Stat de régularité du mois d’Avril : Ligne Compiègne – Paris

Et voilà ! L’heure du premier bilan des conséquences de la grève sur la vie des usagers est arrivé…Pour le mois d’avril 103 trains ont été répertoriés. Le constat est assez net : 37.9% de régularité, 15h27 de retard cumulées par les 70 trains ayant circulé et qui sont relevés dans ce bilan.

Les résultats complets se trouvent ici : Retard Compiègne – Paris 04_Avril

Les conclusions sont les suivantes :

  • Les usagers sont très beaux joueurs ! Lors des jours de grèves, ils n’ont fait figurer dans ce tableau que les trains supprimés qu’ils empruntent habituellement…sans quoi le chiffre de la régularité aurait été beaucoup moins bon…
  • On note que pour les trains ayant un retard supérieur à 6 minutes, le contrôleur ne donne aucune info à bord dans 1 cas sur 3 (grève ou pas, voilà encore un point qui ne change pas par rapport aux mois précédents…)
  • Nouveauté liée à la grève, 5 trains ont été retardés par des manifestants présents sur les voies ainsi que par un acte de malveillance sur un train de fret. Chacun se fera sa propre opinion de ce genre « d’action »…en tout état de cause elles auront engendré un retard cumulé de 6h30

Pas de polémique…simplement des chiffres, des faits et des vies perturbées…

M. Pepy, à la lumière de ces éléments, l’homme de com que vous êtes trouve t’il décent le remboursement de 50% des abonnements TER pour ce mois d’avril ?

Publicités

Et si pour vous c’est « peu », partagez-le :)

Nous avons été plusieurs au sein du Collectif – opinion partagée par les 31 autres collectifs/assoces nationaux – à trouver mesquine l’obole du pepy aux pouilleux (voir billet précédent) 

Tout n’est pas question d’argent mais de principes, tout n’est pas seulement sur le fond, mais dans la forme….

Ce dont le conflit employeur/employé SNCF nous prive, c’est de temps de vie (notre intervention à 2 minutes)… et rien n’est plus précieux que cela…

Parce que notre mobilisation n’est pas une question d’argent ou un marchandage indigne, nous avons décidé d’être cohérents et d’offrir le montant de nos remboursements TER à une association. On ne peut pas dire que c’est peu et en même temps jouer les Harpagons… mais évidemment, ceux pour qui ce montant n’est pas négligeable peuvent soutenir gracieusement en diffusant le lien et l info!

Renardette Marie-Laure, usagère du TER de jour, de nuit, de week-end… bénéficiaire, contributrice et tributaire du service public…

Il y a, parmi nos followers twitter un chef de bord toujours au rendez-vous, à l’écoute, empathique, plein d’idées et résolument ouvert sur les autres, quelqu’un qui un jour nous a parlé de l’association « fabien camus« , du nom d’un jeune policier décédé d’un cancer de la moelle osseuse. Quel meilleur choix que de reverser la partie remboursée via la cagnotte cotizup.com/sncfvamtuer-assocefabiencamus, à cette association des Hauts de France…

Ici, un lien vers leurs réalisations au service des (petits) malades.

A vot’ bon clic les Renards!

Oyez Oyez, Pouilleux… Pepy le Clown vous fait une annonce…

On l’attendait, tous derrières nos radios ou écrans à 16h00 hier. L’annonce de Pépy faite aux Pouilleux… A nous le trésor ?

visuel réalisé sans trucage…

Royal au bar… l’usager – qui a perdu du temps, ses nerfs, sa santé, sa crédibilité professionnelle, de l’argent en nounou, taxi, parking, essence…

L’usager, donc, dommage collatéral dans un conflit entre cheminots et gouvernement, se retrouve dindon de la farce.

La SNCF vous dira que c’est la Région le client, que les trains qui n’ont pas roulé ne seront pas facturés, ou plutôt que la région sera remboursée, que c’est pas simple de calculer – en dépit d’un calendrier « grève » annoncé en amont – que sais-je encore…

Et pour l’usager ? C’était simple ?

Pepy, habituellement roi de la com’ perd la main…
ça fait combien de sous, pour vous, renard pouilleux, 50% de votre abo TER automatiquement déduit de votre prélèvement de juin ?