2 juillet : La SNCFVamtuer : Coupable, forcément coupable!

à l’attention de Monsieur Pépy

à l’attention de Messieurs Lion et Normant

à l’attention de Messieurs Gewerc et Beurdeley

en copie à la terre entière

 

Amplitude remarquable pour certains usagers, comme ceux de Rieux-Angicourt hier soir :
arrivée PNO17h30
quitter PNO à minuit passé… (mais avec un pom’potte et une petite bouteille d’eau)

un collègue terminant son service à 19h00 a dû quitter la gare du Nord et venir dormir au bureau car s’il rentrait après minuit pour repartir à 4h40…. faites les maths
il a eu raison cela dit : je lui ai appris ce matin que le train qu’il aurait dû prendre était supprimé

Moi ? j avais posé ma journée. Pourtant, dès 17h00 j ai twitté, informé, smsé, tenté d’avoir des infos.
à 21h00 j ai fait tacot à Pierrefitte vers Orry Lamorlaye et Chantilly. Couchée à 23h30, anticipant déjà d’être en gare pour le 5h58 de ce matin (en compo court, bien sûr)

Des méchants usagers sur le point de crever dans une V2N auto-cuiseurs avaient fini par marcher (30 pas!!) jusqu’à la gare eldorado de Pierrefitte où se pressaient les conjoints et amis Uberisés gratos pour l’occasion.

Parlons de l’indécence du traitement des humains voyageant comme non pas du bétail mais des CHOSES

Parlons du #Plancanicule dont on nous rebat les oreilles : mais en quoi consiste t il ? à surveiller son voisin et l’hydrater? à la pisse?
Parlons du bus qui fait Creil- Clermont Amiens, tombé en panne lui aussi

Parlons de la pénurie d’eau à PNO ET rien dans certains trains

Parlons des pannes et couacs non imputables à la canicule, mais accentués par une chaleur prévue depuis 1 semaine

Parlons du manque d’info en gare, au vide communiqué aux Sneufiens terrain (dont certains ont morflé parce qu’ils en savait autant que les usagers…)

Parlons de l’angoisse de certains (adorables) cheminots qui bien que « off » m’envoyaient des infos en MP pour aider les usagers – carte du réseau effrayante des trains rouges « à pbm » noyant les verts « ok ».

Parlons des pompiers qui ont dû intervenir en gare d’Orry et de ceux qui ensuite sont restés pour s’assurer « que »…

Parlons de la SUGE mobilisée pour cadrer d’éventuels débordements, mais les usagers ressemblaient à des zombis, assommés de fatigue et de chaleur

 

Parlons de la non prise en compte des incidents de la veille, signes avant-coureurs d’un désastre très annoncé

Parlons de France Inter qui nous dit que tout est redevenu normal alors qu’on compte déjà de nombreuses suppressions depuis 5h15 ce matin et que les usagers-humains se demandent déjà comment rentrer chez eux ce soir.

Parlons messieurs, vous qui hier soir profitiez d’un moment au frais chez vous et en famille – pas vous Mr Normant, je le sais –  tandis que nous subissions les conséquences de non-décisions désastreuses.

Un jour, il y aura un coup de folie. Ou un décès. Un truc assez grave pour ne pas être planqué sous le tapis

Un jour vous aurez des remords ou des regrets, vous participerez l’air contrit à une marche blanche puis irez vociférer sur l’air de « responsables mais pas coupables ». Mais moi, je vous le dis:

Vous êtes coupables de maltraitance par négligence envers vos cheminots terrain et envers vos usager-clients.

 

Nora Muller-Conte

 

PS : on va se marrer ce week-end avec les départs en vacances. Quelque chose me dit que Mr Pepy en gilet fluo sera en gare pour sourire aux caméras et montrer que la SNCF est… mobilisée.

RePS : et si la presse pouvait nous épargner les insultantes publi-informations de ce genre
« Publié le 02/07/2015 à 08:55
“C’est toute une organisation, on a des pointes de trafic très importantes, des trains qui sont très pleins et des risques météo, on le voit, qui font qu’on doit être d’autant plus préparés”, a expliqué à l’AFP Barbara Dalibard, directrice générale de “SNCF Voyageurs”, alors que la canicule qui accable actuellement la France se traduit par des ruptures d’alimentation ponctuelles et des risques de déformation des rails.
Affirmant qu’”on est tous sur le pont”, Mme Dalibard a rappelé que 420.000 bouteilles d’eau et plus de 200.000 coffrets repas, en-cas et petit-déjeuners avaient été répartis dans plusieurs dizaines de gares pour pouvoir répondre à d’éventuelles situations de panne. “Nos salles de crise sont ouvertes pour s’assurer qu’on va réagir au quart de tour”, a assuré la responsable.

image

Il est 23h46. Bon appétit. servi aux usagers qui attendaient en gare depuis 17h30

 

 

1er Juillet – Plan anti-canicule

La SNCF TER-Picardie a mis en place un plan anti-canicule :

– pluie de sms (vous allez subir des retards)

– messages : soyez attentifs à vos compagnons de transport

et

heu… ben rien. nada. Si, un peu d’eau ça ou là.

Voici nos  bonnes idées anti-canicules :

– évitez d’aller travailler ou dormez au bureau, comme ça vous éviterez les déboires du matin

– évitez les transports

– restez au frais chez vous et bouffez des glaces (et buvez beaucoup d’eau : donc ne voyagez pas, les toilettes seront peu accessibles, surtout en configuration 3 rames en une)

– vous êtes coincés gare nord : allez boire un coup et repassez voir si vous avez plus de chance une heure, deux heures plus tard

– laissez votre place dans le train à quelqu’un qui a vraiment besoin de rentrer

– défoulez vous sur vos smartphones et pas sur le nez des autres usagers

– mais surtout, oui surtout LAVEZ-VOUS!!!

*** bordel sans nom le 1er juillet. Un peu d eau, des pompottes, des insultes sur agent, des insultes entre usagers épuisés, déshydratés, 5 pannes , des usagers en gare vers 18h et chez eux à minuit… pour ceux qui n ont pu rentrer en taxi. Pas d info ou trop peu… Faut il saturer le 3117? Des suppressions à prévoir le 2 forcément. Bon courage à tous ***

L’Humain, l’Urbain, le train…

Vu de Paris, la Picardie c’est vaguement la banlieue. C’est ce qu’a du penser Anne Hidalgo quand, dans un effort pour combiner différents besoins – Paris ville propre, ville musée, ville pour piétons et privilégiés, et candidate pour accueillir les JO – elle a eu une idée de génie : faire migrer les migrants en Picardie, notamment à Coye la Forêt.

Vu de Paris. 20 minutes de transport (y’a le RER, hein, c’est çà?) et l’appel de la nature. Que demande le peuple ?

Déjà, ne pas être traité comme un troupeau mais comme des être humains avec des besoins particuliers et identifiés. Ne pas être parqués – erreur déjà commise dans les années 60 avec la création de cités. L’humain et l’urbain, ça ne s’improvise pas, Madame Hidalgo… Créer une réserve de gens qui n’auront accès qu’à la charité et non à l’emploi (car s’il y avait du plein emploi en Picardie, ça se saurait) leur fera perdre la dernière chose qu’il leur reste : leur dignité.

Avant de se laver les mains de ceux qui font tâche, mieux vaudrait recenser les immeubles libres de la capitale qui pourraient les accueillir et leur permettre de conserver leurs emplois ou leur donner la chance d’en trouver un…

Trouver une réponse humaine à un problème humain.

Les trains. Parlons-en.

ça merdoie et quand ça merdoie avec la chaleur, ça putoie, ça transpiroie. De bonnes nouvelles, il n’y en a pas. Longue conversation ce matin avec UFC Que choisir. Elle était planifiée de longue date et devait suivre une réunion « renards » d’hier soir. Mais hier soir, bugs en série, alors une réunion un peu bizarre – goûtons l’ironie de foirer une réunion sur es trains à cause des trains…

Du recrutement, y’en a. Mais proportionnellement plus dans les bureaux (4 cadres pour 2 « à cadrer ») que sur le terrain. C’est pa sun peu ballot ça ? Nous on s’en fout des technocadres, on veut du cheminot!

des dépenses à fond les ballons, y’en a aussi : en comm, en recrutement de médecins SNCF. Une enquête va d’ailleurs être publiée sur ces dépenses. C’est assez marrant, dans ce sens là, recevoir des sous, c’est du public. Dans le sens du service, on ne le sent plus vraiment par contre.

UFC a sorti une appli « retards » que nous vous encourageons à télécharger, en plus c’est gratos. Deux ou plus voyageurs réguliers par train pour remonter retards, compos, etc. ça leur suffira pour complier suffisamment de données pour entreprendre ce que toute assoce a le droit (et à mon sens le devoir) de faire : une action collective.

Continuez à poster ici ou via twitter (très très actif, merci à tous) mais prenez également quelques secondes pour remonter les infos à UFC.  Ils sont en contact avec nous et ce depuis le début. Nous leur faisons confiance.

à vos smartphones!!