du 1er au 7 Septembre – Billets siouplé!!

Certains d’entre vous se sont inquiétés cette semaine : les abonnements de septembre ne sont pas arrivés.

Première option : appeler le numéro dédié. Pas de bol, vite saturé… répondeur automatique.

Seconde option : merci à nos amis d’IDR80 – Hélène – d’avoir écrit à la SNCF et de ne pas avoir accepté la première réponse qui était : "achetez vous un billet hebdo et ensuite vous vous le ferez rembourser (moins les frais de dossiers)". Ben voyons… Niet.
La réponse suivante se voulait rassurante : vous recevrez les abos vendredi ou samedi. Mr LeCalvez, proche des usagers, s’est fendu d’un billet immédiatement :
DU RETARD DANS LE TRAITEMENT DES ABONNEMENTS ANNUELS

par Philippe Le Calvez
mais , pas de panique !

Ce traitement des abonnements par notre prestataire a eu lieu le 18 /08 au lieu du 15 du mois habituel.

Vous allez donc recevoir votre coupon au plus tôt demain (le 28) et au plus tard samedi (le 30).

Si certains d’entre vous n’ont par reçu leur coupon à temps, qu’ils me le fassent savoir par ce blog que je consulterai samedi.

Troisième option : vous avez reçu un SMS à présenter au contrôleur.
Bon.
Sans smartphone, vous êtes cuits ;)
Mais c’est une solution tournée vers l usager.

 

Pour remercier Hélène – cadeau  :

Du 25 au 31 août – C’est la rentrée!

Bon… pas pour moi, pas encore… mais pour la majorité d entre nous :)

On vous offre la panoplie ;)

image

****message de Mr Le Calvez ****

DU RETARD DANS LE TRAITEMENT DES ABONNEMENTS ANNUELS
par Philippe Le Calvez
mais , pas de panique !

Ce traitement des abonnements par notre prestataire a eu lieu le 18 /08 au lieu du 15 du mois habituel.

Vous allez donc recevoir votre coupon au plus tôt demain (le 28) et au plus tard samedi (le 30).

Si certains d’entre vous n’ont par reçu leur coupon à temps, qu’ils me le fassent savoir par ce blog que je consulterai samedi.

du 2 au 8 aout – Contre la fermeture des petites gares

Taxez-moi de populiste, de Louise Michel, de militante, de ce que vous voulez, je m’en tape. Jamais je ne me ferai à l’idée de moins d’humains/plus de machines, j’y peux rien, c’est comme çà… Notre courrier à Jesus Sanchez (qui a remplacé Mr Mougenot et qui sera remplacé par on sait pas encore qui dans un timing raisonnable – tellement pratique de changer d’interlocuteur tous les 2 ans…)  va dans ce sens. Interrogée par le Parisien, je n’ai pas dit autre chose.

 

Alors, une idée pour sauver les petites gares ? Oui.

Totalement inspirée des japonais : l’introduction des plus adorables* des animaux : les chats! tama Cliquez ici pour découvrir comment Tama la minette (oui, trois couleurs = minette) a sauvé la petite gare de Kishi. Ma petite Zibou, toujours partante pour prêter patte forte et déjà rodée au militantisme lors de l’opération pépinettes se propose de former les minous volontaires. IMG_6079   On en mettrait partout et ça ferai venir la presse, les gens, bref, on parlerait des petites gares qui vont devenir de simples arrêts… et qui sait qui dit chat dit litière, on aurait peut être droit à des toilettes pour humains en gare, ce qui éviterait à certains de pisser dans les souterrains ou entre les voitures sur le parking…   * tout parti pris sur la question est totalement assumé

Réponse ouverte à Monsieur Jesus Sanchez

Monsieur,

Je viens de lire avec un très grand intérêt la lettre adressée aux usagers de la ligne Beauvais, touchée par une grève des conducteurs qui protestent contre la suppression des chefs de bord et ses conséquences. Vous y écrivez que la mise en place d’un meilleur système anti-fraude est une des raisons de la suppression des chefs de bord dans les TERs.

Vous voulez lutter contre les fraudeurs ? Choisissez les bons trains.

Sur notre ligne Creil (et en amont)-Paris, le 5h53 Orry est surnommé (par des employés SNCF) « le train de la fraude ».

Ce matin, j’étais témoin d’une hémorragie d’usagers vers les wagons de queue dans le 6h30 Ory. Pour une fois, plein de places libres… la simple vue d’un chef de bord en tête de train les faisait fuir (un grand nombre est descendu à Orry pour attendre le train suivant). D’autres ont fait le guet sur les plates-formes, libérant ainsi des sièges pour les usagers en règle.

Lorsque nous n’aurons plus cette présence à bord, et que des brigades de contrôleurs viendront – assistées de la SUGE, nous contrôler à quai le soir, de préférence après un voyage en retard et debout, vous vous étonnerez de la hargne des usagers…

Nous avons besoin des chefs de bord à bord. Vous pouvez lutter contre les fraudeurs autrement et avec discernement.

 

Je vous en prie Monsieur Sanchez, pas de langue de bois.

Aucun usager ne va croire que la suppression des chefs de bord n’a pour but que la lutte contre la fraude.

Ni que « moins de personnel en gare » ne rendra le service à l’usager meilleur. Exemple vibrant à Orry (encore, mais vous voyez, je connais ma gare !) ces jours derniers : en l’absence pour maladie de la chargée des annonces et de son collègue, c’est le jeune homme au guichet (et donc travaillant dans un préfabriqué sur le parking pour cause de travaux jusqu’à l’automne) qui doit quitter son poste pour assurer l’info. Les machines de vente ne peuvent prendre son relais : à Orry elle ne vendent QUE du TER. Pas les compléments pourtant nécessaires dans cette gare « mixte », en dépit de nos alertes.

Il n’y a qu’en mode et en design que « less is more ». Pour le reste, le service au public, on a besoin des humains en gare et dans les trains.


Nora, 

représentante du Collectif SNCFVamtuer

remueur de mougeons depuis 2012

https://sncfvamtuer.wordpress.com/

Twitter : @sncfvamtuer

Les Clermontois montent au créneau – du 21 au 27 juillet

Voici le courrier que le Collectif adresse ce lundi à Monsieur Lionel Ollivier, maire de Clermont de l’Oise.

Monsieur le Maire
Vous ne pouvez l’ignorer -  entre les courriers d’usagers qui vous ont été adressés et la parution de nombreux articles dans la presse -  une nouvelle grille horaire Sncf va être mise en place en décembre de cette année.
Elle a pour but d’améliorer "en théorie" le service (ponctualité et places assises) pour les usagers en aval de Creil. Notre Collectif a beaucoup milité pour cela.

Cependant, cette nouvelle grille horaire va grandement défavoriser les usagers en amont de Creil, notamment ceux de Clermont ou de Saint Just.

Plus qu’une longue démonstration, voici ce qui attend un parent Clermontois qui travaille à Paris, dès la mise en place de ce "service annuel" :
Le matin, il lui faut déposer son enfant au périscolaire.
Ouverture : 7h30.
Le seul train envisageable sera alors celui de 8h20. Personne ou presque ne travaillant sur les quais de la gare du Nord, il faut ensuite compter entre 30 et 45 minutes pour rallier les bureaux.
La journée du Clermontois commencera donc vers 9h45.

Elle devra s’achever
– avant 16h30 puisque le Clermontois doit impérativement être dans le train de 17h04 s’il veut récupérer son enfant avant la fermeture du périscolaire à 18 30 pour Clermont
– avant 17:30 pour récupérer son enfant à 19:00  pour Breuil avec le train de 18:04.
Réservons la pause déjeuner, et faisons les comptes… 9h30/45 – 16h30.
Quel employeur acceptera des journées aussi légères?

Nous avons bien d’autres exemples de journées malmenées… la seule réponse du Conseil Régional est "il faudra s’adapter".

L’adaptation a ses limites… et ses conséquences pour votre ville qui deviendra au mieux un dortoir pour ceux dont les amplitudes de temps de travail seront majorées, au pire désertée par ceux qui n’auront d’autres choix que de déménager pour conserver leur emploi.

Nous souhaitons vous rencontrer pour discuter avec vous et les maires de votre Communauté de Communes dont les habitants vont également pâtir de ces changements d’horaire et envisager des solutions pour le bien de vos administrés.

image

DaddyFox doit décider... Déménager ou changer de job? C est vrai que c'est tellement facile.