Du 15 au 21 sept – parce que ce n’est pas…

en déplaçant un problème qu’on le règle*…

Le Collectif SNCFvamtuer (option Renardsclermontois) a rencontré hier le maire de Clermont de l’Oise, Monsieur Lionel Ollivier,  pour le sensibiliser aux inévitables problématiques posées pour ses administrés par le SA2015 qui entrera en vigueur dès décembre.

Pour rappel :
Pour que (dans la théorie, du moins) Chantilly Orry soit moins pénalisé par les surcharges et que la desserte globale gagne en robustesse (je sens que le #robustessemonQ va être très populaire cet hiver sur Twitter), les usagers en amont de Creil auront moins de choix pour rallier la capitale et rentrer chez eux, au détriment de leur vie de famille. Quand ce ne sera pas au détriment de leur vie tout court.

Bref, Monsieur Ollivier va cette semaine contacter les maires de sa communauté de communes et les mobiliser. Il va également informer via les Bulletins Municipaux car force est de constater que les infos dans les gares se font attendre.

* et c’est valable dans la problématique IC-TER…

Par contre, on a de bien jolies machines gadget en gare du nord pour dire combien on est contents du service…

 

20140715_065457

Du 6 au 14 septembre – la quadrature du cercle

Un peu de lecture pour cette semaine. Vous aurez le temps de lire puisque voici ce qui nous attend  :

Lundi 8 : préavis régional de grève, lié à la suppression des Chefs de Bord (Beauvais morfle en solo depuis des semaines, vous en avez forcément entenud parler). Voici le tract Sud Rail qui reprend le pourquoi. Bien sûr, ça va nous faire chier. Mais ça nous fera ENCORE plus chier de voir des gares fermer et de voyager sans CdB. Si les dirigeants SNCF accordent autant d’écoute à leur personnel qu’à nous, usagers, on ne peut que soutenir leur action ! Nous publierons ici – j’espère aujourd’hui – le plan de transport.
Message de Mr Lecalvez : ce sera un service normal sur mes axes Paris-Amiens et Paris-St Quentin.

 

IMAG1059 IMAG1060

Ensuite, les infos travaux, ICI, sur le Blog de monsieur LeCalvez, toujours aussi investi (cet homme mérite une médaille car il fait plus que son travail, je vous assure…)

 Enfin, dans Le parisien, un message d’élus régionaux – pas que les nôtres – sur l’air "moi Lolita" (comprendre "c’est pas ma faute, c’est pas ma faute à moi")

"c’est pas ma faute la convention, c’est pas ma faute les TERs, c’est pas ma faute les Intercités". Un conseil les gars, changez de carrière parce que nos impôts semblent visiblement mal employés avec vous.

Quand ce Blog est né, on nous a dit "les TERs c’est la région, les ICs, c’est l’état".  Là, tout semble remis sur les épaules si fragiles de la Région. Puis les régions vont être modifiées non? alors ?

bref, bla bla bla… et l’usager trinquera. Comme d’hab.

Moi j’ai la solution : sélectionnons une portion d’humains qui auront du travail, faisons les vivre à Paris et flinguons les autres directement au lieu de les mettre sous perf d’aides sociales et de chômage. Car à part ceux qui vivent du tourisme en été vers le Sud, on est en train de créer un microcosme de taf/thune en Idf et de "sans dents" ailleurs. ça réglera la courbe du chômage, le niveau de vie de ceux qui restent, les questions de transport et pollution…

j’déconne…

du 1er au 6 Septembre – Billets siouplé!!

Certains d’entre vous se sont inquiétés cette semaine : les abonnements de septembre ne sont pas arrivés.

Première option : appeler le numéro dédié. Pas de bol, vite saturé… répondeur automatique.

Seconde option : merci à nos amis d’IDR80 – Hélène – d’avoir écrit à la SNCF et de ne pas avoir accepté la première réponse qui était : "achetez vous un billet hebdo et ensuite vous vous le ferez rembourser (moins les frais de dossiers)". Ben voyons… Niet.
La réponse suivante se voulait rassurante : vous recevrez les abos vendredi ou samedi. Mr LeCalvez, proche des usagers, s’est fendu d’un billet immédiatement :
DU RETARD DANS LE TRAITEMENT DES ABONNEMENTS ANNUELS

par Philippe Le Calvez
mais , pas de panique !

Ce traitement des abonnements par notre prestataire a eu lieu le 18 /08 au lieu du 15 du mois habituel.

Vous allez donc recevoir votre coupon au plus tôt demain (le 28) et au plus tard samedi (le 30).

Si certains d’entre vous n’ont par reçu leur coupon à temps, qu’ils me le fassent savoir par ce blog que je consulterai samedi.

Troisième option : vous avez reçu un SMS à présenter au contrôleur.
Bon.
Sans smartphone, vous êtes cuits ;)
Mais c’est une solution tournée vers l usager.

 

Pour remercier Hélène – cadeau  :

Du 25 au 31 août – C’est la rentrée!

Bon… pas pour moi, pas encore… mais pour la majorité d entre nous :)

On vous offre la panoplie ;)

image

****message de Mr Le Calvez ****

DU RETARD DANS LE TRAITEMENT DES ABONNEMENTS ANNUELS
par Philippe Le Calvez
mais , pas de panique !

Ce traitement des abonnements par notre prestataire a eu lieu le 18 /08 au lieu du 15 du mois habituel.

Vous allez donc recevoir votre coupon au plus tôt demain (le 28) et au plus tard samedi (le 30).

Si certains d’entre vous n’ont par reçu leur coupon à temps, qu’ils me le fassent savoir par ce blog que je consulterai samedi.

du 2 au 8 aout – Contre la fermeture des petites gares

Taxez-moi de populiste, de Louise Michel, de militante, de ce que vous voulez, je m’en tape. Jamais je ne me ferai à l’idée de moins d’humains/plus de machines, j’y peux rien, c’est comme çà… Notre courrier à Jesus Sanchez (qui a remplacé Mr Mougenot et qui sera remplacé par on sait pas encore qui dans un timing raisonnable – tellement pratique de changer d’interlocuteur tous les 2 ans…)  va dans ce sens. Interrogée par le Parisien, je n’ai pas dit autre chose.

 

Alors, une idée pour sauver les petites gares ? Oui.

Totalement inspirée des japonais : l’introduction des plus adorables* des animaux : les chats! tama Cliquez ici pour découvrir comment Tama la minette (oui, trois couleurs = minette) a sauvé la petite gare de Kishi. Ma petite Zibou, toujours partante pour prêter patte forte et déjà rodée au militantisme lors de l’opération pépinettes se propose de former les minous volontaires. IMG_6079   On en mettrait partout et ça ferai venir la presse, les gens, bref, on parlerait des petites gares qui vont devenir de simples arrêts… et qui sait qui dit chat dit litière, on aurait peut être droit à des toilettes pour humains en gare, ce qui éviterait à certains de pisser dans les souterrains ou entre les voitures sur le parking…   * tout parti pris sur la question est totalement assumé

Réponse ouverte à Monsieur Jesus Sanchez

Monsieur,

Je viens de lire avec un très grand intérêt la lettre adressée aux usagers de la ligne Beauvais, touchée par une grève des conducteurs qui protestent contre la suppression des chefs de bord et ses conséquences. Vous y écrivez que la mise en place d’un meilleur système anti-fraude est une des raisons de la suppression des chefs de bord dans les TERs.

Vous voulez lutter contre les fraudeurs ? Choisissez les bons trains.

Sur notre ligne Creil (et en amont)-Paris, le 5h53 Orry est surnommé (par des employés SNCF) « le train de la fraude ».

Ce matin, j’étais témoin d’une hémorragie d’usagers vers les wagons de queue dans le 6h30 Ory. Pour une fois, plein de places libres… la simple vue d’un chef de bord en tête de train les faisait fuir (un grand nombre est descendu à Orry pour attendre le train suivant). D’autres ont fait le guet sur les plates-formes, libérant ainsi des sièges pour les usagers en règle.

Lorsque nous n’aurons plus cette présence à bord, et que des brigades de contrôleurs viendront – assistées de la SUGE, nous contrôler à quai le soir, de préférence après un voyage en retard et debout, vous vous étonnerez de la hargne des usagers…

Nous avons besoin des chefs de bord à bord. Vous pouvez lutter contre les fraudeurs autrement et avec discernement.

 

Je vous en prie Monsieur Sanchez, pas de langue de bois.

Aucun usager ne va croire que la suppression des chefs de bord n’a pour but que la lutte contre la fraude.

Ni que « moins de personnel en gare » ne rendra le service à l’usager meilleur. Exemple vibrant à Orry (encore, mais vous voyez, je connais ma gare !) ces jours derniers : en l’absence pour maladie de la chargée des annonces et de son collègue, c’est le jeune homme au guichet (et donc travaillant dans un préfabriqué sur le parking pour cause de travaux jusqu’à l’automne) qui doit quitter son poste pour assurer l’info. Les machines de vente ne peuvent prendre son relais : à Orry elle ne vendent QUE du TER. Pas les compléments pourtant nécessaires dans cette gare « mixte », en dépit de nos alertes.

Il n’y a qu’en mode et en design que « less is more ». Pour le reste, le service au public, on a besoin des humains en gare et dans les trains.


Nora, 

représentante du Collectif SNCFVamtuer

remueur de mougeons depuis 2012

https://sncfvamtuer.wordpress.com/

Twitter : @sncfvamtuer