pour Vendredi 27 – Roule (ou pas) ma poule

Vilain plagiat de France Bleu Picardie (parce qu on nous entendra au journal)

La SNCF annonce ce mercredi une grève régionale à partir de ce jeudi 20h et jusqu’à lundi 8h sur l’ensemble des axes de la Picardie. La circulation des trains devrait être perturbée à partir de vendredi matin. Ce mouvement de grève régional est lancé par les syndicats CGT, Sud Rail et FO. Le mouvement ne concerne que la Picardie et porte sur la sécurité, la qualité de service, l’emploi, les conditions de travail des agents. Le syndicat Sud Rail explique que cette grève est faite pour exprimer « un ras-le-bol général des cheminots » mais aussi pour défendre les usagers.

Un train sur deux sur la ligne Amiens-Paris

Résultat : le trafic régional sera en moyenne de deux trains sur trois et seulement un train sur deux sur la ligne Amiens-Paris. Le service TGV quant à lui sera normal au départ de la gare Haute Picardie.

Pour connaître le détail des perturbations, consultez le site internet des TER de Picardie.

 

Axe Amiens – Paris :

  • Départs d’Amiens 04h14 – 05h17 – 05h38 – 06h22 – 07h06 – 07h23 – 08h23 – 11h22 – 12h38 16h23 – 17h38 – 18h23 – 18h38 – 20h39 – 21h57
  • Départs de Paris Nord 06h04 – 07h04 – 08h31 – 09h07 – 10h31 – 13h31 – 16h04 – 16h31 – 17h07 – 17h31 – 18h04 – 19h07 – 19h31 – 20h04 – 22h28

 

Axe Paris – Creil :

  • Départs de Paris 06h04 – 06h37 – 07h04 – 07h22 – 08h34 – 09h07 – 10h37 – 12h22 – 13h34 – 14h37 – 16h04 – 16h34 – 17h07 – 17h34 – 17h49 – 18h04 – 18h31 – 18h34 – 18h49 – 19h07 – 19h34 – 19h37 – 20h04 – 20h34 – 22h28
  • Départs de Creil 05h17 – 05h45 – 06h22 – 06h31 – 06h37 – 07h05 – 07h39 – 07h59 – 08h05 – 08h20 – 08h59 – 11h59 – 12h10 – 12h51 – 13h31 – 13h59 – 15h20 – 17h10 – 17h59 – 18h31 – 18h51 – 19h31 – 19h51 – 20h38 – 20h59 – 21h31 – 22h49

Axe Paris – Beauvais :Service normal

 

 

Du mercredi 25 au dimanche 1er mars – Usagers et Sneufiens : tous unis

les usagers sont à bout : courrier envoyé cette semaine par l’un d’entre eux à la SNCF et à la Région

messieurs,

Les associations d’usagers vous avaient prévenus depuis longtemps que le SA2015 serait un fiasco. Et bien évidemment ça le fut ! Je suis atterré, effaré devant un tel niveau d’incompétence, d’aveuglement devant l’évidence. Selon vos propos, vous travaillez dorénavant à remédier à une situation parfaitement prévisible. Comment vous croire, maintenant, après tant de désillusion, de mensonge, d’ineptie ?

Voici quelques pensées dont je souhaitais vous faire part. Je n’attends aucune réponse. Vous étaler ma rancoeur, ma rage, mon mépris me suffit amplement et m’aide à supporter, à défaut de surmonter, les conditions de transport indignes que vous nous faites subir.

Nous habitons avec mon épouse à Blaincourt les Précy. Jusqu’à l’année dernière, nous prenions bon gré mal gré, la ligne de transilien Pontoise-Creil, à partir de Précy sur Oise, puis le TER Creil-Paris gare du nord. Nous avons abandonné à cause de la correspondance désastreuse et la très faible fréquence des trains sur cette ligne secondaire. Dorénavant, nous prenons la voiture pour faire 12 km jusqu’à Chantilly au lieu de 3,5 km jusqu’à Précy. Vous osez nous parler doctement, à longueur d’année de développement durable, terme que vous utilisez à des fins électoralistes ou publicitaires. Messieurs, vous êtes en totale contradiction avec vos actes. La SNCF, dans sa fine analyse, comme à son habitude, dira que la ligne est déficitaire car peu utilisée, sans en connaître les causes. Comment attirer de nouveaux voyageurs avec si peu de trains et des correspondances hasardeuses ? Gardez vos leçons en matière d’écologie, vous
n’êtes que des panneaux publicitaires ou électoralistes.

J’ai été contrôlé 4 fois en 4 jours, semaine dernière. Comment osez vous ? J’ai été menacé par un petit contrôleur prétentieux et suffisant que j’aurais à m’expliquer auprès de la police à mon arrivée à gare du Nord, si je ne présentais pas immédiatement mon titre de transport. Ne vous étonnez pas, si la situation dégénére, vous ne pourrez que vous en prendre à vous même. Pour l’instant, ce qui sauve la situation est l’apathie d’une grande majorité de gens, moutons devant l’éternel, résignés et ignorant ceux qui s’opposent. Votre grande chance est de ne pas avoir sur la ligne plus d’individus comme moi pour mener une véritable guérilla « ferroviaire ». Nous le voyons régulièrement en France, malheureusement, seule l’épreuve de force permet de faire avancer les choses. C’est la seule méthode que vous comprenez. N’attendez pas trop, car certains moutons vont finir par se réveiller et rejoindre les gens pour qui la fin
justifie les moyens…

Le responsable communication SNCF, Monsieur ALVOET, dans le courrier Picard (qui n’est pas exempt de reproche quant à sa façon assez fréquente de travestir les événements) a défendu la contrôleuse du 18h07 qui a refusé de laisser le train partir mardi 17 février, en raison d’un trop grand nombre de voyageurs. J’y étais, exceptionnellement, pour rentrer plus tôt chez moi… j’ai plusieurs précisions à apporter. La CDB a passé une annonce demandant aux personnes se rendant à Creil de prendre un train pour Amien, directe Creil. Un certain nombre de voyageurs est descendu, désengorgeant de manière certaine les allées et plate-formes. Malheureusement, le train est resté porte ouverte à quai, et 6 à 7 minutes après, de nouvelles personnes avaient remplacées celles parties… Voilà les faits dans leur grande stupidité. Par ailleurs, ce refus de départ fait écho à tous les départs qui se font « en mode sardine », sans qu’heureusement
cela ne provoque d’émoi auprès du chef de bord. Si tous les trains bondés devaient ne pas partir, ça serait apocalyptique. A la SNCF, c’est de l’artisanat mais à grande échelle !

J’aimerais évoquer la communication. Votre site SNCF DIRECT est d’une fiabilité navrante ! Le matin, pour calculer ses chances d’avoir le 08h13 ou le 08h27, il ne faut pas regarder à « Chantilly » mais plutôt à « Creil ». Il n’y a jamais de retard à Chantilly, selon le site SNCF DIRECT… Pour le reste, en gare ou en train, c’est « la roue de la fortune » des motifs de retard qui changent en fonction certainement de l’humeur du personnel ou de la météo. Allez savoir !
Pour finir, je souhaiterais aborder un point technique. Depuis plusieurs années, je me pose cette question qui ne trouve pas de réponse. Quelle est la raison qui vous a poussés à commander à Bombardier ou à Alstom, des trains climatisés qui sont des frigos en hiver mais aussi « des séchoirs à saucissons » (courant d’air permanent), alors qu’en été, sans canicule mais avec du soleil, cela devient intenable, une vraie fournaise ? Les V2N sont vieux, les fenêtres ont parfois tendance à descendre et c’est parfois la fournaise en été mais ils sont néanmoins bien chauffés en hiver !

Vous serez bien aimable de ne pas me faire de réponse toute faite, rédigée par un de vos chargés de com qui n’ont pour seule ambition que de faire prendre des vessies pour des lanternes, à des moutons hagards et résignés. Je n’en fais pas encore partie !

Je ne vous souhaite pas un bon week-end mais vous prie néanmoins d’agréer, messieurs, mon plus parfait mépris et mon plus profond dégoût.

J M.

les SNeufiens sont à bout : Lisez la cause de la grève : ils se battent aussi pour nous. Soutenons-les !

image

Les usagers sont chaleureusement invités à rejoindre les Sneufiens devant le siège de la SNCF à Amiens ce vendredi à 10h00.
Des volontaires?

image

Du lundi 23 au mercredi 25 – et pendant ce temps…

Nous sommes en 2015 après Jésus Christ et presque 01 après Jésus Sanchez.

carte

Fig. 1 : la renardière


Tous les TER Picards sont malades depuis le SA12. Toute la Picardie semble remplie de Mougeons… Toute ?… Non ! Un collectif d’irréductibles Renards résiste encore et toujours à la mougeonnerie et lutte au quotidien…

Comment luttent nos gentils renards ?

      • En compilant et analysant des informations, des retours usagers et en relayant le plus largement possible les synthèses
      • En répétant encore et encore que c’est ensemble, tous ensemble qu’il faut agir, IDR 80 – nous les plaçons toujours en premier, ancienneté oblige – l’a bien compris
      • En mobilisant impliquant les usagers
      • En alertant les politiques : la motion (clic clic) a déjà été votée
        *Dans tout le pays Clermontois
        *Dans l’agglomération de Compiègne
        *A Saint Just
        *A Pont Sainte Maxence
        *A Coye la Forêt
        *A Lamorlaye
        *A Gouvieux
      • Et Eric Woerth, député maire de Chantilly envoie un courrier pour demander au Sud de l’Oise d’en faire autant

Nous allons relancer Creil, Nogent, Montataire… et IDR80 va s’occuper du pays Amienois.

L’idée est d’avancer tous ensemble, toutes les communes unies.

Nous avons rencontré Eric Woerth samedi matin.
A l’écoute, demandeur d’information et nous suggérant même des pistes que nous allons explorer, il est partant pour répondre à l’invitation des élus et propose la création d’une mission parlementaire sur les trains du quotidien.

Nous lui avons laissé la synthèse du SA15 (merci encore à l’efficacité et la pertinence d’Elias) et SNCFMepuise travaille sur des questions à relayer en plus haut lieu, notamment le déclenchement des indemnités.

Nous adressons cette semaine à Messieurs Gewerc et Sanchez une demande d’indemnisation pour tous les usagers, et cette fois pas 10% à Creil et 30% à Orry – tout le monde le même pourcentage !

file_romainQuijoue

Fig. 2 : L’endormissage de mougeons

 A ceux d’entre vous qui nous écrivent de plus en plus nombreux depuis décembre et souhaitent s’impliquer, c’est simple. Participez régulièrement, informez-vous, ne relayez pas des rumeurs, tentez de garder une vision globale et…soyez prêts à agir et à répondre présent pour le rendez-vous « TER-mob » qui rassemblera politiques, sneufiens et usagers.