mais quand ça veut pas…

Monsieur Normand,

cc: Mr Xavier Bertrand, Mr Eric Woerth

On pouvait espérer – on avait espéré – qu’avec l’arrivée de nouvelles rames et la fin de la pénurie des conducteurs, on allait vers du meilleur. On a simplement eu un peu de mieux.

Rames courtes et retards sont encore notre lot quotidien, avec, comme par le passé des causes multiples.

Hier, c’était une perche oubliée sur les voies par un ouvrier, ce qui s’est traduit par « restitution de travaux », la semaine dernière, un obstacle (une machine à laver – ou  selon un chef de bord, dans une contraction exotique, « un crocodile dans une boite »?) jetée par des cons sanguins,
ce matin, un problème d’adhérence… hier aujourd’hui ou demain, des retards de préparations…

bref, c’est la FAE (foire aux excuses) mais une seule conséquence pour l’usager : dès 6h00 c’est debout et à la bourre…

Deux pistes :

  • permettre au fil @pic_Ter d’obtenir ET transmettre les compositions des rames
  • lister les problèmes rencontrés, remonter aux causes et (tenter de) les éradiquer. C’est probablement ce qui est fait, mais comme rien ne « redescend » de tout ce qui est « remonté », comment en être sûrs ?

Publicités

🎶 Sorry seems to be the hardest word 🎶

Il m’est arrivé un truc de dingue l’autre jour… J’étais assise dans un TER (c’est pas « assise », le truc, j’étais en heure creuse, aucun mérite) et je lisais un article un peu compliqué. Oui, le genre de texte pour lequel on doit relire deux fois une phrase tant tout compte.

Et là, « blablabla », séance de milogue à base d’écouteurs. Concentrus interruptus.

Je fais signe au bavard, il baisse le ton et… à la descente en gare il vient s’excuser !

Or, quiconque a déjà tenté de faire respecter quelques règles simples du bien voyager ensemble* (trajets expurgés de clopes, bouffe qui pue, vernis à ongles, braillages de groupe ou conversations téléphoniques beuglées, couilles de verre ou étalage d’affaires quand la rame est courte…) le sait.
Réclamer du savoir-vivre, c’est s’exposer au mieux à des réponses niveau maternelle « c’est les plus gênés qui s’en vont » au pire, agressives « tu fais chier connasse »…

Alors des excuses… je ne sais pas qui est ce monsieur, mais que ce remerciement l’atteigne serait formidable.

*malheureusement déclinable pour les #GCUM pour qui la meilleure réponse est toujours « j’en ai pour 5 minutes » mais jamais « désolé »…

Battle de fils (bye bye DaddyFox!)

Dernier message pour moi dans le cadre des actions/suivi au niveau de Clermont (et autres) et du Collectif.

Une page se tourne et je vais découvrir d’autres « aventures » et très certainement des problématiques similaires au vue des collectifs/associations qui existent …

J’ai été très content de découvrir le Collectif et de faire partie de la meute de renards. Ce fut vraiment une découverte et une ouverture enrichissante personnellement.

Je vous souhaite à toutes et tous un retour au triple A ainsi que des prochaines grilles horaires 2019 compatibles avec vos vies professionnelles et familiales. (on peut toujours rêver…).

En attendant, je vais pouvoir juger des Us et Coutumes de ma nouvelle région d’adoption

 
 

Au vue des problématiques, les combats sont les mêmes. La visée du AAA est donc bien un problème national (au minimum) –> SNCFvamtuer président, SNCFvamtuer président …!!.

Bon courage à vous tous

DaddyFox

Au revoir Bonjour
 

Ah oui quand même…!!!

   

 

 

PS : Cher Daddy, tu vas énormément me manquer… Je  te souhaite d’être indécemment heureux chez les Gones… mais tu vas me manquer (comment ça, je l’ai déjà dit ?) . Par contre, faire ton dernier TERPicardie un vendredi 13… t’es un foufou toi!