’heure
Avertis.

Non, nous n’avons pas la mémoire courte, la situation n’était pas parfaite « avant ».
Mais le monde est imparfait et les accidents et incidents arrivent. On les maudissait sur le moment. Puis la routine reprenait.

Rien de comparable à la médiocrisation érigée « nouvelle norme », au fait de devoir se satisfaire depuis décembre 2011 d’un « mieux » au lieu…

Voir l'original 715 mots de plus

Le Nord et le Sud – du 5 au 8 octobre

Il y a une paresse qui confine à la malhonnêteté intellectuelle, c’est celle de réduire tout à de simples oppositions, dans un système de pensée binaire.
Les gentils et les méchants,
La gauche et la droite,
Le (pauvre) Nord et le (riche) Sud (de l’Oise)
Les Intercités et le TERs.

Complétons le tableau. Dans cette histoire de nouveaux horaires, appliqués, rappelons-le en décembre, on a surtout le bon, la brute et le truand.

Autrement dit
le candide, qui va découvrir un nouveau cadencement, « pour son bien »,
le décideur, le cynique, qui estime faire au mieux pour notre mieux sans subir de conséquences
et le dernier, qui déguise la réalité pour mieux faire passer une pilule qu’il sait amère.

Chacun se reconnaitra.

Cela fait ce mois-ci un an que notre Collectif a fourni au Conseil régional et à l’équipe TER un document conséquent de propositions. Certes, nous ne sommes pas professionnels, mais nous sommes voyageurs (avisés) quotidiens.
Document lu partiellement parce que « très long ». Excusez-nous d’avoir pensé à toutes les lignes… bref, d’avoir fait votre taf sur notre temps privé.

Nous discutons avec le personnel SNCF terrain, avec des voyageurs ICs ou TERs sans nous préoccuper d’autre chose que du vécu. Alors c’est plein d’espoir que nous avions préparé ce document, pleinement conscients que ce chambardement prévu allait apporter sur le papier, un mieux pour Chantilly Orry – les riches du Sud – mais beaucoup de moins bien pour les voyageurs en amont de Creil.

Contrairement à ce que j’ai pu lire ça et là, sur des blogs, dans les réactions d’articles en lignes ou sur des mails que nous avons reçus, cette opposition n’est pas du fait des usagers ou des élus municipaux. Je reproche toutefois à pas mal d’élus – tous avertis au moment des élections – de se réveiller avec lenteur ou retard. Quand ils se réveillent…
Tout était déjà décidé au moment où le site du Conseil régional de Picardie « consultait » avec une hypocrisie inouïe ses ouailles. Censure des commentaires ou réponses à deux balles : « t’as moins de train, mais c’est pour l’intérêt général, adapte toi ».

Au cours d’une réunion au printemps dernier, rassemblant le CRP, TER, RFF et des usagers, moi, la riche du sud, avait osé évoquer concrètement des cas précis de clermontois ou de saint-justois.

Après un flottement (pourquoi se plaint-elle puisque ça ira mieux pour elle)
TER argumenta sur la robustesse théorique espérée ;
La région parla de dépenses et d’économies ;
L’assoce des usagers m’épingla pour virulence sur leur blog dès le lendemain. Aujourd’hui heureusement, je lis avec plaisir une parfaite adéquation entre leurs remarques, doutes et demandes et les nôtres.
On peut regretter ce décalage de réaction, car ce jour-là, l’union aurait été sinon utile, au moins de bon aloi et aurait sans doute permis d’éviter le poncif selon lequel les nouveaux horaires sont adaptés à Chantilly Orry et on s’en fout des modestes en amont de Creil.

Faux.

Les nouveaux horaires et, nous l’espérons une meilleure distribution des rames, c’est-à-dire des trains suffisamment capacitaires aux heures de pointe, répondent à des injonctions économiques.

De la même façon, le pipeau sur la suppression des chefs de bord. Si TER veut lutter contre la fraude, ce n’est pas avec une brigade à quai çà et là qu’ils vont y arriver. Des « trains de la fraude » ont été identifiés. De l’aveu même de TER, contrôler ces trains-là au départ est impossible (il faudrait envoyer des brigades à perpète, prête à l’action dès 4h30) et à l’arrivée c’est pire. Figurez-vous que les contrevenants sont des grigous susceptibles de profiter de l’arrêt du train quelques minutes à PNO pour se barrer sur les voies et désorganiser tout le trafic. Alors on ferme les yeux. Vous voulez voyager gratos ? Prenez le TER qui dessert Orry à 5h53 ou à 6h30.

Vous me direz, «on n’a pas besoin des chefs de bord », on est tous des habitués, on a des abonnements, et en cas de malaise on fait le 3117. Ouaip.
Et en cas de rififi à bord (fumette, picole…) ?
En cas de panne – et elles sont récurrentes – qui va descendre pour relancer la bécane en mode Mac Gyver ? Pas le conducteur… ça fera comme le mois dernier sur une ligne voisine : Un arrêt dans la pampa, une marche jusqu’à une gare proche et « la SNCF fera au mieux » (bus, trains ou l’appel à un ami).

Ne rêvons pas. Les nouvelles rames n’arriveront pas avant 2017. Et les couacs de la ligne Laon de cet été (nouvelles rames en panne, conducteurs pas formés sur celles de secours…) ne nous rendent pas optimistes.

Des idées, on en a. Mais c’est comme si on pissait dans un violon tellement les jeux sont déjà faits.

La SNCF veut faire des économies ? Arrêtons ces dépenses de comm’ à la con pour les paniers de légumes et remplaçons les par des campagnes d’infos sur les nouveaux horaires. Parce que je n’en vois toujours pas en gares.

Au début de l’été, Monsieur Normant, TER picardie, nous disait attendre le feu vert de son client. La Région. La Région prétendait (ho la mauvaise foi) que c’était sur leur site (bien caché !). Et l’usager était informé par… NOUS !
Toujours rien en gare ou à bord. Nous sommes en Octobre.

Les deux semaines difficiles que nous venons de vivre ne nous rassurent pas sur la robustesse à venir.

La rumeur de la suppression d’un direct le matin vers 7h30 « pour économies souhaitées par la région » non plus.
Report d’usagers à venir.

Le nord se plaint d’avoir moins de trains ? Le sud va continuer à se plaindre de voyager debout. Y’a toujours pas de garantie d’être plus à l’heure.

La théorie est une chose. L’expérience nous a prouvé qu’elle ne tient pas la route, pardon, les rails.

c’est pas faux…

Du 1er au 5 octobre – ro-bus-tesse

Vaste débat que la robustesse.

Pour nous, usagers, c’est un parc entretenu, des horaires adaptés à nos besoins et des compos suffisantes et respectées. Inutile de dire que les derniers jours ne nous ont pas rassurés. Des bugs à répétition, une porte qui coince par-ci, une alerte par-là et une constante : une info aléatoire et la preuve que le moindre grain de sable peut tout désorganiser.
Bref, le contraire d’une définition de la robustesse.

Côté Renards Clermontois, les choses s’organisent. Nous avions rencontré le maire de Clermont et d’autres élus se manifestent. D’autres usagers aussi. Une nouvelle distribution de tract est prévue, une pétition s’organise pour tenter d’influer sur leSA 2015

Pour finir sur une note légère, en cherchant sur gogole avec comme mots clés « TER Picardie » « humour », pour illustrer ce billet, je suis tombée sur… tous les délires visuels de madame Mépuise ! Quel talent et quelle imagination!!

Mais plutôt que de faire sourire, voici de quoi réfléchir (merci VoyageurOrdinaire) :

Sans titre 1

il est encore temps de s’inscrire à ce colloque et d’avoir plus d’infos en cliquant ici :

http://syndicat-mixte-transports-oise.fr

http://mobilitecourante.fr